Le tram du Mans

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Setram ; 28% de voyageurs de plus en trois semaines…

Message par heuliez14 le Sam 15 Déc 2007 - 13:09

Salut à tous,
Voici un article du quotidien Ouest-France sur le succès rencontrée par le réseau SETRAM (Bus et Tram) depuis la mise en service du Tramway depuis un peu moins d'un mois… Bonne lecture à tous.

Setram : 28?% de voyageurs de plus en trois semaines
37 000 voyageurs par jour. Ça roule bien pour le tram. Pour l'ensemble du réseau bus et tram, c'est plus 28 % de voyageurs en trois semaines.


Ça roule bien pour le tramway. Mieux que prévu. Depuis le début de l'exploitation commerciale, c'est-à-dire depuis un peu moins d'un mois, on y compte en moyenne 37 000 voyageurs par jour (la référence étant la validation des billets et abonnements), en attendant l'ouverture de la ligne des Sablons le samedi 22 décembre. Ce nombre doit encore augmenter pour atteindre, à terme, c'est-à-dire d'ici environ un an, 48 000 sur la ligne complète, mais ce qui est surtout remarquable aux yeux de Le Mans métropole et de la Setram, c'est que, pour l'ensemble du réseau bus + tram, le nombre de voyageurs a augmenté régulièrement depuis la mise en service du tram : 22 % la première semaine, 26 % la deuxième et 28 % la troisième. Quant au nombre d'abonnements, il a fait un bond de 10 %.
Bien sûr cette « montée en charge » devra se confirmer - « il faudra une bonne année pour vérifier », estime le président Jean-Claude Boulard, - mais « j'écoute ce qui se dit çà et là, ajoute-t-il, et je pense que le succès ouvre le débat pour d'autres lignes ». Pas de précipitation cependant ! Outre la confirmation attendue du succès commercial qui sera « la clé des futurs choix », il faudra aussi attendre les nouvelles mesures de l'État en faveur des transports annoncées lors du « Grenelle de l'environnement » mais qui ne seront officielles qu'en 2009. Échaudée par un engagement non tenu de l'État pour le financement des premières lignes (12,4 millions obtenus au lieu de 43 prévus), on peut penser que la communauté urbaine restera prudente si ce « Grenelle » n'en restait qu'au stade de promesses.

Quoi qu'il en soit, si, selon le président, « les gens parlent plutôt de nouvelles lignes de tramway que d'autres choses », et si « l'idée d'une nouvelle ligne n'a jamais été écartée a priori », l'amélioration des transports urbains va se poursuivre avec la mise en place de sites propres aux autobus. L'année 2008 verra le prolongement du site propre sur l'avenue Bollée, et la création d'un autre entre la place des Jacobins, l'avenue Paderborn et la Croix-de-Pierre vers les Maillets.

Ouest-France


L'amélioration des transports urbains va se poursuivre avec la mise en place de sites propres aux autobus. : Archives Ouest-France

heuliez14
Administrateur

Nombre de messages : 10818
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par Invité le Lun 17 Déc 2007 - 18:20

Il n'y a pas de tof d' Antarès et du passage sous les Hunaudières?Question Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par Invité le Lun 17 Déc 2007 - 19:07

Si tu n'en vois pas dans ce sujet, c'est qu'il n'y en a pas!
Tu n'as qu'à aller sur les forums concernés (sur le tramway du Mans).

Ca continue les posts inutiles. Decidement, on est tombé sur un vrai gamin!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par R312 224 le Lun 17 Déc 2007 - 19:27

Bonsoir,

Dis Alec...

Quand il s'agit de voir des trucs que tu n'as pas, tu sais poser des questions comme Ago Line là...

Faut pas pousser mémé dans les orties non plus... On pourrait avoir des photos meme si on les avait pas mises sur le forum... Alors ne t'en prend pas systematiquement Ago Line en grippe, ca va vite devenir lassant

Ago Line, voici un lien pour les Hunaudieres

http://rails-paysdelaloire.over-blog.com/3-categorie-1090908.html

R312 224
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 382
Date de naissance : 02/07/1987
Age : 29
Date d'inscription : 30/03/2007

http://atpic.com/fr/2567

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par Invité le Lun 17 Déc 2007 - 19:35

Comment je fais moi quand je recherche des choses? Je fais d'abord une recherche personnelle.

Et là, si cela avait été fait, monsieur aurait trouvé des sites avec ce qu'il cherchait.
En plus, des sites sur le tramway orange du Mans, c'est pas ce qu'il manque...

Mais bon c'est vrai que c'est la mode en ce moment de ne rien chercher par soit même et de demander aux autres. Comme ça, cela vient tout frais dans les mains directement sans avoir eu besoin de faire quoique se soit.
Alors, il y a encore d'autres questions dans le genre qu'on puisse y répondre tout de suite tant qu'à faire?

Pff laisse tomber, alors laissons le forum devenir un endroit ou chacun pose des questions qui en cherchant un peu aurait la réponse.
Et bien franchement c'est ni la vocation, ni comme ça que l'on fera avancer les choses!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

(Le Mans) On fraude plus dans le Tram que dans les Bus.

Message par heuliez14 le Jeu 31 Jan 2008 - 11:36

Salut à tous,
Voici un article du quotidien Ouest-France du vendredi 25 Janvier dernier sur l'augmentation de la fraude dans le Tram… bonne lecture à tous.

On fraude plus dans le tramway que dans le bus

Entre ceux qui n'ont pas leur billet et ceux qui ne valident pas leur titre de transport, le tram connaît un taux de fraude plus important que le bus.
« On a un taux de fraude plus important qu'avant, admet Jean-François Soulard, le patron de la Setram. On l'explique par deux facteurs : les fraudeurs qui n'ont pas de titre de transport et les abonnés qui ne valident pas leur billet » à l'entrée dans le tramway. « Aujourd'hui, on a des taux de procès-verbaux en hausse, ajoute Jean-Paul Sénac, directeur d'exploitation à la Setram. Mais on a renforcé nos contrôles. »


Les raisons de cette hausse ? Pas de montée par l'avant dans le tramway comme dans les bus, une augmentation de la fréquentation de 28 %, « des effectifs de vérificateurs insuffisants » selon Jean-Michel Beaufils (CGT). Mais aussi la flemme d'acheter un ticket pour un court voyage de quelques arrêts. « Un voyageur m'a demandé par écrit une amnistie, témoigne Jean-Paul Sénac. Parce qu'il avait pris le tram pour quatre arrêts. » 28 contrôleurs patrouillent sur le réseau actuellement. La CGT estime les besoins à 41 postes.

« Pas de chiffres probants »

La fraude dans le bus, c'était aux alentours de 3 %. Dans le tramway, c'est au dessus, mais on n'en saura pas plus. « Pas de chiffres probants pour l'instant », explique la Setram. Du côté du service marketing, il y a bien une étude sur la validation des billets. Des chiffres, rapportés au nombre de personnes transportées, qui permettent d'aboutir à un taux de validation. Différent du taux de fraude, mais proche : on peut avoir son ticket et oublier de le valider. Un résultat que la Setram refuse de communiquer. Raison invoquée par Christophe Couture, responsable marketing : « Les élus doivent avoir la primeur des résultats ».

« Je ne savais pas qu'il y avait une enquête », affirme Dominique Niederkorn, adjointe au maire chargée des transports en commun. Même son de cloche du côté du maire, Jean-Claude Boulard. Pas étonné. « À l'évidence, il faudra un effort supplémentaire de contrôle. Pour prendre des bonnes habitudes, par rapport à ceux qui payent ».

Résultat, l'urgence c'est d'attendre. « On verra si la tendance se confirme durant le premier semestre », indique Jean-Paul Sénac. « Ce qui m'intéresse le plus, c'est la fréquentation, minimise Jean-François Soulard. Le taux de fraude, on verra après. » Exemple : le jour d'ouverture des soldes, le trafic a connu un pic à 41 800 voyages.

Gabriel THIERRY.

Ouest-France

    Depuis l'entrée en service du tramway, le taux de fraude est à la hausse.
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Sam 22 Nov 2008 - 11:29

Salut à tous,
Voici un nouvelle article sur le Tramway du Mans… et apparemment tout ce passe bien pour lui… "le serpent orange c'est bien intégrer à la ville".
Bonne lecture à tous Wink

Le tramway cumule les records de fréquentation

    Le 17 novembre 2007, Le Mans fête son tramway tout neuf. Un an plus tard, la bébête orange a fait son nid dans la ville. Photo : Franck Dubray

Ce 17 novembre, le tramway a 1 an. Le succès est incontestable. Bilan.


De record en record. À 302 millions d'euros la bête orangée, les élus de Le Mans Métropole avaient pour objectif de faire grimper la fréquentation du réseau de transports en commun. Mais, pas aussi haut, et pas aussi vite. En moyenne, c'est 40 % de passagers en plus sur le réseau Setram, si l'on compare les six semaines qui ont précédé la mise en service, avec la même période en 2008 !

Avant le tramway, la fréquentation par semaine tournait à 380 000 voyageurs. Dès que le tram a roulé, fin 2007, on est passé à plus de 450 000. La semaine des 24 Heures du Mans, en juin 2008, on a atteint 529 887 validations. Record qui est tombé dès la première semaine d'école, en septembre, avec plus de 550 000 voyageurs. Fin octobre, on en est à plus de 560 000. La barre des 600 000 n'est pas exclue pour la semaine précédant les vacances scolaires de Noël.

La moitié du trafic Setram. À peu de choses près, la seule ligne de tramway représente l'équivalent du reste du réseau de bus. « Dans un premier temps, la fréquentation des bus a même chuté. Normal, car le tram a remplacé des lignes importantes, commente Jean-François Soulard, élu PC de Le Mans Métropole et président de la Setram. Ce qui est intéressant, c'est que la fréquentation des bus est en train de progresser. Cela prouve que le tram entraîne l'ensemble du réseau. »

Les abonnements ont explosé. S'il fallait une autre preuve du succès du tramway, il suffit de se pencher sur les chiffres des abonnements. Les abonnements salariés (5 325) ont grimpé de 36,92 % à la rentrée de septembre, par rapport à septembre 2007. Côté étudiants (3 594), c'est +13,48 %. Et, surprise, même les abonnements scolaires (10 507) progressent de 4,58 % alors que c'est un public a priori captif, qui prenait de toute façon le bus auparavant.

La flambée de l'essence, cet été, a sans doute joué. Les prix des carburants baissent depuis. Il n'empêche. Jean-François Soulard parie sur une forte progression des abonnements si la fameuse « prime transports » de Fillon voit le jour. Elle obligera tout employeur à prendre en charge la moitié de l'abonnement. Pour le salarié, cela veut dire un accès illimité au réseau pour moins de 15 € par mois.

Davantage de voyageurs en soirée. C'est une des grandes nouveautés. Le président de la Setram reconnaît que les trois anciennes lignes de bus de nuit ne transportaient pas grand monde : « Des salariés aux horaires décalés, surtout le matin très tôt, et quelques noctambules en fin de semaine. Alors qu'aujourd'hui, on a du monde jusqu'à 22 h, voire 23 h. » Rien à voir avec les heures de pointe : « Mais cela a dopé les trois autres lignes de bus importantes (3, 4 et 16) dont les horaires ont été allongés. »

Alors, à quandun tramway jusqu'au bout de la nuit ? Entre 1 h et 5 h, comme le réclament des jeunes et les professionnels de la nuit ? La demande n'emballe pas trop Jean-François Soulard : « C'est vrai que les vendredis et samedis soir, on a du monde très tard. Mais instaurer un service de nuit a aussi un coût. » L'élu ne le dira pas, mais une partie des noctambules, alcoolisée, n'est pas toujours sage. Les conducteurs, même épaulés par la vidéo, ne sont pas très chauds.

Pain béni pour Antarès et les 24 Heures. Comment la Setram allait-elle gérer les soirs de match ou de concert à Antarès ? Réponse : très bien. L'exploitant d'Antarès informe la Setram de la fréquentation attendue en fonction des réservations. « Ensuite, on met le nombre de rames qu'il faut en attente pour la sortie des spectateurs. Le terminus permet d'en stocker deux sur place et le dépôt n'est pas loin. » Le test des 24 Heures auto, « une vraie inconnue », s'est plutôt bien passé. Les rames étaient bondées mais le réseau a fonctionné. « On a eu de bons retours des restaurateurs et des bars de centre-ville qui, grâce au tram, ont vu arriver une nouvelle clientèle qui ne quittait pas le circuit par peur des bouchons », assure Jean-François Soulard. Bon, en 2010, il faudra gérer la sortie du stade MMArena... « Alors là, 25 000 spectateurs, ce sera une autre histoire ! »

Patrick ANGEVIN.

Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Jeu 12 Mar 2009 - 8:58

Salut à tous,
Le Mans possédera t'il une seconde ligne de Tram ? Espérons… Voici un article venant du Ouest-France éditions du Mans traitant de ce sujet.
Bonne lecture et bonne journée à tous Wink.

La deuxième ligne de tramway trace son chemin


  • Le projet d'extension du réseau est sur le bureau du préfet, pour obtenir l'aide de l'État. La liaison entre Gare et Bellevue tient la corde. Explications.

Plus vite que prévu
Après le succès phénoménal de la première ligne, l'extension du réseau de tramway est une évidence pour tous les élus municipaux, de droite comme de gauche. En octobre, ils ont d'ailleurs voté le principe à l'unanimité. Aiguillonnés par le « Grenelle de l'environnement », qui a lancé un appel à projets et fait miroiter des millions d'euros d'aide, les services de Le Mans Métropole ont bossé.

Un premier dossier vient d'être remis au préfet. Dedans ? La confirmation que la desserte de Bellevue et des Hauts-de-Coulaines, par les Jacobins, est le tracé le plus pertinent. Huit nouvelles stations sur 4 km, et un budget estimé à 68 millions d'euros.

Pourquoi Bellevue ?

Le constat avait déjà été fait. Derrière le tramway, qui a fait grimper d'un tiers la fréquentation du réseau Setram et qui représente maintenant 50 % des voyages, la ligne de bus 3 (Oasis-Bellevue) est la plus fréquentée (10,51 % des voyages). Aux heures de pointe, elle concentre aussi l'essentiel des retards, avec les bouchons des Jacobins, sur les rues Paderborn et des Maillets. Ajoutez la présence sur le trajet de deux lycées (Bellevue et Montesquieu), dont pas mal d'élèves arrivent le matin en gare du Mans. Ou encore le dynamisme démographique des quartiers desservis... « Une première estimation nous amène à un potentiel de fréquentation de 23 000 voyageurs par jour », assure Bruno Melocco, le « Monsieur Chantier première ligne de tram » à Le Mans Métropole.

Pourquoi pas une vraie 2e ligne Bellevue-Espal ?

L'idée était séduisante. En rajoutant cette branche entre Préfecture et Bellevue, on pouvait imaginer créer deux « vraies » lignes de tramway au Mans. Une entre Bellevue et Espal. Et l'autre, entre Université et Antarès, dont une rame sur deux n'aurait plus à desservir les Sablons. Séduisant, mais injouable, ont montré les études.

« Le tronçon commun, entre Préfecture et Saint-Martin-de-Pontlieue serait trop long. Aux heures de pointe, les rames bouchonneraient. On ne peut pas empiler des rames les unes derrière les autres, il faut tenir compte du temps d'arrêt en station. On serait obligé de dégrader la fréquence entre l'université et le centre-ville. Et ce n'est vraiment pas le but ! », souligne Bruno Melocco.

Pourquoi Bellevue-Gare, plutôt que Bellevue - Préfecture ?

Parce qu'avec le centre-ville, la gare est un site clé pour les usagers. « Et qu'en matière de transports en commun, une correspondance, c'est en moyenne la perte d'un tiers des voyageurs. »

Du coup, plutôt que de stopper place de la Préfecture, qu'il faudrait en plus aménager pour les demi-tours, les services de Le Mans Métropole ont étudié la possibilité de pousser jusqu'à la gare. C'est jouable. « Le tronçon partagé avec la première ligne serait très court. Il n'y a qu'une seule station (Leclerc-Fleurus) entre la préfecture et la Gare. On peut même imaginer, pour plus de fluidité, que les rames venues de Bellevue ne stoppent pas à Fleurus.

Autre avantage de pousser jusqu'à la gare. Un aiguillage est déjà en place pour les demi-tours. Il y a la place d'en installer un second. Et on peut imaginer une automatisation du système. « Tout cela demande évidemment à être étudié beaucoup plus en détail », dit, prudent, Bruno Melocco.

Combien ça coûterait ?

La dernière estimation est de 68 millions d'euros, en incluant la rénovation de la place des Jacobins (8 millions). En comptant sur une aide de l'État dans le cadre du « Grenelle » (9,7 millions), une participation de la Région comme pour la ligne 1 (3 millions), et (ça, c'est moins sûr !) du Département (3 millions), la facture tombe à 53 millions d'euros. Rien à voir avec les 350 millions d'euros de la première ligne.

Il faut savoir que la desserte de Bellevue nécessite seulement 7 rames supplémentaires et qu'il n'y aura pas besoin d'agrandir le dépôt près d'Antarès. Autant d'économies.

Tout n'est pas tranché

L'avant-projet déposé en préfecture pour être éligible aux subventions d'État n'est pas définitif. De nombreux points restent à trancher. Exemple : où arrêter la ligne ? Depuis Bellevue, impossible de descendre la crête, jusqu'à Coulaines. La pente est trop raide pour un tramway. Mais, faut-il pour autant s'arrêter, avenue de Madrid, actuel terminus de la ligne 3 ? Ou un peu plus loin, rue de Londres, pour se rapprocher encore plus de Coulaines (voir l'infographie) ? Des ascenseurs sont-ils envisageables pour attirer les Coulainais ? Autant d'hypothèses à étudier. Et à chiffrer.

Autre exemple : où installer la station place des Jacobins ? En plein milieu de la place, comme à la Rep'? Devant le futur espace culturel ? Là encore, le choix dépend de la refonte complète de la place, qui demande des études complètes.

Patrick ANGEVIN.
Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Ven 8 Mai 2009 - 12:38

Salut à tous,
Voici un nouvelle article du Ouest-France, édition du Mans, sur la futur ligne de Tramway Mancelle. Bonne lecture à tous Wink.

Nouvelle ligne du tram : réponse en 2011

Prioritaire pour les uns, structurante pour d'autres, la nouvelle ligne du tramway reste liée à l'état des finances. Hier soir, le président Boulard a tempéré l'enthousiasme.


La décision de l'État d'accorder 10,8 millions d'euros pour la nouvelle ligne de tramway (préfecture- Jacobins-Les Maillets-hauts de Coulaines) était, hier soir, l'objet d'une délibération au conseil de Le Mans métropole. S'il s'agissait simplement de donner au président l'autorisation de signer une convention avec l'État et de chercher d'autres financeurs, ce fut aussi l'occasion d'entamer le débat sur ce projet de 76,5 millions d'euros.
Ce projet réjouit bien sûr le maire de Coulaines Christophe Rouillon (PS) qui a déjà évoqué des mesures d'accompagnement en terme de navettes vers le centre de Coulaines « avec des rotations rapides ».

Pour Alain Pigeau (UMP), cette ligne apparaît comme « un projet prioritaire ». Tout en rappelant que les incidences de la crise seront ressenties surtout en 2010 et 2011, il demande « de faire en sorte qu'on puisse réaliser cette ligne ». D'autant que du côté des Verts, ce projet est aussi jugé « particulièrement structurant », même si Jean-Louis Prigent demande de ne pas oublier les autres possibilités de transports en site propre. On sait d'ailleurs que le projet concernant la liaison entre Le Mans et Allonnes sera prochainement examiné par le ministère.

On voyait déjà se dessiner le chemin de fer, avec toute l'importance qu'il faudra accorder au réaménagement de la place des Jacobins et son nouveau centre culturel, lorsque Stéphane Le Foll (PS) dans un premier temps, puis le président Jean-Claude Boulard, sont venus tempérer l'enthousiasme, par un rappel à la réalité financière. Il resterait quand même une bonne cinquantaine de millions à la charge de Le Mans métropole, soit un budget d'un an en investissement.

Pour Jean-Claude Boulard, « cette décision de l'État est un feu vert pour lancer les études et les enquêtes d'utilité publique, mais la décision qui n'interviendra qu'en 2011 sera liée à la situation économique de ce moment-là. Il faut avoir les moyens de ses ambitions. Je préfère dire ça aujourd'hui ».

Alain Pigeau n'a que moyennement apprécié cette « leçon de prudence du bon père de famille » lorsque, au Mans, le maire n'a pas le même discours pour le prix de l'espace culturel. Pourquoi ? Parce que, « en ville, répond Jean-Claude Boulard, nous n'avons pas eu à porter un très gros investissement comme le tramway et la capacité d'emprunt y est beaucoup plus élevée ».

Alors, réponse en 2011, avec d'ici là, le regard fixé sur les incidences de la crise.

Étienne RIBAUCOUR.
Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Lun 11 Mai 2009 - 9:24

Salut à tous,
Arrêtons nous ce matin, sur les bébêtes qui mangent le gras du Tramway. Bonne journée ainsi qu'une bonne lecture à tous.

Les bébêtes qui mangent le gras du tramway


  • Daniel Samson, directeur exploitation du service propreté de Le Mans Métropole, avec son arme secrète : la solution de bactéries mangeuses de graisse.


Le service propreté de Le Mans Métropole a testé l'utilisation de bactéries pour effacer les taches d'huile déposées par le tram. Novateur. Et plutôt concluant.

Ah, le joli granit qui pave la place de la Rep relookée ! Sauf que, maculé de taches de graisse, le plus beau des granits perd de sa superbe. L'élimination des taches d'huile de moteur n'est pas une nouveauté, mais elle est devenue un petit casse-tête avec la mise en service du tramway, il y a dix-huit mois.
« Sur le tram, un système de graissage des roues fonctionne en permanence, explique Daniel Samson, directeur exploitation du service propreté de Le Mans Métropole. On a donc des projections d'huile le long des rails, en particulier en station. Le tramway reste à l'arrêt et l'huile a le temps de s'écouler, souvent au même endroit. »

L'eau chaude inefficace

Résultat ? Des traces noirâtres, juste sous le nez des voyageurs qui patientent pour la prochaine rame. Ajoutez à cela 100 000 m2 de pavés supplémentaires avec l'arrivée du tram. Comme la place de la République, où stationnent régulièrement des véhicules, légalement ou non. « La Ville s'est dotée d'équipements de qualité, il faut que ça reste propre. »

Le problème aurait pu être réglé à grands coups de produits chimiques. Mais ce n'est plus trop tendance. « L'huile et les produits chimiques finiraient dans la Sarthe... Pas génial. » Faire disparaître la graisse avec la projection de vapeur d'eau chaude ? Cela nettoie en surface mais l'huile remonte ensuite, en particulier avec du granit, une roche très poreuse. Bref, deux jours plus tard, la tache revient.

La solution-miracle est venue de la société Phem, à qui le service propreté achète déjà des produits, notamment pour nettoyer les graffitis. « Il y a un an, Phem nous a proposé un produit nouveau, à base de bactéries. Elles se nourrissent des graisses qu'elles font disparaître. On a fait un essai dans nos locaux, près des pompes à essence. Ça a marché. »

Le service propreté teste alors le produit sur des taches le long des rails du tram. Horreur, malheur ! La solution semble attaquer le joint polyuréthane qui entoure le rail. Les bébêtes vont-elles faire dérailler le serpent orange ? Pas du tout, l'observation in vitro d'un morceau de joint soumis aux assauts des voraces bactéries montre que tout va bien.

Après sept mois d'utilisation, le test est jugé concluant. Ce sont les employés chargés du nettoyage des stations qui utilisent le produit. « Deux aspersions par mois suffisent et les résultats sont plutôt bons, commente Daniel Samson. Bon après, c'est une voie publique et on ne mange pas par terre. »

Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Jeu 15 Oct 2009 - 8:55

Salut à tous,
Voici un autre petit article du quotidien Ouest-France Edition du Mans ; proposant une vraie deuxième ligne de Tramway (Bellevue - Espal)
Bonne lecture à tous, ainsi qu'une très bonne journée.

Tramway : une « vraie » deuxième ligne Bellevue-Espal


Deux lignes sur les mêmes rails entre Préfecture et Saint-Martin-de-Pontlieue ? C'est possible.

Bellevue-Espal, c'est possible.

Sur le papier, l'idée est séduisante, presque une évidence. En construisant une nouvelle branche de 4 km entre Préfecture et Bellevue, on peut créer deux « vraies » lignes de tramway. Une entre Bellevue et Espal. Et l'autre, entre Université et Antarès, dont une rame sur deux n'aurait plus à desservir les Sablons. Seulement voilà, il y a encore quelques mois, on assurait du côté de Le Mans Métropole qu'il était techniquement impossible de faire circuler deux lignes de tramway sur les mêmes rails, entre les stations Préfecture et Saint-Martin-de-Pontlieue. « Trop long. Aux heures de pointe, les rames bouchonneraient et on serait obligé de dégrader la fréquence entre l'université et le centre-ville », indiquait-on. C'était une erreur.

Un tram toutes les 3 mn

Après avoir réétudié la question, notamment avec les services de la Setram, Le Mans Métropole sait maintenant qu'une ligne Bellevue-Espal est envisageable. Jean-François Soulard, élu de Le Mans Métropole et président de la Setram, l'a confirmé mardi soir, lors d'une réunion du conseil de quartier nord-est. « On aurait une ligne entre Université et Antarès avec une fréquence de pointe de 4 minutes et demie et une ligne entre Bellevue et Espal avec une fréquence de pointe de 9 minutes. C'est d'ailleurs la fréquence actuelle sur les Sablons. » Sur le tronçon commun entre Préfecture et Saint-Martin-de-Pontlieue, la fréquence aux heures de pointe serait d'environ 3 minutes. Jouable.

Au fait, pourquoi Bellevue ?

Après le succès phénoménal de la première ligne, l'extension du réseau de tramway est une évidence pour tous les élus municipaux, de droite comme de gauche.

Derrière le tramway, qui a fait grimper d'un tiers la fréquentation du réseau Setram et qui représente maintenant 50 % des voyages, la ligne de bus 3 (Oasis-Bellevue) est la plus fréquentée (10,51 % des voyages). Aux heures de pointe, elle concentre aussi l'essentiel des retards, avec les bouchons des Jacobins, sur les rues Paderborn et des Maillets. Ajoutez la présence sur le trajet de deux lycées (Bellevue et Montesquieu), dont pas mal d'élèves arrivent le matin en gare du Mans.

Combien ça coûtera ?

La dernière estimation est de 70 à 80 millions d'euros, en incluant la rénovation de la place des Jacobins. Dans le cadre du « Grenelle de l'environnement », l'État a promis 10,8 millions. En ajoutant une participation de la Région comme pour la ligne 1 (3 millions), de l'Europe et (ça, c'est moins sûr !) du Département (3 millions), la facture pourrait tourner autour de 55 à 65 millions d'euros. Rien à voir avec les 350 millions d'euros de la première ligne. Normal. La branche Bellevue-Préfecture ne présente pas de difficulté particulière, comme le franchissement d'une rocade, de la Sarthe ou encore d'une rue étroite comme Gambetta. De plus, la desserte de Bellevue nécessiterait seulement 11 rames supplémentaires. Il n'y aurait pas besoin d'agrandir le dépôt près d'Antarès, qui a quand même coûté 22 millions d'euros. Autant d'économies.

C'est pour quand ?

Pas pour tout de suite ! À la louche, on parle de 2014. Avec la crise économique qui plombe les rentrées fiscales, la réforme en cours de la taxe professionnelle qui va bouleverser les finances locales, personne à Le Mans Métropole ne veut avancer une date de mise en service. L'appel d'offres pour les études de faisabilité doit être lancé avant la fin de l'année.

Tout n'est pas tranché

« On n'en est qu'à l'avant-projet », a rappelé, mardi soir, Jean-François Soulard. De nombreux points restent à trancher. Exemple : où arrêter la ligne ? Depuis Bellevue, impossible de descendre la crête, jusqu'à Coulaines. Mais, faut-il pour autant s'arrêter avenue de Madrid, actuel terminus de la ligne 3 ? Ou un peu plus loin, pour se rapprocher encore plus de Coulaines (voir l'infographie) ? Autre question : où installer la station place des Jacobins ? En plein milieu de la place, comme à la Rep'? Devant le futur espace culturel ?

Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Jeu 10 Déc 2009 - 10:12

Salut à tous,
Dans le quotidien Ouest-France d’aujourd’hui, on peut lire que Le Mans Métrople mettra en services au printemps 2011 trois nouvelles rames de tramway. Bonne lecture à tous. Wink

Article disponible ici : Trois nouvelles rames de tram en 2011
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

La deuxième ligne de tram, avancent sur de bon rail.

Message par heuliez14 le Ven 22 Oct 2010 - 10:34

Salut à tous,
Le dossier de la deuxième ligne de tramway du Mans avancent timidement mais sûrement.

Voici l'article du quotidien Ouest-France édition du Mans : Nouvelle étape pour la deuxième ligne de tram…
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par RGR le Mar 21 Juin 2011 - 11:28

Un article de Ouest-France du mercredi 30 mars 2011

Les détails de la deuxième ligne dévoilés
avatar
RGR
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 37
Date de naissance : 23/11/1961
Age : 55
Localisation : RGR
Date d'inscription : 21/06/2011

http://routes-et-rails.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Mar 21 Juin 2011 - 14:09

Merci pour cet article RGR et bienvenu parmi nous.

J'aime beaucoup la réponse de Monsieur Le Maire, concernant une suggestion qui proposait d'utiliser une alimentation par le sol où par batterie pour éviter la pollution visuelle « poteaux plus fils aériens » place des Jacobins, devant la Cathédrale...

« La vraie pollution visuelle c'est celle des voitures » ! Sans oublier de préciser que le surcoût serait estimé à 18 millions, soit une facture augmentée de 25 %.

Il n'y a pas à dire, en France nous avons vraiment un problème avec les Lacs (...)
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Ven 1 Juil 2011 - 11:46

Bonjour à tous,
Ça y est ! la deuxième ligne de tramway à été voté hier à l'unanimité… Voici l'article du Ouest-France parlant de cette seconde ligne. Bonne lecture à tous.

Deuxième ligne de tram : c'est voté à l'unanimité !

http://www.dailymotion.com/video/xjn3v0_le-nouveau-visage-de-la-place-des-jacobins-au-mans_news#from=embediframe

Si tout va bien, elle roulera en septembre 2014 entre la Préfecture et Bellevue-les Hauts de Coulaines. En traversant les Jacobins. L'aménagement de la place a suscité un débat hier.

Moment historique, hier soir. La construction de la deuxième ligne de tramway qui va relier la Préfecture au quartier Bellevue-Hauts de Coulaines, a été votée à l'unanimité des conseillers communautaires. Le temps presse. Le projet doit être entièrement bouclé d'ici le 31 décembre pour percevoir une subvention de l'État.


Pas négligeable pour un chantier dont le coût, hors taxe, est estimé à près de 82 millions d'euros. Du coup, on est obligé de faire vite. Trop parfois, a regretté Anne Beauchef lors de la présentation succinte par le cabinet d'urbanisme du visage que pourrait prendre la place des Jacobins. « Je n'arrive pas à me projeter sur la place. D'ailleurs, la présentation ne suscite pas l'enthousiasme. Il est vrai que l'agence n'a eu qu'un mois pour rendre sa copie. Moi, j'aurais préféré, vu l'enjeu, qu'on lance un concours d'architecte ».

Le Mans Métropole a chargé le cabinet Richez associés (qui a été maître d'oeuvre de la première ligne de tram) de définir les grandes directives d'aménagement des places des Jacobins et du Jet-d'Eau. Un vaste espace, à peine plus grand que la place de la République, mais bourré de contraintes : environnement patrimonial historique (cathédrale et muraille gallo-romaine), parvis du futur espace culturel, raccordement du tunnel et préservation des marchés.

Les rails d'abord

Le cahier des charges comporte quelques points non-négociables. Technique d'abord. Comme à cet endroit, la ligne de tram est courbe et en creux, on décide de poser d'abord les rails. Ce sont eux qui vont guider le nivellement de la place. « Pas question de connaître la même galère que sur l'esplanade de la gare ».

Place à trois côtés

Un « choix très fort » a été fait en terme de circulation : la place des Jacobins ne sera plus un « immense giratoire ». Elle n'aura que trois côtés, puisqu'il n'y aura plus de passage de voitures devant l'espace culturel. Venant de la rue du 33e Mobiles et Gougeard, (à double sens) les voitures longeront la cité judiciaire.

Station décentrée

La station de tram ne se trouvera pas directement sur la place mais avenue de Paderborn. C'est donc essentiellement en haut de la place que se fera la circulation piétonne : usagers de l'espace culturel, lycéens, touristes attirés par la cathédrale et la vieille ville. Cela laissera vacant l'espace central, pour le marché de vêtements et pour des animations type Le Mans fait son cirque, le pesage des 24 Heures... Pour ces mêmes raisons, pas question d'y mettre des arbres. « Ils pourraient gêner en outre la vue sur la cathédrale ».

Choix stratégique

Reste à décider d'un « choix stratégique ». La place des Jacobins a la particularité d'être en pente. Plus ou moins, selon les endroits. La question est donc : est ce qu'on laisse la pente telle quelle, en faisant passer le tram au milieu? L'aménagement se limitant alors à « remplacer le bitume par des pavés avec des figures géométriques ». A son ton, on sent bien que ce n'est pas le choix de Jean-Claude Boulard.

Ou alors, est ce qu'on choisit de donner de « l'horizontalité à la place » en aménageant une esplanade ? Et si oui, redresse-t-on les deux places (Jet d'eau et Jacobins) pour « donner une unité au lieu », comme le préconise Stéphane Le Foll. Ou au contraire fait-on une « place haute » et une « place basse » ? Avec un effet d'« emmarchement ». Pas du goût de Valentin Villarmé (opposition), les marches! « C'est le choix qui a été fait place de la République. Cela pose des problèmes aux personnes âgées, handicapés, ou avec des poussettes. Il ne faut pas d'obstacle ».

Une troisième option, présentant une sorte de podium devant l'espace culturel ne semble guère avoir recueilli d'approbations. Le cabinet va devoir affiner les projets d'aménagement. Il les présentera à l'automne. Et là, une décision sera prise par les élus.

Laurence PICOLO.
Ouest-France©
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par Invité le Ven 1 Juil 2011 - 18:41

Bonsoir,
Encore un !!! Mais bon là, c'est pour une seconde ligne... Tu iras à l'inauguration Heuliez14 pour nous refaire une petite vidéo comme à Angers. Wink
Au prochain bus
Irisbus35

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par RGR le Dim 3 Juil 2011 - 18:00

Un article de Ouest-France concernant la vidéosurveillance dans les rames de tram

De nouvelles caméras dans le tramway

La vidéosurveillance monte en puissance dans les rames de tram
Aujourd'hui, les rames de tramway sont équipées de quatre caméras de vidéosurveillance. Mais elles
ne balaient pas tout l'intérieur. Aussi, les élus du Mans métropole ont décidé, jeudi soir, d'en installer
deux de plus en lançant une demande de subventions.

Coût : près de 99 000 €. L'Etat est sollicité pour régler la moitié de la facture. Ce n'est pas en lien avec
une augmentation de faits de violence, assure Jean-François Soulard, le président de la Setram. La situation
est correcte. De toute façon, ça reste de la vidéosurveillance. On ne va voir les images que s'il y a eu des
problèmes et seules quelques personnes sont habilitées à les visionner.

Dans le même temps, de nouvelles caméras vont être installées à certains endroits le long de la ligne.
Deux objectifs. Le premier : repérer les auteurs des nombreuses dégradations sur le matériel d'arrosage
de la pelouse, notamment. Entre 600 et 700 arroseurs ont été cassés. A 70 € l'unité, ça commence à bien
faire. L'autre solution serait que les tests sur de nouveaux arroseurs, plus solides, se révèlent plus positifs.

Vidéosurveillance toujours, mais cette fois à la demande des régulateurs qui, depuis le poste central de
commandement, gèrent la circulation du tram. Ils souhaiteraient augmenter encore le nombre de caméras
(il y en a 120 au total le long de la ligne, aux stations et sur les carrefours), afin de sécuriser la circulation,
en cas de manifestations, d'accidents. La place de la République pourrait ainsi en être équipée, comme l'est
déjà celle de la Préfecture.
avatar
RGR
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 37
Date de naissance : 23/11/1961
Age : 55
Localisation : RGR
Date d'inscription : 21/06/2011

http://routes-et-rails.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Mar 29 Nov 2011 - 10:19

Salut à tous,
Tous les feux sont aux vert où presque pour le lancement des travaux de la 2ème ligne de tramway…

Pas de « réserves » sur la 2e ligne de tramway

Le commissaire, chargé de l'enquête publique sur l'extension du tram, donne son feu vert, avec de simples recommandations. Parmi elles, le déplacement du terminus de Bellevue.



  • Crédit photo de Heuliez14©

Suite de l'article : http://www.lemans.maville.com/actu/actudet_-Pas-de-reserves-sur-la-2-sup-e-sup-ligne-de-tramway_une-2048437_actu.Htm
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par Geo le Mar 29 Nov 2011 - 20:18

Excellente nouvelle.

De toute façon, une ligne de tramway (fer) ne reste jamais seule, tout simplement pour des raisons d'économies d'échelles.
Tous les moyens déployés pour l'entretien d'une ligne de 10 à 15 kms, sont mieux rentabilisés sur un réseau un peu plus grand.

Même à Orléans ou le tram n'à pas eu le succès escompté (pas plus de 40 000 voyageurs / jour), ils ont construit une seconde ligne.

L'avenir des agglos moyenne passera probablement par les trams "courts" que développe actuellement Alstom et que commercialise CAF (pour ne citer qu'eux).
avatar
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6964
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Mer 7 Déc 2011 - 20:57

Salut à tous,
Ça y est ! c'est désormais officiel, le début des travaux de la seconde ligne du tramway Manceaux commencerons le vendredi 16 décembre prochains.

2ème ligne de tramway au Mans : le coup d’envoi des travaux le 16 décembre



  • La 2ème ligne consistera en la création de 3,4 km de voies avec sept stations entre la préfecture et Bellevue - les Hauts de Coulaines.
    Crédit photo de Heuliez14©

Après l’« avis favorable » et « sans réserves », de l’enquête publique sur l’extension du tramway au Mans, le coup d’envoi des travaux de la 2e ligne sera donné vendredi 16 décembre. Le chantier consistera jusqu’en septembre 2012 au dévoiement des réseaux souterrains (eau, assainissement, gaz, électricité…). Place ensuite, à la création des 3,4 km de voies entre la préfecture et Bellevue - les Hauts, de Coulaines. Pour une mise en service au 2ème semestre 2014. Le coût total est évalué à 78,8 millions d’euros, avec 10, 8 millions d’euros de subventions de l’État et 3,5 millions d’euros de la Région Pays de la Loire.

Ouest-France©
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Ven 16 Déc 2011 - 10:55

Salut à tous,
C'est aujourd'hui que commencer les premiers travaux liés à la seconde ligne de tramway... À cela, les élus du Mans Métropole ont adopté hier soir le principe des aménagements de la place des Jacobins.

Bonne lecture à tous.

Jacobins et Jet-d'Eau : les nouvelles places dévoilées


  • Cette esquisse du projet, présentée hier soir aux élus, donne une idée du réaménagement. Une idée seulement... La hauteur des marches au bas de la future esplanade, qui ont fait beaucoup parler, ne correspond pas à la réalité du projet.


Conseil du Mans Métropole. Les élus ont adopté, hier soir, le principe des aménagements : deux esplanades dont les pentes seront nivelées.
On redresse la pente !

Une première esquisse du réaménagement des Jacobins et du Jet-d'Eau avait été présentée l'été dernier. Elle avait laissé en suspens la question de la « mise à plat » des deux places, qui ont la particularité d'être en pente. Hier soir, les élus du Mans Métropole ont approuvé à l'unanimité la décision de « redresser » ces pentes pour en faire deux vraies esplanades.

Outre le maintien des marchés, alimentaire et vestimentaire, les esplanades pourront accueillir diverses manifestations (pesage des 24 Heures, Le Mans fait son cirque, etc.).

Des marches qui font causer

Naturellement, cela implique la création d'escaliers, dit en sifflets (biseautés), sur deux côtés de la future place des Jacobins. Au plus fort de la pente, côté palais de justice, l'escalier atteindra 1,44 m. L'obstacle fait tiquer les élus d'opposition du Mans. Valentin Villarmé (UMP) s'inquiète pour « la rupture de perspective en direction de l'esplanade et de la cathédrale », que pourraient constituer les marches.

Bien entendu, l'accessibilité au futur espace culturel des personnes en fauteuil roulant a été intégré au projet. Mais les cheminements qui contournent les marches sont « beaucoup trop longs » au goût de Véronique Rivron (UMP), qui « ne veut pas croire qu'il n'y a pas d'autres solutions ».

La pente très forte est là, rétorque Jean-Louis Prigent (Verts). « Les marches sont incontournables. La question est : où les met-on ? Au pied de l'espace culturel. Ou, au contraire, le plus loin possible, pour bien séparer les espaces de circulation, automobile et tramway, de l'esplanade piétonne. »

Pour obtenir un vote unanime sur le principe de deux esplanades « redressées », le président du Mans Métropole, Jean-Claude Boulard, « s'engage à examiner toutes les solutions techniques alternatives », avant de valider le projet tel quel.

Pas de station sur la place

Pour que la future place des Jacobins puisse accueillir des manifestations, il était préférable de ne pas y implanter la station de tramway. Elle sera construite à l'entrée de l'avenue de Paderborn. Autres avantages : c'est plus près de l'espace culturel, plus près du Vieux-Mans et plus près des lycées, dont les élèves sont des gros clients du tramway.

Pas de tourniquet à voitures

La décision est connue depuis plusieurs mois et fait, elle, l'unanimité des élus. La place des Jacobins ne sera plus l'immense giratoire automobile qu'on connaît actuellement. Il n'y aura plus de voitures à passer devant le futur espace culturel. Les carrefours à feux disparaissent, remplacés par trois giratoires. La circulation automobile passe à double sens, du tunnel à la rue du 33e-Mobiles. Objectif : une circulation fluide mais ralentie, qui doit décourager les voitures en transit.

Un nouvel accès au parking souterrain des Jacobins, qui se trouve sous le centre commercial et pas sous la place, est également prévu devant le restaurant La Taverne.

Des arbres supprimés, d'autres replantés

Les plantations situées à l'angle de la place du Jet-d'Eau, côté tunnel, vont disparaître. Tout comme la végétation qui masque une partie de l'antique muraille romaine, située entre les bars et le tunnel. Un alignement d'arbres est en revanche prévu près de la station, le long de l'avenue de Paderborn. L'absence de parking sous la place des Jacobins permet aussi d'y planter des arbres. L'opposition salue l'idée de plantations devant la cité judiciaire.

Début des travaux en 2012

Les dévoiements de réseaux souterrains (eau, assainissement, électricité, etc.), liés à la seconde ligne de tramway, démarrent dès le mois prochain. Le 5 janvier, une réunion de concertation avec les commerçants des marchés, alimentaire et vestimentaire, doit déterminer comment ils fonctionneront pendant les travaux. L'aménagement de la place doit être terminé avant septembre 2013, date de la livraison de l'espace culturel.

Ouest-France©
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Mar 20 Nov 2012 - 18:49

Bonsoir à tous,
La fréquentation du tramway Manceaux ne cesse de progresser, mais comment est-il géré ! Qui paye quoi ?

Le tramway fête ses cinq ans. Avec une fréquentation qui ne cesse de progresser.

Au fait, qui paie quoi pour faire fonctionner bus et tramway ?


Pourquoi, comment ?
Toujours plus de voyageurs

Cinq ans après la mise en service du tramway, le 17 novembre 2007, le réseau Setram transporte désormais une moyenne de 50 000 voyageurs par jour. Essence chère + transport en commun confortable + rapidité + régularité = hausse continue de la fréquentation. C'est en tout cas l'analyse du patron de la Setram, Jean-François Soulard, vice-président (PC) du Mans Métropole en charge des transports en commun.

La hausse de la fréquentation, attendue en 2012 (entre 0,8 et 1 %), sera toutefois très inférieure à celle de l'an passé (+ 6 %). La faute en partie aux travaux de construction de la seconde ligne de tramway, qui continue de perturber la circulation de certaines lignes de bus.

« Mais on peut s'attendre à une nouvelle forte progression de la fréquentation, avec l'arrivée, fin 2014, de la deuxième ligne et du bus en site propre entre la gare et Allonnes, prédit Jean-François Soulard. Et le rapport tramway-bus, actuellement à 51/49, devrait grimper à 60/40. »

Un budget de 43 millions d'euros...

La Setram est pilotée, via une délégation de service public, par le groupe Keolis. En 2012, le budget tourne autour de 43 millions d'euros, dont 27 consacrés aux dépenses de personnel. Il faut payer les 425 conducteurs (sur quelque 600 salariés).

La billetterie rapporte environ 12 millions d'euros. Pour assurer l'équilibre, Le Mans Métropole verse 31,4 millions de contribution forfaitaire. Mais, depuis le lancement du tramway, la part de la billetterie est passée de 25 à 30 % des recettes de la Setram, soit 5 points au-dessus de la moyenne nationale. « C'était un objectif de la collectivité. En augmentant la qualité du service, nous avons estimé que l'usager pouvait payer un peu plus. »

... largement financés par les entreprises

Le versement transport (VT) rapporte environ 37 millions d'euros par an à Le Mans Métropole. Il est acquitté par les entreprises de plus de neuf salariés, en pourcentage de leur masse salariale. Le Mans Métropole a voté le taux maximum (2 %) et le justifie par la qualité du réseau et le tramway.

Couplés aux recettes de la billetterie, les 37 millions du VT sont suffisants pour assurer le fonctionnement et les investissements courants de la Setram (entretien, nouveaux bus, etc.). En revanche, Le Mans Métropole a dû mettre la main à la poche pour financer les deux lignes de tramway (350 millions + 80 millions d'euros).

Un quart des voyageurs ne paie pas

« La gratuité n'existe pas, rappelle Jean-François Soulard. À l'arrivée, c'est la collectivité, donc le contribuable, qui paie. Après, notre collectivité fait des choix de tarification. » Contrairement à une idée encore répandue, la gratuité n'existe plus pour tous ceux qui ont dépassé 65 ans. Seuls les retraités les plus modestes (8 907 € par an pour une personne, 14 181 € pour un couple) voyagent gratuitement avec la carte Azur 1. Même chose pour les chômeurs en fin de droits.

Les retraités avec un revenu annuel inférieur à 17 816 € (28 364 € pour un couple) ont droit à la carte Azur 2, pour seulement 42 € par an. C'est beaucoup moins que les 219 € déboursés par un retraité « normal », ou encore les 400 € de l'abonnement annuel tout public.

« Dans l'absolu, il serait plus juste de fixer tous les tarifs en fonction du niveau de ressources. Mais, c'est très compliqué à mettre en place et cela risque de tourner à l'usine à gaz, souligne Jean-François Soulard qui reconnaît cependant qu'à l'avenir, nous allons devoir mener une réflexion sur les tarifs sociaux ».
Source : Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Lun 25 Mar 2013 - 11:00

Bonjour à tous,

Après avoir précédé à divers travaux préparatoires [...] La place des jacobins se prépare à recevoir, cette semaine, les premiers rails de la deuxième ligne de tramway qui reliera d'ici le second semestre 2014, Les hauts de Bellevue au centre-ville du Mans.

Pour toutes infos complémentaires, je vous invite à consulter le site : www.travaux-tram-lemans.fr

Tram : des rails ce mercredi aux Jacobins


La plate-forme de béton est coulée, prête à accueillir les premiers rails.

Les premiers rails de la 2e ligne vont être posés, cette semaine, DL ; au milieu de la place.
La plate-forme de béton est coulée. Elle dessine un « S » sur la place des Jacobins, prête à accueillir les premiers rails de la deuxième ligne de tramway. La première soudure est programmée mercredi, à partir de 11 h 30. L'entreprise Colas Rail, qui a décroché le marché, va poser un premier tronçon entre la cité judiciaire et le début de l'avenue de Paderborn.
Dans la foulée, Colas Rail s'attaquera à l'extension du centre de maintenance, situé près d'Antarès. Il s'agit d'augmenter la capacité de stockage des rames supplémentaires que Le Mans Métropole a commandées pour la seconde ligne.

Giratoire du haut du tunnel

L'emprise des travaux bouge de nouveau. Il s'agit de boucler la construction du futur giratoire, avant mai, sans bloquer la circulation. La zone reste évidemment à éviter en voiture.

Avenue Mendès-France

Les trottoirs et la chaussée définitive, côté centre commercial Jacobins, sont achevés. Les travaux vont donc basculer de l'autre côté de l'avenue.

Rue des Victimes-du-Nazisme

Côté Croix-de-Pierre, l'entrée de la rue sera provisoirement fermée lundi, pour la journée. Il s'agit de creuser les fondations d'un pylône de la ligne d'alimentation électrique du futur tramway.
Ouest-France©
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par heuliez14 le Mer 27 Mar 2013 - 11:08

Bonjour à tous,
A peine annoncer et déjà poser... Shocked

Les premiers rails du tramway aux Jacobins


Avec la pose des rails, les Manceaux peuvent désormais visualiser le passage du tramway sur la place des Jacobins.

Cette fois, la deuxième ligne de tramway prend vraiment forme. Les premiers rails sont arrivés au pied de la cathédrale dès hier, sur une centaine de mètres.
Quand les ingénieurs et les ouvriers de Colas Rail entrent en action, cela ne traîne pas ! Il leur a seulement fallu la journée de lundi pour poser 100 m de traverses, sur la place des Jacobins, entre le palais de justice et le début de la rue de Paderborn. Et seulement la journée de mardi pour poser dessus 100 m de rails.
Ce mercredi, à 11 h 30, on procédera à la soudure des deux premiers rails de la future 2e ligne de tramway. D'ici à 2014, Colas Rail va répéter l'opération un bon paquet de fois. Pas moins de 3,4 km à poser et à souder, au gré de l'avancée du chantier, soit la distance entre la préfecture et le terminus de Bellevue-Hauts de Coulaines.

Après cette pose, très symbolique, de 100 m aux Jacobins, Colas Rail s'attaquera à l'extension du centre de maintenance, situé près d'Antarès. Il s'agit d'augmenter la capacité de stockage des huit rames supplémentaires que Le Mans Métropole a commandées pour la seconde ligne.

Source : Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par RGR le Mer 14 Aoû 2013 - 7:01

France Bleu : Lundi 12 août.
Premiers essais réussis sur la deuxième ligne de tramway du Mans

Une rame a effectué plusieurs passages sur la jonction des lignes 1 et 2 aux abords de la préfecture de la Sarthe au Mans.
Tout s'est bien passé. Les premiers essais ont permis de vérifier que la jonction des deux lignes au niveau de la préfecture est de bonne qualité.

Une rame a effectué plusieurs passages sans encombre. Le trafic devrait reprendre entre la gare et l'université le 26 Août lorsque ces travaux de jonction seront terminés.
Par ailleurs l'entreprise Colas Rail poursuit la construction des 3km et demi de rails pour cette future deuxième du tramway entre la place de la République au Mans et les Haut de Coulaines.

avatar
RGR
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 37
Date de naissance : 23/11/1961
Age : 55
Localisation : RGR
Date d'inscription : 21/06/2011

http://routes-et-rails.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tram du Mans

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum