Ligne nouvelle Paris-Normandie

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Lun 6 Juin 2016 - 22:35

citaro a écrit:Pour suivre les groupes de travail l'orientation de SNCF Réseau est la réalisation de la première phase avec encore la définition des couloirs de pasage;
Les gains de temps estimés sont de 5 à 10 ' entre Paris et Mantes; de 10' entre Mantes et Evreux et de 10' entre Rouen et Yvetot.(temps donnés sans arret intermédiaire)

Ca fait quand même 20 minutes de moins sur un trajet Paris / Le Havre ce n'est pas négligeable. Sachant qu'à l'heure actuelle il est possible de faire Paris / Le Havre en 1h50 ca ramenera le temps de trajet à 1h30 !


Là où le bat blesse, il sera difficile de faire mieux que 5' entre Rouen et Yvetot suivant les différents scéarii, car il y aura des jonctions avec la ligne classique plus ou moins avant Motteville et on peut même se limiter à un tunnel Rouen-rive gauche-Maromme (pente 35 pour mille) et des aménagements capacitaires entre Maromme et yvetot.

Alors 10' ou 5' ?

Il faudra doubler le viaduc de Barentin ?

Je m'étonne que l'on réalise un tunnel à forte rampe, non utilisable par les trains de fret. C'est justement l'argument qui avait été utilisé contre le scénario C (tunnel non pas sous la Seine à Rouen, mais sous l'Estuaire au Havre).


Le reste , phase 2, c'est à dire le Y central risque de ne jamais voir le jour (après 2030)si on croit certaines informations.
Des prévisions envisagenet d'augmenter le nombre de trains entre Paris et Le Havre, mais on sde retrouvera sur un tronçon aussi chargé entre Rouen et Mantes, surtout si les trains de fret ne peuvent utiliser la ligne Serqueux-Gisors.

2030 c'est demain.

Le vrai projet Normand c'était le scénario C.


Le matériel à choisir devra être rapide, capable de monter des cotes assez dures.

Le matériel bombardier 2 étages est déjà très performant au regard de l'exploit réalisé la semaine dernière sur Paris / Le Havre en Omnibus (plus rapide qu'un Express !)

Ce qu'il faut pour Paris / Le Havre c'est du matériel grande ligne avec un aménagement intérieur semblable aux TGV ou du moins tout aussi confortables que les Corails. Ces pseudos trains de banlieue utilisés pour les pendulaires Rouen / Paris...qu'on retrouve parfois au Havre, sont insupportables.

Geo
Passionné(e)s

Nombre de messages : 7047
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par gavatx76 le Lun 6 Juin 2016 - 23:44

Geo a écrit:Tiens, juste pour faire une remarque. On parle de temps de parcours, mais quand la SNCF veut, elle peut.

La semaine dernière j'ai pris le Paris 12:50 > Le Havre 14:56... jour de grève.

Le train était composé de 2 Regio2N couplés.

Comme c'était un jour de grève, le train desservait toutes les gares :

PARIS St Lazare > Mantes La Jolie > Bonnière sur Seine > Vernon Giverny > Val de Reuil > Oissel > Rouen > Yvetôt > Bréauté Beuzeville > LE HAVRE

Nous sommes partis de Saint Lazare avec 15 minutes de retard pour une raison que j'ignore soit à 13:05.

Et bien malgré celà, le retard de 15 minutes à St Lazare et l'arrêt à toutes les gares, nous sommes arrivées au Havre avec seulement 4 minutes de retard sur l'horaire officiel, soit à 15:00 pile.

Temps de trajet total : 1h55 en desservant toutes les gares, mieux encore que les 2h06 affichés sur le billet qui me paraissaient déjà très ambitieux. On est loin des 2h12 officiels des "EXPRESS" Paris / Le Havre hors temps de grève.

Oui, mais il s'agit d'un jour de grêve, avec moins de trains en circulation, sans encombrements sur la ligne, donc paradoxalement, cela devait être plus facile pour la SNCF de tenir l'horaire!

gavatx76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 121
Date de naissance : 26/02/1970
Age : 48
Localisation : Catalunya
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

LNPN

Message par citaro le Mar 4 Oct 2016 - 13:05

Ligne nouvelle, par tronçons (phase 1: Paris-Mantes en ligne nouvelle; Mantes -Evreux en ligne nouvelle; nouvelle gare à Rouen et tunnel Rouen vers Barentin ou Yvetot; avec des tunnels pas de contournement de Mantes etc...) Objectif 2030 au plus tard.
Les financements ne sont pas définis !
La suite phase 2, c'est le Y Rouen-Evreux-Caen, objectif 2050, dont on estime qu'il ne se fera pas (trop loin et il y a d'autres solutions concernant le modernisation de réseau existant).
Ce ne sera pas du TGV mais des rames limitées à 200.
Gains de temps estimés: entre 5 et 10 minutes entre Paris et Mnates; 5 minutes entre Mantes et Evreux et 5 à 10 minutes entre Rouen et Le Havre.
(derniers documents avant le COPIL du 17 octobre.)
Une DUP prévue pour début 2017.
avatar
citaro
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 1025
Date de naissance : 16/02/1946
Age : 72
Localisation : Louviers
Signature : brunocanivet
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Auriom le Dim 30 Oct 2016 - 14:44

Quelqu'un a des nouvelles du comité de pilotage qui s'est tenu la semaine dernière, le dernier de l'année ? Il devait affiner les bandes de passage, entre autres.
La presse régionale ne suit pas du tout ce dossier et on ne trouve rien en ligne.
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1387
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 37
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Consultation sur les zones de passage

Message par Auriom le Lun 28 Nov 2016 - 18:55

La consultation reprend sur les zones de passage !

Arrow La carte participative carticipe.lnpn.fr rouvre pour une deuxième consultation sur le tracé des trois tronçons prioritaires Paris-Mantes, Mantes-Evreux et Rouen-Yvetôt.
Il y a pour chaque tronçon la possibilité de voter pour plusieurs zones de passage, pour lesquelles les avantages et inconvénients sont brièvement présentés.

La consultation redémarre aujourd'hui et durera jusqu'au 1er février 2017.


(Les contributions déposées sur le site l'année dernière, lors de la première phase de concertation, sont toujours disponibles.)
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1387
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 37
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Phil14 le Mar 29 Nov 2016 - 18:19

En 2030, la consultation reprendra pour la Nième fois! Pour .... tout laisser tomber De qui se moque-t-on?
On prend vraiment les Normands pour des C..s.
avatar
Phil14
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 441
Date de naissance : 09/06/1973
Age : 45
Localisation : Caen
Date d'inscription : 08/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Mar 29 Nov 2016 - 20:20

Phil14 a écrit:En 2030, la consultation reprendra pour la Nième fois! Pour .... tout laisser tomber  De qui se moque-t-on?
On prend vraiment les Normands pour des C..s.

Tout a fait.

Quel dommage de ne pas avoir réservé l'emprise ferroviaire lors du chantier de l'autoroute A150 !
avatar
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 7047
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 31
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Magnum le Mar 29 Nov 2016 - 21:23

Le prolongement de l'A150 était un projet de longue date, pour ne pas dire une arlésienne. Était-il raisonnable de reporter une nouvelle fois sa réalisation pour lui conjoindre le projet de la LNPN qui était loin d'être aussi abouti ? Dès lors qu'il y a la construction d'une des deux infrastructures, on ne peut plus se contenter de vouloir simultanément réserver l'emprise de l'autre sans faire une étude plus poussée des sols or on en est encore à se demander si on doit rejoindre la ligne classique à Maromme ou si on doit contourner Barentin par l'ouest ou par l'est en remontant la vallée du Cailly par son versant est.

Personnellement, parmi les trois faisceaux proposés, j'éliminerai celui vers Maromme. Il me paraît indispensable de soulager les sillons de la ligne classique au moins jusqu'à la bifurcation vers Dieppe à Malaunay. De plus la géométrie de la ligne jusqu'à Pavilly ne permet pas des vitesses folles et une remise à niveau dans des secteurs contraints avec de tels ouvrages d'arts donne surtout envie de faire table rase.
Ce tracé est plébiscité par les dieppois car la nouvelle voie déboucherait sur la ligne classique à Maromme en amont de la bifurcation. Or le gain est négligeable, il ne permet pas de bifurquer ailleurs (sauf si la ligne vers Orléans renaît de ses cendres Neutral) et rien n'empêcherait de rejoindre la gare rive gauche via le tracé historique et l'ancienne gare et ce quasiment sans perdre de temps puisque la ligne classique aurait de quoi offrir des sillons rapides... sauf entre Maromme et Malaunay Rolling Eyes
Il est temps de permettre à la région rouennaise l'ambition de disposer d'un réseau ferré périurbain performant, l'occasion est à ne pas manquer. Sans parler du potentiel de développement du fret.

Les deux autres tracés intégralement nouveaux rencontrent une forte opposition à en voir les votes sur le site de la concertation. L'exaspération de la construction de l'A150 est passée par là. Mais on sait tous que les nimbys sont relativement peu écoutés sur de tels projets et heureusement dans la majorité des cas. Donc y a-t-il une tendance de la part des décideurs sur un ou plusieurs faisceaux par rapport à d'autres (ici Maromme vs Yvetot) ?
avatar
Magnum
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 1639
Date de naissance : 01/01/1992
Age : 26
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par gavatx76 le Mar 29 Nov 2016 - 21:42

Geo a écrit:
Phil14 a écrit:En 2030, la consultation reprendra pour la Nième fois! Pour .... tout laisser tomber  De qui se moque-t-on?
On prend vraiment les Normands pour des C..s.

Tout a fait.

Quel dommage de ne pas avoir réservé l'emprise ferroviaire lors du chantier de l'autoroute A150 !

Bof, la géométrie d'une voie autoroutière et d'une VF, surtout avec la traversée de la vallée de l'Austreberthe, n'est pas vraiment la même, pas sûr qu'il y eut grand'chose à coupler...

gavatx76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 121
Date de naissance : 26/02/1970
Age : 48
Localisation : Catalunya
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par citaro le Mar 29 Nov 2016 - 22:58

Le tracé qui a la faveur du groupe de travail est celui qui aboutit à Maromme car il permet de prendre en compte la ligne de Dieppe.
Il y aurait dans ce cas un quadruplement des voies entre le raccordement de Maromme et la bif de Malaunay.
avatar
citaro
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 1025
Date de naissance : 16/02/1946
Age : 72
Localisation : Louviers
Signature : brunocanivet
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Magnum le Mer 30 Nov 2016 - 0:56

Y a-t-il à ce stade plus de précisions techniques ? Où déboucherait exactement la sortie du tunnel ? J'imagine en amont de la gare de Maromme à l'endroit où l'emprise ferroviaire est plus large. Ensuite difficile d'imaginer les possibilités techniques de doubler les voies. Ce secteur alimente mon scepticisme.

Admettons. On commence par la gare de Maromme établie en partie sur un pont. En déplaçant les quais vers le sud je pense que ça passe tout juste sur le pont sans le retoucher. Sauf s'il ne supporte pas la charge des deux voies supplémentaires.
Ensuite il y a un fort remblai qui pourrait être consolidé en bétonnant. Ça se gâte dans un secteur urbanisé avec un passage supérieur dans une enclave puis un PN dans un secteur très contraint à déniveler.
Après Bondeville jusqu'à la gare du Houlme moins de travaux à effectuer car la ligne évolue à trois voies en flanc de vallée mais franchit deux PN très peu fréquentés. La gare du Houlme est en configuration classique à 2 voies et quais opposés. Un passage supérieur à élargir permet de rejoindre le quai oriental sans traverser les voies. Ce quai est déjà implanté devant le "mur" d'un fort déblai, tandis que le quai opposé est collé au bâtiment voyageur historique (1847).
Dernière étape et pas des moindres : les deux viaducs successifs de Malaunay juste avant la bifurcation. Envisage-t-on réellement de doubler ces viaducs maçonnés en briques rouges ?

Petite parenthèse au sujet des passages à niveaux. Comme ici il s'agirait d'une mise à niveau des infrastructures et non d'une nouvelle ligne à proprement dite ou d'une réouverture, pourrions-nous conserver les PN sans obligation de les déniveler ?

Je maintiens que ce projet peut se passer des revendications des usagers de la ligne de Dieppe en fonction des contraintes techniques.
avatar
Magnum
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 1639
Date de naissance : 01/01/1992
Age : 26
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par citaro le Jeu 1 Déc 2016 - 13:28

Reprise des travaux de groupe le 13 décembre à Rouen
avatar
citaro
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 1025
Date de naissance : 16/02/1946
Age : 72
Localisation : Louviers
Signature : brunocanivet
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par citaro le Mer 14 Déc 2016 - 16:42

Pour connaître les fuseaux non retenus, consulter le document du COPIL d'octobre sur le site lnpn.fr
Pour le reste les études ne proposent rien de plus, les participants aux ateliers se préoccupant des problèmes environnementaux et de consommation des espaces.
avatar
citaro
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 1025
Date de naissance : 16/02/1946
Age : 72
Localisation : Louviers
Signature : brunocanivet
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Phil14 le Sam 17 Déc 2016 - 11:39

Si elle s'en mêle
http://www.paris-normandie.fr/region/lnpn--segolene-royal-demande-a-sncf-reseau-des-etudes-objectives-sur-le-troncon-rouen-yvetot-FD7757117#.WFUUrVy3tp0
force à parier que ça ne va pas faire avancer les choses. Déjà que rien n'avance... je me demande pourquoi on n'enterre pas définitivement ce projet mort-né.
avatar
Phil14
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 441
Date de naissance : 09/06/1973
Age : 45
Localisation : Caen
Date d'inscription : 08/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Sam 17 Déc 2016 - 13:25

Edit : post effacé.

Les messages insultants (et sexistes) n'ont pas leur place sur Réseaux Normands.


Dernière édition par Auriom le Sam 17 Déc 2016 - 13:57, édité 2 fois (Raison : Message passible de poursuites judiciaires)
avatar
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 7047
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 31
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Fin de la deuxième consultation sur les tracés

Message par Auriom le Mar 31 Jan 2017 - 14:50

Auriom a écrit:La consultation reprend sur les zones de passage !

Arrow La carte participative carticipe.lnpn.fr rouvre pour une deuxième consultation sur le tracé des trois tronçons prioritaires Paris-Mantes, Mantes-Evreux et Rouen-Yvetôt.
Il y a pour chaque tronçon la possibilité de voter pour plusieurs zones de passage, pour lesquelles les avantages et inconvénients sont brièvement présentés.

La consultation redémarre aujourd'hui et durera jusqu'au 1er février 2017.


(Les contributions déposées sur le site l'année dernière, lors de la première phase de concertation, sont toujours disponibles.)

Derniers jours pour donner votre avis sur les tracés sur carticipe.lnpn.fr !
La consultation se termine demain.
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1387
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 37
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Les zones de passage préférentielles sont choisies

Message par Auriom le Ven 27 Oct 2017 - 14:50

Le comité de pilotage a retenu hier les trois fuseaux de passage préférentiels :
76actu.fr a écrit:Ligne nouvelle Paris-Normandie : le comité de pilotage franchit une nouvelle étape pour le futur tracé
Jeudi 26 octobre 2017, le comité de pilotage de la ligne nouvelle Paris-Normandie (LNPN) s'est réuni pour définir des zones de passages préférentielles. Une nouvelle étape.

Publié le 27 Oct 17 à 7:05

Une nouvelle étape importante vient d’être franchie pour la ligne nouvelle Paris-Normandie. Un projet qui date de 2009. Le comité de pilotage de la LNPN qui s’est tenu jeudi 26 octobre a conclu à l’adoption des zones de passage préférentielles qui accueilleront les tracés des trois tronçons prioritaires de la ligne nouvelle.

Présidé par le délégué interministériel au développement de la Vallée de Seine, le comité de pilotage, jeudi 26 octobre 2017 devait accueillir Hervé Morin, président de la Région Normandie, et son homologue d’Île-de-France Valérie Pécresse mais aussi les présidents de départements et des élus des principales agglomérations concernées par le projet.

Ce comité a donc décidé quels tronçons prioritaires de la ligne nouvelle seront proposés au gouvernement.

Les zones préférentielles


Dans un communiqué de presse, la Région a donc annoncé quels seraient les zones de passage préférentielles qui accueilleront les tracés des trois tronçons prioritaires de la ligne nouvelle :

La zone Paris-Mantes Sud, au Sud de Poissy, s’agissant du faisceau Paris-Mantes ;
la zone Rouen-Yvetot Est C, avec tunnel pour la traversée de la Seine et de l’agglomération rouennaise. Le comité de pilotage a également validé la réalisation de travaux hors LNPN sur la section Motteville-Harfleur permettant d’accélérer la vitesse des trains ;
concernant la zone Mantes Evreux, sur la partie entre Mantes et la traversée de l’Eure, c’est la zone Sud qui a été retenue. Pour la traversée de l’Eure, les zones centre et Nord sont privilégiées. Enfin, pour la partie entre l’Eure et Evreux, la zone Sud est privilégiée, de façon à pouvoir créer une nouvelle gare soit dans le secteur de Nétreville, soit dans le secteur de Coudray.

Les objectifs à atteindre

Le comité de pilotage a été l’occasion de rappeler les objectifs de la LNPN, selon le communiqué de presse de la Région :

améliorer la fiabilité et la robustesse des dessertes,
réduire les temps de parcours,
augmenter la capacité tant pour les trains de voyageurs que pour les trains de fret par libération de capacité sur la ligne historique.

Toujours selon la Région, « La nécessité d’une réalisation des trois sections intégralement et sans nouveau phasage a été réaffirmée et confirmée par l’Etat. »

Cette décision permet à ce projet essentiel pour la Normandie d’avancer selon le calendrier prévu, à savoir une réalisation des sections prioritaires d’ici à 2030.

20 millions d’euros pour « accélérer l’aménagement de ces tronçons »

La Région financera l’intégralité les études sur l’aménagement des barreaux Rouen-Evreux et Rouen-Bernay, à la jonction « du Y » de la LNPN.

« Cette mobilisation financière de 20 millions d’euros a pour objectif d’accélérer l’aménagement de ces tronçons qui ne sont pas inclus dans la phase prioritaire du projet mais qui permettront de raccourcir significativement les temps de trajets entre la capitale et les principaux pôles urbains de la Normandie. »

Le gouvernement va désormais devoir prendre une décision qui doit ensuite être affinée et soumise à enquête publique. À l’issue de cette enquête, si elle est favorable, le projet de LNPN sera déclaré d’utilité publique par le ministère des Transports, point de départ de la réalisation de l’infrastructure. La ligne nouvelle Paris-Normandie devrait voir le jour en 2030.
(Source : ici.)

En fait, autant aller voir directement le communiqué de la région, puisque l'article n'apporte rien de plus.
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1387
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 37
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Auriom le Ven 27 Oct 2017 - 14:51

Des fuseaux sont pré-choisis, donc.
Ils vont maintenant être proposés au gouvernement. Et c'est là que ça pourrait bien coincer.
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1387
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 37
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Rapport Duron

Message par Auriom le Ven 2 Fév 2018 - 11:02

Le conseil d'orientation des infrastructures a rendu son rapport hier.
Il propose trois scénarios pour les grands projets routiers et ferroviaires de France (ne rien faire / faire un peu / faire beaucoup) et sans surprise recommande le deuxième.

S'agissant de la LNPN, on n'accusera pas Philippe Duron d'avoir outrageusement privilégié sa Normandie... Rolling Eyes

En gros : cette année, de petits aménagements à Saint-Lazare. A moyen terme : un saut-de-mouton en sortie de Saint-Lazare et Paris-Mantes. Le reste plus tard et a minima.

Le rapport Duron a écrit:6.3.2EOLE et ligne nouvelle Paris-Normandie

Au regard de leurs interactions, le Conseil a examiné conjointement le prolongement de la ligne du RER E de la gare d’Haussmann jusqu’à Mantes-la-Jolie (EOLE), projet aujourd’hui engagé, et le projet de ligne nouvelle Paris-Normandie.

Le projet EOLE qui doit permettre d’améliorer les mobilités du quotidien des territoires situés entre Mantes-la-Jolie et Paris est aujourd’hui en phase de réalisation (1,9 Md€ déjà engagés en marchés de travaux). En termes de programmation financière, il s'agit d'un projet qui représente environ 450 M€ de besoin de financement de l’Etat jusqu’en 2026. Le Conseil considère qu’il y a lieu de mobiliser les financements nécessaires  dans  le  respect  du  calendrier  de  versement  prévu  quel  que  soit  le  scénario financier considéré. Le projet  de  ligne  nouvelle  Paris-Normandie (LNPN) doit permettre quant à lui d’apporter une réponse aux problèmes continus de saturation de l’axe Paris-Mantes-Rouen/Caen/Le  Havre,  qui  connaît  des difficultés importantes  et  récurrentes  de régularité. Il intègre le traitement du nœud de la gare Saint-Lazare à  Paris  ainsi  que  celui  de  la  gare  de  Rouen.  Entre  Mantes-la-Jolie  et  Paris,  le  projet  LNPN  et  le projet EOLE se complètent utilement.

Au vu des éléments disponibles depuis l’avis rendu par la Commission Mobilité 21, le Conseil confirme la priorité à donner dans le cadre du projet LNPN au traitement du nœud ferroviaire de Saint-Lazare. Il considère aujourd’hui au regard des éléments disponibles que la mise en œuvre du projet, dans la mesure où il ne peut être engagé d’un seul tenant, devrait s’inscrire dans un phasage conduisant dans l’ordre à :

1. la mise en place de mesures d’optimisations de l’exploitation notamment en arrière gare Saint-Lazare ;

2. la  réalisation  pour  450  M€  d’un  croisement  dénivelé  (« saut  de  mouton » [Un saut de mouton désigne dans le langage ferroviaire un aménagement permettant de faire passer une voie ferrée au-dessus
d’une autre voie ferrée par dénivellation de la première pour éviter qu’elles ne s’entrecroisent]
) entre  les  voies du groupes  V  et  VI en  arrière  de  la  gare  de  Saint  Lazare  afin  de  supprimer  les  cisaillements  de circulations qui existent aujourd’hui sur ces voies et qui sont à l’origine  de  ralentissements  et conforter ainsi la robustesse des services ;

3. la  réalisation  de  la  section  de  ligne  nouvelle  Paris-Mantes (2,7 Md€) qui devrait apporter des améliorations très significatives à l’ensemble des usagers de la ligne et la réalisation de  la  nouvelle gare de Rouen avec sa sortie vers Yvetot en limitant l’aménagement de cette dernière dans un premier temps à la section Rouen-Barentin (1,3 Md€) ;

4. la  réalisation  de  la  section  Barentin-Yvetot (0,8 Md€) et l’engagement de la section Mantes-Evreux (1,1 Md€) puis du Y de l’Eure (3,5 Md€).

Au  regard  du  périmètre  de  financement  de  l’Etat,  des  contraintes  budgétaires  et  après  analyse
comparative des enjeux des différents investissements qu’il a eu à considérer, le Conseil recommande de
prévoir pour les liaisons Paris-Normandie :

les financements Etat nécessaires à la réalisation du projet EOLE sur la période 2018-2024 quel que soit le scénario de financement,

la réalisation d’ici 2021, quel que soit le scénario de financement considéré, des mesures possibles d’optimisations de l’exploitation,

la réalisation du « saut de mouton » groupe V – groupe VI sur la période 2023-2027 quel que soit le scénario considéré,

l’engagement de la réalisation de la section neuve Paris-Mantes-la-Jolie  et  de  la  gare  de Rouen  à partir de la fin de la période 2028-2032 pour le scénario 1, sur la fin de la période 2023-2027 ou au début de la période 2026-2032 pour les scénarios 2 et 3,

L’engagement de la section Barentin-Yvetot  et  de  la  section  Mantes-Evreux  après  2037  pour le scénario  1,  sur  la  période  2033-2037  pour  le  scénario  2  et  sur  la  période  2028-2032  pour  le scénario 3,

la réalisation du Y de l’Eure à partir de 2038 pour les scénarios 1 et 2 et sur la période 2033-2037 pour le scénario 3.

A retrouver en pages 86 et 87 du rapport. Les dates et chiffrages selon les scénarios sont en page 80.
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1387
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 37
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Rien avant 2027...

Message par Auriom le Mer 28 Mar 2018 - 14:01

Trouvé sur SARA, ce lien vers un article du début du mois.

Voyons le verre au quart plein : la LNPN n'est pas morte.
Voyons le verre aux trois quarts vide : le calendrier glisse. Rien avant 2027 (dans neuf ans !), et seulement sur la sortie de Saint-Lazare. Et encore faut-il y croire...

Ouest-France a écrit:Normandie. La LNPN entre 2023 et… 2037

Le projet est retardé. Tout dépendra de l’enveloppe budgétaire annuelle allouée par l’État à l’Agence de financement des infrastructures de transport (Afit) pour les routes, les ports, le fluvial et le ferroviaire à l’horizon 2037.


Le rapport Spinetta évoquait surtout le réseau ferré existant et les petites lignes, peu les grands projets de lignes nouvelles. Quid de la LNPN (Ligne nouvelle Paris Normandie) ? Elle n’est pas « enterrée » comme le dit Hervé Morin, ni « remise aux calendes grecques » comme le dit la gauche de la Région. Mais tout de même bien retardée.

Tout dépendra de l’enveloppe budgétaire annuelle allouée par l’État à l’Agence de financement des infrastructures de transport (Afit) pour les routes, les ports, le fluvial et le ferroviaire à l’horizon 2037. Dans une hypothèse basse, ce serait 2,4 milliards d’euros. Dans une hypothèse haute, 4 milliards. Entre les deux, 3 milliards.

Un crédit qui doit aussi financer les autres grands projets ferroviaires Bordeaux-Toulouse, Bordeaux-Dax, Montpellier-Perpignan, le nœud ferroviaire de Lyon, l’accès au Lyon-Turin, Provence-Côte d’Azur… La priorité serait donnée aux décongestionnements avant la construction de nouvelles lignes. Au printemps, un comité interministériel déterminera l’enveloppe annuelle. Elle aura forcément des effets sur le calendrier de la LNPN avec des travaux échelonnés de 2023 à… 2037.
Le « saute-mouton » de Saint-Lazare en 2027

Dans le premier scénario à 2,4 milliards, les travaux du « saute-mouton » à Saint-Lazare pourraient commencer en 2023 pour une mise en service en 2027. Derrière ce nom énigmatique, se cache un viaduc pour les lignes normandes, qui enjamberait les lignes des trains franciliens. Cela éviterait, comme aujourd’hui, que les trains normands et de banlieue se croisent à l’entrée de la gare, engendrant attentes et retards. « 2023, parce qu’on ne pourra pas de toute façon commencer les travaux avant la mise en service du prolongement du RER E (Eole) jusqu’à la Défense », précise le préfet François Philizot, délégué interministériel pour la Vallée de Seine.

Deuxième phase : la construction, entre 2028 et 2032, d’une ligne nouvelle dédiée aux trains normands entre la Défense et Mantes, d’abord souterraine, puis aérienne après Poissy. Les trains de Caen-Cherbourg et Rouen-Le Havre ne gagneraient que six petites minutes mais, surtout, en régularité et fiabilité. Le reste : la nouvelle gare de Rouen rive gauche Saint-Sever, le tronçon Rouen Barentin-Yvetot et Mantes-Evreux seraient renvoyés en 2037. Des enveloppes budgétaires de trois ou de quatre milliards par an feraient gagner cinq ans, de 2037 à 2032… Ouf !

Rolling Eyes
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1387
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 37
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Mer 28 Mar 2018 - 20:39

Autant dire qu'il n'y a plus qu'a croiser les doigts qu'à cours terme un nouvel opérateur exploite de manière plus sérieuse les trains Normands. Si nous ne gagnons pas en temps de parcours, nous gagnerons en fiabilité et en qualité, car le but du train c'est d'avoir l'assurance d'arriver à l'heure à destination, hors ce n'est plus le cas.

avatar
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 7047
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 31
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Auriom le Mer 12 Sep 2018 - 9:01

L'Etat a précisé hier ses ambitions pour les infrastructures de transport : Elisabeth Borne a présenté ses arbitrages au Conseil d'orientation des infrastructures.

On est en-dessous du scénario médian du rapport Duron du début de l'année.

La LNPN n'est officiellement pas morte car ce qui reste du projet correspond bien à la priorité des "trains du quotidien" et concerne surtout la partie Paris-Mantes. Elle fait donc partie des quelques grands projets dont des petits bouts pourraient être lancés (avec Bordeaux-Toulouse, Marseille-Nice et Montpellier-Perpignan).

Pas de grand soir à attendre, mais les tout petits pas vont donc continuer... à un train de sénateur.
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1387
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 37
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum