(Le Mans) Et Après le Tram, pourquoi pas un BusWay.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(Le Mans) Et Après le Tram, pourquoi pas un BusWay.

Message par heuliez14 le Jeu 15 Nov 2007 - 10:07

Salut à tous,
Voici un article du quotidien Ouest-France (Edition du Mans) sur l'après Tram… Certaines politiques locales pensent déjà à l'après tram et propose d'ors et déjà la mise en place d'un BusWay à la mode Nantaise sur l'agglomération Mancelles… les débat son ouvert !!! Bonne lectures à tous.

Après le tramway, pourquoi pas un « BusWay » ·

Les élus UMP du Mans pensent déjà à « l'après-tramway ». Ils proposent la création d'un « BusWay », comme à Nantes. Et cherchent à créer le débat.


Un tram tout neuf ne leur suffit pas. Véronique Rivron, tête de la future liste UMP aux prochaines élections municipales, et Alain Pigeau, son numéro 2, n'en démordent pas : il fallait voir plus grand. Et anticiper. « Le maire dit qu'il veut faire une pause dans les travaux, martèlent les deux conseillers municipaux et communautaires d'opposition. C'est une erreur. Quand on traverse une rivière et qu'on est au milieu du gué, on ne s'y arrête pas ! »
En clair, les élus UMP du Mans reprochent à Jean-Claude Boulard et son équipe de ne pas avoir préparé « l'après-tramway » : « Nous aurions aimé que le lancement du tram s'accompagne de la mise en service immédiate des locations de vélos, que nous réclamions depuis un certain temps. Les propositions sur le vélo, on les a eues en conseil municipal le mois dernier, celles sur le code de la rue, il y a quinze jours ! Il aurait fallu commencer à travailler là-dessus il y a plus d'un an. »

Trois fois moins cher que le tramway

Raté. L'avenir devra se décider demain. Sur quelles bases · « On ne sait pas si le maire à un projet », répondent les deux élus UMP. Qui, eux, en ont un, de projet : « Nous ne sommes pas favorables à la création d'une deuxième ligne de tramway. Trop cher. La première ligne, annoncée à 290 millions, devrait finalement coûter dans les 315 millions. Un BusWay, comme à Nantes, coûterait bien moins cher. »

Et c'est quoi, ça, un « BusWay » · Un gros bus en site propre (sur une voie sans voiture) « qui peut embarquer presqu'autant de voyageurs qu'une rame de tramway dans des conditions de confort équivalentes ». Mais qui coûte bien moins cher à fabriquer qu'un tram. « C'est 7 millions d'euros le kilomètre en moyenne, contre 21 à 22 millions le kilomètre pour un tram, soutient Alain Pigeau. C'est un bon rapport qualité-prix. »

Un bon rapport qualité-prix pour aller où · Du centre-ville du Mans vers le centre de six communes de l'agglomération (voir infographie). Direction Sargé via les Maillets et les Fontenelles. Direction Yvré par le quartier Bollée et l'échangeur de Bener. Arnage La Gauterie en passant par la zone Philips et l'Oasis jusqu'à Pontlieue. Allonnes en desservant Renault et la zone industrielle Sud. La Chapelle Saint-Aubin par Monod, l'Épine, la Madeleine, le Teillet et le Cadran jusqu'au centre commercial Nord. Coulaines, en longeant les quais.

Un nouveau réseau en 2014 ?

Bilan · Un parcours de « 24 à 25 kilomètres » chiffré à 200 millions d'euros par ses inventeurs. « C'est jouable, estiment ces derniers. Avec deux ans d'études et quatre ans de travaux, on peut boucler ça d'ici 2014. C'est le projet d'un mandat. » D'accord. Mais le mandat de qui · Celui que développerait l'UMP si elle emportait la mairie en 2008, ou celui de l'actuelle majorité municipale, qui a prévu de nouveaux investissements transports pour l'année prochaine ·

« On ne proposera pas la création d'une deuxième ligne de tramway, une seule suffit, répond Jean-François Soulard, élu communiste du Mans et président de la Setram. Par contre, la création d'un bus en site propre avec du matériel confortable, rapide, des quais et des cadences similaires à un tramway, oui. C'est ce sur quoi on souhaite travailler. » Et ça devrait commencer dès la fin de ce mois de novembre, avec l'inscription de crédits au budget prévisionnel 2008 pour la « prolongation » de plusieurs couloirs de bus manceaux.

C'est un début. Mais c'est pas sûr que ça suffise à satisfaire l'opposition UMP du Mans...

Stéphane VERNAY.

Ouest-France

    Véronique Rivron et Alain Pigeau, les leaders du groupe UMP du Mans pour les prochaines municipales, proposent la création d'un nouveau réseau de bus en site propre sur l'agglomération mancelle. Un « BusWay », comme à Nantes, à développer d'ici 2014, pour 200 millions d'euros.
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10821
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum