Ligne nouvelle Paris-Normandie

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Lun 19 Nov 2012 - 23:22

gavatx76 a écrit:Bof... Pour les crédules, peut-être. Ce projet n'a jamais été autre chose qu'une chasse aux voix électorales, sans aucune perspective de financement.

S'il n'y a pas de volontée, la perspective de financement semble encore plus difficile à trouver.

L'Axe Seine, n'était pas seulement un projet de LGV. C'était tout un ensemble de projets destiné à participer à la relance économique.

Bon maintenant qu'est ce qu'on dit ? Vive la demi "haute Normandie"... C'est sur qu'avec ca on va aller loin !

Geo
Passionné(e)s

Nombre de messages : 6942
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par heuliez14 le Ven 23 Nov 2012 - 10:32

Les deux Normandie doivent continuer à travailler ensemble et nos élus l'ont bien compris.

Nouvelle Ligne Paris-Normandie : « Une nécessité »


  • La déclaration signée par les élus des trois Régions. De Laurent Beauvais (à droite) à Philippe Duron (au fond) en passant par Édouard Philippe, maire UMP du Havre, Anne Hidalgo, première adjointe de Paris...

Un comité de pilotage pour la Ligne nouvelle Paris-Normandie. Une gouvernance par les deux Normandie et l'Ile-de-France... Hier à Paris, le troisième colloque Axe Seine a tracé le cap.

« Combien de promesses jamais tenues ? Il faut passer du rêve au réalisme et au pragmatisme ». Il y avait deux écueils à éviter, hier matin à Paris, pour le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier au troisième colloque Axe Seine à Paris, après ceux du Havre et de Rouen : ajouter au lyrisme de ceux qui l'ont précédé ou ne rien annoncer et décevoir les quelque 500 participants accueillis à l'hôtel de ville par le maire de Paris, Bertrand Delanoë.
Il s'en est sorti entre les deux. Normands et Franciliens ont apprécié qu'il présente la Ligne nouvelle Paris Normandie (LNPN) comme « une nécessité. Avec deux priorités : le Mantois à l'entrée ouest de Paris et la sortie de la zone portuaire du Havre pour le fret ».

Frédéric Cuvillier a néanmoins dégagé en touche, renvoyant au rapport que la commission « Mobilité 21 » présidée par Philippe Duron, député-maire PS de Caen, remettra en mai.
Édouard Philippe, maire du Havre, seul élu UMP à la tribune, pouvait souffler à son collègue caennais : « Nous ne sommes pas en concurrence avec des infrastructures nationales, mais avec Séoul et Pékin ! »
En n'annonçant rien, le ministre risquait d'affronter l'impatience grandissante jusque dans son propre camp politique. « Il faut dire qui fait quoi, qui est porteur et y aller. Je suis impatient » s'emporte Alain Le Vern, président PS de Haute-Normandie. Ou Frédéric Sanchez, président PS de l'agglo de Rouen : « Je sens une exaspération. Il faut les premières décisions, les premières dépenses ».


Colloque à Caen en 2013

Les deux Normandie et l'Île de France obtiennent satisfaction sur la gouvernance de la Vallée de Seine : elle leur revient « avec l'État à vos côtés, sur une contractualisation » annonce Frédéric Cuvillier.
Mais le ministre ne dit rien du délégué interministériel nommé à la place du commissaire général Antoine Rufenacht débarqué il y a quelques jours.

Philippe Duron souhaite un comité de pilotage constitué par les trois régions « pour défendre la Ligne nouvelle Paris-Normandie dans sa globalité » et optimiser son tracé. Laurent Beauvais, président PS du conseil régional de Basse-Normandie, pour qui « il faudra aussi solliciter l'Europe » veut mettre en place « un groupe de travail intercollectivités pour identifier les projets Axe Seine en Basse-Normandie : ports automobiles, recherche, Ganil... »

Ayant lancé en septembre Paris-Seine-Normandie, le monde économique veut, lui aussi, être impliqué « pas seulement associé comme de gentils donateurs ».
En ouvrant les travaux, Bernard Delanoë avait parlé « d'une ambition et d'un rêve pour la vallée de la Seine qui nous dépassent. C'est un enjeu de portée national et international sur nos territoires ». Il invitait Philippe Duron à accueillir à Caen en 2013, le quatrième colloque fondateur. Message reçu par le maire de Caen. En espérant que la gouvernance pour la Vallée de Seine et le comité de pilotage pour la LNPN seront alors en place.

Xavier ORIOT.
Source : Ouest-France


Dernière édition par heuliez14 le Ven 23 Nov 2012 - 15:23, édité 1 fois

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par j-francoise le Sam 12 Jan 2013 - 11:25

Personnellement, je trouve que ce projet n'est pas à faire dans sa totalité.
Cependant, certains points sont intéressants et devraient tout de même être réalisés :

- la liaison de Caen au Havre directe, qui pourrai se faire par exemple en faisant une manoeuvre à Lisieux (voire un raccordement direct pour venir de Mézidon en direction de Pont l'Eveque, en évitant la gare de Lisieux) pour remonter vers Pont l'Eveque - puis réouverture de la liaison de Pont l'Eveque à Honfleur - et enfin de Honfleur au Havre, créer le fameux tunnel sous la Seine dont je soutiens la réalisation, quitte à faire un raccordement sur la ligne de Rouen au Havre ;

/ ou / aller de Caen au Havre par la côte : utiliser les voies existantes de Caen à Bénouville - créer une nouvelle voie entre Bénouville et Dives - prendre la ligne existante de Dives à Deauville - créer un raccordement entre Deauville et Honfleur - et enfin le tunnel sous la Seine pour aller au Havre, ou modifier le Pont de Normandie pour que celui-ci accueille deux voies ferrées séparées de la circulation routière ;

- électrifier intégralement la ligne de Serquigny à Oissel ;

- électrifier intégralement la ligne du Mans à Mézidon, pour pourquoi pas avoir un TGV de Montparnasse à Caen par Le Mans qui remontrait par Alençon et Argentan ;
- réouvrir la ligne de Caen à Flers avec son électrification ;

- mettre à 2 voies l'intégralité des lignes de Lison à Rennes et de Dreux à Granville.

j-francoise
Passionné(e)s

Féminin Nombre de messages : 266
Date de naissance : 22/07/1987
Age : 29
Localisation : Argentan
Signature : angelfrancoise61
Date d'inscription : 17/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par heuliez14 le Ven 25 Jan 2013 - 15:56

Bonjour à tous,
Mobilisation pour défendre le projet de ligne nouvelle entre Paris et la Normandie.

L’association pour la promotion de la LNPN passe à l’action pour faire sortir du tunnel un projet jugé prioritaire et indispensable à l’avenir économique


"C’est maintenant ! "

C’est le slogan retenu par l’association pour la promotion de Ligne Nouvelle Paris Normandie qui a lancé lundi dernier (21 janvier) une grande campagne  de lobbying. Pourquoi maintenant ? La réponse est dans  le calendrier de la commission mobilité 21 qui doit examiner dans trois mois une quarantaine de projets nationaux dans le domaine des infrastructures de transports.  Et dans cette compétition, l’association de promotion veut à tout prix que le dossier de construction d’une ligne de train entre la Normandie et Paris reste au dessus de la pile et soit considéré comme prioritaire.

L’avenir de l’économie de trois régions

Présidée par Gérard Lissot, (par ailleurs président du Conseil Economique Social et Environnemental de Haute-Normandie) l’association pour la promotion de la LNPN fédère plus de 70 institutions (dont l’ensemble des chambres de commerce et d’industrie) réparties sur les régions d’Ile-de-France, de Basse-Normandie et de Haute-Normandie.
Avec un site Internet une pétition et des arguments chocs (comme par exemple le temps de trajet Paris-Marseille en train identique actuellement  à celui de Paris-Cherbourg), les partisans d’une nouvelle ligne de chemin de fer (destinée à la fois aux voyageurs et au fret) veulent convaincre, rassembler et -surtout- se faire entendre du gouvernement. Argument principal mis en avant par ce lobby : l’avenir économique. 

Extrait du communiqué de l’association

Le projet de LNPN apporte une réponse à de multiples enjeux :

  1. la relance de la politique maritime de la France en accordant notamment aux ports de la Seine les conditions de leur développement,
  2. l’émergence d’un grand projet territorial associant Paris, la région Capitale et l’axe Seine-Normandie, sans équivalent en taille actuellement en Europe, à même de contribuer au redressement de la France,
  3. l’amélioration pour de nombreuses années des liaisons ferroviaires, et notamment les relations quotidiennes, entre Paris et la Normandie, proches actuellement de l’asphyxie,
  4. enfin, des effets favorables au plan environnemental, qu’aucun autre projet ferroviaire en France ne peut revendiquer, en permettant le transfert modal de la route vers le fer pour le transport des voyageurs comme des marchandises.

En ce sens, le projet de LNPN rend efficiente et cohérente l’action des pouvoirs publics sur un vaste territoire à fort potentiel de développement.
Voici le site internet de l'association : http://la-lnpn-c-maintenant.fr/

Source : France 3 Haute-Normandie

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Phil14 le Mer 6 Mar 2013 - 8:43


Phil14
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 353
Date de naissance : 09/06/1973
Age : 43
Localisation : Caen
Date d'inscription : 08/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par heuliez14 le Mar 14 Mai 2013 - 18:16

Basse-Normandie : la Ligne Nouvelle Paris-Normandie (LNPN) revue à la baisse

Pas vraiment une surprise puisqu'on savait déjà que l'Etat et les collectivités territoriales n'avaient pas les moyens de financer ce projet initial.
Mais les élus Bas-Normands, réunis au Conseil régional ce lundi 13 mai pour plancher sur le sujet, ont préféré accepter quelques compromis plutôt que de voir la future LNPN purement et simplement annulée.

Suite de l'article…
Source : France 3 Basse-Normandie

Et en complément, voici un second article paru dans le Ouest-France du 14 mai 2013.
Train : un projet plus modeste à l'horizon 2025


Ce qui reste du projet expurgé de la LNPN : dans le Mantois, avec un prolongement de la ligne nouvelle jusqu'à Évreux, une nouvelle gare à Rouen avec un tunnel de 2 km sous la Seine et une ligne nouvelle entre Rouen et Yvetot. Caen et Cherbourg bénéficieront des 20 minutes gagnées entre Paris et Mantes.

« Mieux vaut tenir que courir... » est l'adage qui vaut pour la Ligne nouvelle Paris Normandie. Les Bas-Normands acceptent une première réalisation limitée entre Paris et Évreux en 2025.
Horizon 2025

Pour avoir des chances d'obtenir satisfaction, les Normands consentent de revoir à la baisse leur projet de Ligne Nouvelle Paris-Normandie. Chiffré à plus de 10 milliards dans sa globalité de Paris à Cherbourg et au Havre dans un premier temps, un projet intermédiaire ramène le coût entre 5 et 6 milliards d'euros.

Comment ? En retenant, en priorité : les travaux dans le Mantois là ou les trains normands entrent en conflit avec ceux d'Ile-de-France, une nouvelle gare à Rouen, une ligne nouvelle entre Rouen et Yvetot et Mantes et Évreux. Horizon : 2025. « Douze ans c'est demain »se convainc Laurent Beauvais, président PS de Basse-Normandie.

Mobilité 21

Ce projet moins ambitieux « mais plus réaliste » va être défendu devant la commission Mobilité 21 présidée par le député-maire PS de Caen, Philippe Duron. Le 15 juin, cette commission dira quelles infrastructures de transports seront réalisées à court et moyen terme. Et celles remises sine die. Impossible d'entreprendre avec la crise et des finances exsangues de l'État, les 245 milliards de projets promis par Nicolas Sarkozy. Les Bas Normands entendent bien que la LNPN soit retenue quitte à être moins ambitieux.

En trois temps

« On n'abandonne pas »prévient Laurent Beauvais en présentant les études plus fines de Réseau ferré de France « pour optimiser les coûts de la LNPN ». Celle-ci se ferait en trois temps : 5 à 6 milliards d'euros à l'horizon 2025, 8 milliards à l'horizon 2030 et la globalité, toujours chiffrée à un peu plus de 10 milliards, à un horizon qui, lui, reste indéterminé. Dans le deuxième temps, celui « à 8 milliards », on retrouve le fameux Y pour une division de la ligne vers Rouen et Le Havre au nord et vers Caen et Cherbourg à l'ouest. Seul ce Y permet de relier Caen à Rouen en 45 minutes. Cela ne figure plus dans le projet intermédiaire de 5 milliards.

20 à 30 minutes gagnées

Ce n'est pas la panacée mais ce projet intermédiaire concentré sur le Mantois et Rouen permet de gagner 20 minutes entre Paris et Caen avec 1 h 30 de trajet au lieu de 1 h 50 à 2 h actuellement. Pour Cherbourg, le trajet sera ramené à 2 h 30 au lieu de plus de 3 h. Autre objectif : des trains plus fiables qu'aujourd'hui...

Matériel roulant

Ces coûts prévisionnels ne comprennent que les infrastructures. Pas le matériel roulant : les rames. Or celui qui circule actuellement est à bout de souffle et son remplacement n'attendra pas 2025-2030. « Il faut donc envisager un nouveau matériel qui soit compatible avec les infrastructures actuelles et celles de la future LNPN » prévoit Laurent Beauvais. La vitesse des trains envisagée un temps à 250 km/h pourrait être limitée à 200 km/h. C'est moins cher.

Chers tunnels

Les premières esquisses de la LNPN comprenaient jusqu'à 38 km de voies enterrées, surtout en Ile de France. Ces 38 km seront réduits. Toujours pour réduire les coûts, les nouvelles lignes comme Yvetot-Le Havre et le contournement de Lisieux (pour un nombre modéré de voyageurs) sont reportés au delà de 2030.

Réalisme

« Réalisme », « pragmatisme », « devoir du réel » ce sont les mots les plus entendus hier matin à la conférence des exécutifs de Basse Normandie : Région, Calvados, Manche et Orne, Caen, Cherbourg, Alençon, Saint-Lô et Flers. Que ce soit Laurent Beauvais (PS) pour la région, Jean-Léonce Dupont (UDI) pour le Calvados ou Yves Gouasdoué (PS) pour Flers... Tous les politiques bas normands ont entonné le même refrain pour la Ligne nouvelle Paris Normandie sur l'air de « mieux vaut tenir que courir ».
Source : entreprises.ouest-france.fr

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Lun 27 Mai 2013 - 21:09

Phasage de la LNPN : Edouard PHILIPPE estime qu'un consensus peut être trouvé

Le maire UMP du Havre Edouard Philippe a estimé vendredi que le projet de phasage de la Ligne nouvelle Paris-Normandie (LNPN) tel que vient de le réaliser Réseaux ferrés de France (RFF) était de nature à faire consensus. « Le document sorti me semble être une base sur laquelle on pourrait réunir à peu près tout le monde », a-t-il indiqué. Cette mouture prévoit de réaliser le projet dont le coût total est évalué à 11 milliards d’euros en trois phases à réaliser respectivement en 2025, en 2030 et au-delà de 2030. Il a précisé que la Communauté d’agglomération du Havre (Codah) avait prévu de réserver cinq millions d’euros chaque année pour participer financièrement à ce projet.

Le maire du Havre estime que ce consensus doit permettre de « convaincre » la Commission 21 présidée par le député maire PS de Caen, Philippe Duron, « de mettre le dossier sur le haut de la pile » et d’emporter ensuite la décision du gouvernement qui doit arbitrer durant l’été parmi les nombreux projets de transport en France. Il regrette toutefois que l’idée avancée par l’ancien président Nicolas Sarkozy de faire de la LNPN « une priorité nationale » qui s’imposerait face aux autres projets ait été abandonnée. « Elle s’inscrit aujourd’hui dans le même cadre que les autres, c’est une perspective un peu différente », assure-t-il.

Edouard Philippe dit toutefois rester vigilant sur certains aspects du dossier comme l’interconnection avec les aéroports parisiens, le contournement fret de Paris pour desservir l’Europe centrale et sur le maintien des objectifs de temps de trajet. « Il faut rester dans la perspective de relier Le Havre à Paris en une heure et quart », soutient-il.

Source : http://www.drakkaronline.com/article140364.html

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Sam 1 Juin 2013 - 11:12

Ligne à grande vitesse : la douche froide pour Caen

http://www.tendanceouest.com/caen/actualite-55141-ligne-a-grande-vitesse-la-douche-froide-pour-caen.html

Question de point de vue...  Rolling Eyes

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Jeu 27 Juin 2013 - 20:56

Bon d'après la Presse, on sauve les meubles avec la LNPN. La partie essentielle, c'est à dire le Paris / Mantes est la ligne prioritaire à réaliser en France dans les prochaines années : horizon 2020/25.

Cela permettra de faire du Paris / Le Havre ou du Paris / Caen en seulement 1h40 avec une bonne régularité et une amélioration des fréquences. On parle de deux trains par heure et apr sens sur Le Havre / Rouen / Paris.

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par heuliez14 le Mer 20 Nov 2013 - 16:28

Salut,
France 3 Haute-Normandie a écrit:Le tracé de la LNPN devrait être fixé fin 2016

Suite à la remise du rapport Duron, Mobilité 21, la ligne Nouvelle Paris Normandie fait partie des projets retenus. Le ministre des Transports a annoncé que le tracé va être défini à la fin de l'année 2016.

**********
La priorité est l'amélioration du trafic entre Paris et Mantes-la-Jolie. Le Mantois, qui est aujourd'hui surchargé, est en grande partie responsable des difficultés sur la ligne actuelle Paris-Rouen-le-Havre. D'ici la définition d'un tracé fin 2016, des études préalables vont être conduites sur les travaux à réaliser mais aussi leur impact environnemental et socio-économique. Outre, le Paris-Mantes, va également être regardé l'aménagement de la future gare de Rouen, qui pourrait se trouver rive gauche sur le site Saint-Sever.

Ces études seront conduites par RFF (Réseau ferré de France). Le comité de pilotage sera présidé par le délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine, François Philizot.
Source : France 3 Haute-Normandie©

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Auriom le Sam 9 Jan 2016 - 22:45

Vous aviez peut-être suivi la concertation actuellement en cours sur le tracé de la LNPN.

Une méthode innovante de "concertation participative" avait été mise en place, permettant à chacun de faire part de ses propositions et préoccupations.

Un des instruments de cette concertation est le site carticipe.lnpn.fr. Il est encore possible de participer jusqu'au 15 janvier. Avis aux amateurs...

Et côté réunions, il n'en reste plus qu'une : à Vernon, mercredi 13 janvier.

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Auriom le Sam 16 Jan 2016 - 14:49

La concertation est terminée mais les contributions restent visibles sur la carte du site carticipe.lnpn.fr.
Certaines idées sont assez farfelues... Dommage qu'on n'ait pas assez parlé de tout ça ici !

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Lun 18 Jan 2016 - 15:02

Auriom a écrit:
Certaines idées sont assez farfelues...

Du genre ? Very Happy

Sur l'agglomération havraise il y'en a un qui propose de développer l'Hyperloop Laughing le Concorde ferroviaire

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Auriom le Mar 19 Jan 2016 - 15:03

Disons que certains profitent de l'occasion pour exprimer leurs rêves. Smile

Pour le Calvados, j'ai notamment vu la re-création d'une ligne Caen-Vire, le prolongement de la LNPN jusqu'à l'aéroport de Carpiquet (cela dit, le contributeur qui propose ça a, pour le reste, une proposition assez intéressante - mais irréaliste - de privilégier la réalisation du triangle Rouen/Evreux/Bernay avant le tronçon Mantes/Evreux, c'est-à-dire de faire d'abord les travaux profitant aux liaisons intra-normandes et non aux flux de/vers Paris) ou une navette maritime Caen/Le Havre. Quelqu'un a ressorti la vieille idée d'un tunnel ferroviaire sous l'estuaire de la Seine pour le port du Havre - ça faisait bien dix ans que je n'en avais pas entendu parler !

Cela dit, il ne faut pas résumer l'exercice à ça et ça vaut le coup de regarder les différentes propositions des contributeurs lambda, des associations, des lobbys... C'est toujours bien de laisser les idées s'exprimer sur ces sujets !

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Comité de pilotage : gare à la Défense ?

Message par Auriom le Mer 4 Mai 2016 - 19:12

A noter qu'il devait y avoir ce mercredi 4 mai une réunion du comité de pilotage de la LNPN.

Les deux principaux enjeux étaient manifestement :
- de savoir si la LNPN restait ou non une priorité pour l'Etat, l'Ile-de-France et la Normandie dans un contexte de moindre ambition ferroviaire et alors que l'actualité immédiate est plutôt sur le projet coup de fouet aux Intercités (ce qui a donné lieu à une nouvelle passe d'armes entre les sublimes MM. Mayer-Rossignol et Morin) ;
- d'examiner la question d'une gare nouvelle à la Défense, souhaitée par les Normands mais pas par les Franciliens.

Si quelqu'un a des informations...

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par gavatx76 le Mer 4 Mai 2016 - 21:40


gavatx76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 107
Date de naissance : 26/02/1970
Age : 46
Localisation : Catalunya
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Mer 4 Mai 2016 - 21:56



C'est une politique que j'approuve à 100%. C'est se qu'on appel taper un grand coup dans la fourmilière de l'immobilisme.


Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par gavatx76 le Mer 4 Mai 2016 - 22:39

C'est du second degré?

gavatx76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 107
Date de naissance : 26/02/1970
Age : 46
Localisation : Catalunya
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Mer 4 Mai 2016 - 23:19

gavatx76 a écrit:C'est du second degré?

Non, du 1er degré.

C'est probablement totalement inéfficace, mais je préfère l'inéfficacité active à la Morin que l'inéfficacité passive des précédentes majorités. Au moins avec la première il y'a une toute petite chance de réussir.

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par gavatx76 le Mer 4 Mai 2016 - 23:43

Geo a écrit:
gavatx76 a écrit:C'est du second degré?

Non, du 1er degré.

C'est probablement totalement inéfficace, mais je préfère l'inéfficacité active à la Morin que l'inéfficacité passive des précédentes majorités. Au moins avec la première il y'a une toute petite chance de réussir.

C'est 20 millions d'argent public foutu en l'air. Mais ce sont tes impôts, pas les miens, si tous les contribuables normands sont d'accord, il n'y a rien à en redire!

gavatx76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 107
Date de naissance : 26/02/1970
Age : 46
Localisation : Catalunya
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Mer 4 Mai 2016 - 23:53

Qu'elle le soit par la région Normandie ou par l'Etat, cette étude est de toute façon financée par nos impôts.

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par gavatx76 le Jeu 5 Mai 2016 - 0:13

(Serait plutôt que est) :boulet:k

gavatx76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 107
Date de naissance : 26/02/1970
Age : 46
Localisation : Catalunya
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Point de situation

Message par Auriom le Ven 3 Juin 2016 - 9:26

Trouvé sur Lineoz, où le sujet sur la ligne nouvelle Paris-Normandie a connu un peu de débat intéressant ces derniers jours, cet article qui fait le point sur les enjeux du moment question tracé.
Confirmation que le comité de pilotage du 4 mai a permis à M. Morin de faire de beaux discours et a surtout vu l'abandon du projet de gare à La Défense.

Normandinamik a écrit:Les études de tracés de la LNPN ont déjà leurs opposants

23 Mai 2016

Encore au stade des premières études, la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) cristallise des oppositions locales dans les territoires traversés par l’infrastructure. Ici on redoute l’emprise sur des terres agricoles. Là on craint au contraire l’implantation des gares à l’écart des villes.

Le projet prévoit deux grandes phases : la réalisation de « sections prioritaires » à l’horizon 2025 – 2030, et un « projet cible » pour une échéance à la mi - 21ème siècle ! La première concerne trois sections : Paris – Mantes et le contournement de cette ville, Mantes – Evreux et Rouen – Yvetot avec la réalisation de la nouvelle gare de Rouen sur le site de Saint-Sever. Le “projet cible“ porte sur la liaison en “Y“ entre Evreux et Rouen et une branche vers Bernay pour rejoindre la ligne de Caen. C’est cette partie que le président de la Région Normandie, Hervé Morin (UDI), souhaite voir accélérée et engagée dans la foulée des sections prioritaires. Ainsi lors du dernier comité de pilotage de la LNPN, le 4 mai, il a proposé que la Région Normandie prenne à sa charge dès maintenant les études en vue de la réalisation de ce “Y“ pour un montant estimé de 20 M€. Ce même comité de pilotage a en revanche, éliminé le projet de nouvelle gare à Nanterre - La Défense, les partenaires franciliens de la LNPN n’y trouvant aucun avantage pour un coût de 2,5 milliards d’euros (Md€).

Les milieux agricoles de l’Eure sont préoccupés par la perspective d’une saignée entre Mantes et Evreux, parmi les meilleures terres de grande culture du Bassin parisien. Des collectifs de riverains potentiels se sont déjà organisés à l’ouest de Mantes en dénonçant « la surconsommation de terres agricoles ». Ils l’ont fait savoir lors des réunions de concertation organisées par le maître d’ouvrage SNCF Réseau (ex-RFF). « Il n’y a pas de bon tracé. Le foncier agricole sera fortement impacté », craint la FDSEA en prévoyant une perte de 250 ha dans le seul canton de Pacy-sur-Eure.

A l’ouest de Rouen, une fronde s’est structurée le long d’un axe Rouen – Yvetot autour d’élus, d’associations et d’habitants, coordonnés par le député socialiste Christophe Bouillon. Le nom du collectif – “LNPN oui, mais pas à n’importe quel prix“ – résume la démarche : « La défense de l’intérêt général d’un territoire déjà saturé d’infrastructures », dont la toute récente autoroute A150 Barentin - Yvetot, explique Christophe Bouillon qui insiste sur la pluralité politique des signataires de 3.200 pétitions déposées le 13 mai dernier au siège régional de SNCF Réseau. Selon le collectif, « un nouveau tronçon entre Rouen et Yvetot n’est pas le seul scénario pour un gain de temps espéré entre Le Havre et Rouen ». Il demande l’étude d’un raccordement à hauteur de Malaunay qui figure parmi les options initiales de la ligne nouvelle.

Cette initiative est très mal perçue par Jean-Baptiste Gastinne (LR), vice-président en charge des transports à la Région Normandie, par ailleurs conseiller municipal, juge sévèrement une démarche qui porterait préjudice à la desserte du Havre. « C’est un coût considérable pour un gain de temps très limité », répond M. Bouillon.

La desserte des centres urbains est l’autre sujet de contestation. Plusieurs villes craignent d’être pénalisées par le contournement de leur agglomération. Elu maire de Vernon en 2014, Sébastien Lecornu (LR) a dans un premier temps relativisé l’intérêt de la ligne nouvelle pour les habitants de sa commune soucieux d’obtenir de bonnes relations avec Paris. Or après Mantes, la LNPN s’écartera de Vernon pour rallier une nouvelle gare à Evreux à l’extérieur de la ville. « Je ne veux pas d’une gare au milieu des betteraves, a réagi le maire Guy Lefrand (LR) en octobre 2015. Il faut garder les gares en villes, améliorer leur accessibilité, et en faire des pôles de vie, de commerces et d’entreprises ».

Un troisième front ne touche pas directement le tracé de la future ligne nouvelle mais l’économie globale de la LNPN. Il s’agit de l’aménagement et l’électrification de la section Serqueux – Gisors, ligne dédiée au fret passant au nord de Rouen pour rejoindre l’Île-de-France. Il est rejeté en l’état dans les zones traversées. Le maire de Gournay-en-Bray, Eric Picard (LR), ses collègues de Gisors, Alexandre Rassaërt (LR) et de Pontoise, Philippe Houillon (LR) sont à la tête d’une association qui n’accepte pas la suppression de passages à niveau, des communes coupées en deux, les nuisances provoquées par le passage de quelque 25 trains de fret quotidiens. L’enquête publique sur ce projet d’un montant de 200 M€ s’est achevée ce 26 avril. La mise en service de l’itinéraire est prévue pour 2019.

Source : ANI
(Les mises en gras sont de moi.)

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par citaro le Ven 3 Juin 2016 - 10:02

Pour suivre les groupes de travail l'orientation de SNCF Réseau est la réalisation de la première phase avec encore la définition des couloirs de pasage;
Les gains de temps estimés sont de 5 à 10 ' entre Paris et Mantes; de 10' entre Mantes et Evreux et de 10' entre Rouen et Yvetot.(temps donnés sans arret intermédiaire)

Là où le bat blesse, il sera difficile de faire mieux que 5' entre Rouen et Yvetot suivant les différents scéarii, car il y aura des jonctions avec la ligne classique plus ou moins avant Motteville et on peut même se limiter à un tunnel Rouen-rive gauche-Maromme (pente 35 pour mille) et des aménagements capacitaires entre Maromme et yvetot.

Le reste , phase 2, c'est à dire le Y central risque de ne jamais voir le jour (après 2030)si on croit certaines informations.
Des prévisions envisagenet d'augmenter le nombre de trains entre Paris et Le Havre, mais on sde retrouvera sur un tronçon aussi chargé entre Rouen et Mantes, surtout si les trains de fret ne peuvent utiliser la ligne Serqueux-Gisors.

Certes la région Normandie budgète des études mais cela n’engage pas une réalisation .

Le matériel à choisir devra être rapide, capable de monter des cotes assez dures.

citaro
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 911
Date de naissance : 16/02/1946
Age : 70
Localisation : Louviers
Signature : brunocanivet
Date d'inscription : 18/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Lun 6 Juin 2016 - 22:28

Tiens, juste pour faire une remarque. On parle de temps de parcours, mais quand la SNCF veut, elle peut.

La semaine dernière j'ai pris le Paris 12:50 > Le Havre 14:56... jour de grève.

Le train était composé de 2 Regio2N couplés.

Comme c'était un jour de grève, le train desservait toutes les gares :

PARIS St Lazare > Mantes La Jolie > Bonnière sur Seine > Vernon Giverny > Val de Reuil > Oissel > Rouen > Yvetôt > Bréauté Beuzeville > LE HAVRE

Nous sommes partis de Saint Lazare avec 15 minutes de retard pour une raison que j'ignore soit à 13:05.

Et bien malgré celà, le retard de 15 minutes à St Lazare et l'arrêt à toutes les gares, nous sommes arrivées au Havre avec seulement 4 minutes de retard sur l'horaire officiel, soit à 15:00 pile.

Temps de trajet total : 1h55 en desservant toutes les gares, mieux encore que les 2h06 affichés sur le billet qui me paraissaient déjà très ambitieux. On est loin des 2h12 officiels des "EXPRESS" Paris / Le Havre hors temps de grève.

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Geo le Lun 6 Juin 2016 - 22:35

citaro a écrit:Pour suivre les groupes de travail l'orientation de SNCF Réseau est la réalisation de la première phase avec encore la définition des couloirs de pasage;
Les gains de temps estimés sont de 5 à 10 ' entre Paris et Mantes; de 10' entre Mantes et Evreux et de 10' entre Rouen et Yvetot.(temps donnés sans arret intermédiaire)

Ca fait quand même 20 minutes de moins sur un trajet Paris / Le Havre ce n'est pas négligeable. Sachant qu'à l'heure actuelle il est possible de faire Paris / Le Havre en 1h50 ca ramenera le temps de trajet à 1h30 !


Là où le bat blesse, il sera difficile de faire mieux que 5' entre Rouen et Yvetot suivant les différents scéarii, car il y aura des jonctions avec la ligne classique plus ou moins avant Motteville et on peut même se limiter à un tunnel Rouen-rive gauche-Maromme (pente 35 pour mille) et des aménagements capacitaires entre Maromme et yvetot.

Alors 10' ou 5' ?

Il faudra doubler le viaduc de Barentin ?

Je m'étonne que l'on réalise un tunnel à forte rampe, non utilisable par les trains de fret. C'est justement l'argument qui avait été utilisé contre le scénario C (tunnel non pas sous la Seine à Rouen, mais sous l'Estuaire au Havre).


Le reste , phase 2, c'est à dire le Y central risque de ne jamais voir le jour (après 2030)si on croit certaines informations.
Des prévisions envisagenet d'augmenter le nombre de trains entre Paris et Le Havre, mais on sde retrouvera sur un tronçon aussi chargé entre Rouen et Mantes, surtout si les trains de fret ne peuvent utiliser la ligne Serqueux-Gisors.

2030 c'est demain.

Le vrai projet Normand c'était le scénario C.


Le matériel à choisir devra être rapide, capable de monter des cotes assez dures.

Le matériel bombardier 2 étages est déjà très performant au regard de l'exploit réalisé la semaine dernière sur Paris / Le Havre en Omnibus (plus rapide qu'un Express !)

Ce qu'il faut pour Paris / Le Havre c'est du matériel grande ligne avec un aménagement intérieur semblable aux TGV ou du moins tout aussi confortables que les Corails. Ces pseudos trains de banlieue utilisés pour les pendulaires Rouen / Paris...qu'on retrouve parfois au Havre, sont insupportables.

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6942
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne nouvelle Paris-Normandie

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum