[Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par dam2 le Mar 27 Mai 2014 - 22:13

Bonjour,

Habitant Verson, cela fait longtemps que j'ai pour projet de présenter un sujet sur la ligne qui traversait mon village et qui permettait de relier Caen à Vire sans correspondance.

Historique :

La ligne Caen-Vire est déclarée d'utilité publique le 7 Janvier 1881 ( le projet initial remonte à 1869 ). La ligne est concédée à la Compagnie des chemins de fer de l'ouest le 20 Novembre 1883 et les travaux peuvent commencer. La Ligne Caen - Aunay St Georges est ouverte le 22 Aout 1886 ( elle desservait la halte de Louvigny, Verson, la halte de Mondrainville, Noyers-Bocage et Villers Bocage ), le prolongement vers Vire n'aura lieu qu'en 1891 par l'achèvement des travaux du Viaduc de la Souleuvre ( 1887-1889 ) et le génie civil ( elle desservait Jurques, Saint Martin des Besaces, Guilberville, la halte de la Ferriere Harang, Le Bény Bocage, La Graverie et Vire). Cette ligne est classée d'intérêt local, seuls 4 trains de voyageurs la parcourent et quelques trains de marchandises. Le meilleur temps de parcours est de 2h10 et le plus mauvais est de 4h12.
Malheureusement la création de la SNCF marquera la fin du service voyageur comme pour la plupart des lignes d'intérêts local mais la SNCF la garda pour assurer son trafic marchandise jusqu'au dernier train entre Caen et Louvigny le 24 septembre 1989.

Les Fermetures :

Voyageurs : 01 mars 1938

Marchandises : - Jurques - St Martin des Besaces ferme juste après la seconde Guerre Mondiale, elle sera déclassée par décret le 12 novembre 1954 et ensuite déferrée.
                      - St Martin des Besaces - La Graverie voit passer son dernier train le 02 Octobre 1960, elle sera declassée par décret le 13 février 1964 et ensuite déferrée.
                      - Aunay - Jurques  voit passer son dernier train le 03 Novembre 1969 puis déferrée.
                      - Louvigny - Aunay voit son dernier train le 03 Avril 1972, elle sera déclassée le 08 mars 1975.
                     - La Graverie - Vire est encore desservie jusqu'au 31 mai 1987, cette section sera déclassée le 27 septembre 1995 et elle est ensuite déferrée.
                     - Caen-Louvigny voit passer la dernière desserte le 24 Septembre 1989, elle est déclassée le 14 Juillet 1994 puis déferrée à son tour.

Aménagements : A la suite des déclassements, des Communes, le Conseil Général ou encore des particuliers rachètent les parcelles pour divers aménagements.

- Pietons et Autres : De Louvigny à Bretteville et de La Graverie à Vire
- Routiers              : A84 de Bretteville à Parfourou sur Odon
- Loisirs                 : Saut à L'elastique Viaduc de la Souleuvre depuis 1990.
- Communales       : Aménagements de Lotissements dans les emprises de gares comme à St Martin des Besaces ou Jurques.
- Particuliers          : agrandissement de terrains etc...

Places au Photos :

Km 4,900 L'ancienne Halte de Louvigny.


Km 8.900 L'ancienne Gare de Verson côté voies.


Km 17.900 L' Ancienne Gare de Noyers-Bocage remplacée par l'A84


Km 26.300 L'Ancienne Gare de Villers côté Voies et Rue.



Km 33.500 L'Ancienne Gare d'Aunay - St Georges et château d'eau : à mon avis le seul conservé.



Km 39.500 L'ancienne gare de Jurques.


Ensuite le tracé atteignait son point culminant. J'ai retrouvé le "Pont des soupirs" généralement plus grand que les autres, ici trois arches. Il signifiait aux mécanos du temps de la vapeur la fin de la rampe ( ici de 17m pour mille )


Ensuite j'ai trouvé ce pont abandonné entre 1998 et 2002, sûrement devenu dangereux et sans entretien, la route a été déviée sur une centaine de mètres ( je me trouve sur celle-ci )


Km 48.00 Vient maintenant la gare de St Martin des Besaces et la halle marchandise.



Km 52.500
Voici l'ancien bâtiment Voyageurs de Guilberville, gare de bifurcation avec la ligne Saint-Lô Vire puis la halle marchandise.



Le viaduc de la Souleuvre était l'ouvrage ferroviaire le plus grand de Basse Normandie, 364 mètres de long pour 77 mètres de haut. De part son mauvais état général il fut dynamité le 13 juin 1970.
Le train sur le viaduc. Photo d'origine Internet je n'étais pas né à cette époque Wink 


La démolition le 13 juin 1970


En 2013 plus de 125 ans après leurs construction les 5 piles du Viaduc sont toujours présentes dans la vallée de ce petit cours d'eau.


On s'arrête la pour ce soir, en espérant qu'un tel sujet vous intéressent !!

@+

dam2
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 339
Date de naissance : 07/04/1992
Age : 25
Localisation : Verson
Signature : Dommage les 16000 nous quitte
Date d'inscription : 21/01/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par Auriom le Mer 28 Mai 2014 - 17:19

Merci dam2 pour ce beau reportage.

dam2 a écrit:En 2013 plus de 125 ans après leurs construction les 5 piles du Viaduc sont toujours présentes dans la vallée de ce petit cours d'eau.
Elles sont même un "spot" de niveau mondial pour le saut à l'élastique. bounce 
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1339
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par j-francoise le Mer 28 Mai 2014 - 20:22

J'ai un copain au CFVE qui a fait ce genre de recherches sur l'ancienne ligne de Pacy à Gisors.

De mon coté,
- je recherche sur la section de Mézidon à Dives. Il reste encore les batiments des gares à Méry Corbon et Beuvron ;
- j'ai l'ancienne gare d'Argences et l'emprise ferroviaire d'Argences au Fresne à quelques dizaines de mètres de chez moi.

Je mets tout cela en ligne progressivement sur mon blog de photos.

à bientot

j-francoise
Passionné(e)s

Féminin Nombre de messages : 288
Date de naissance : 22/07/1987
Age : 30
Localisation : Argentan
Signature : angelfrancoise61
Date d'inscription : 17/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par Papy le Ven 12 Juin 2015 - 14:53

Merci pour ce reportage. Very Happy

Papy
Nouveau

Masculin Nombre de messages : 7
Date de naissance : 23/03/1954
Age : 63
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par RGR le Ven 12 Juin 2015 - 18:34

Papy a écrit:Merci pour ce reportage.   Very Happy

Bonjour Papy,

Pour compléter le sujet.    Wink

Caen - Villers-Bocage - La Besace - Vire

Mise en service par la Compagnie des Chemins de fer de l'Ouest :
- section Caen - Noyers-Bocage - Aunay-Saint-Georges (33,400 km) : le 22 août 1886.
- section Aunay-Saint-Georges - Guilberville - Vire (40,900 km) : le 1er septembre 1891.
Reprise de l'exploitation par l'Administration des Chemins de fer de l'État : le 1er janvier 1909.
Fermeture au service voyageurs : le 1er mars 1938.

Source : Centre des Archives Historiques de la SNCF.

Longueur : 74,300 km.
Fascicules 3-38-1 et 3-38-2 (situation en 1957).
Déclivités maximales des rampes et pentes : 20 ‰.

Gare de Verson (PK 8 + 800)

La gare à l'époque de l'Administration des Chemins de fer de l'Etat.



Gare de Noyers-Bocage (PK 18 + 200)

La gare en été 1944.

avatar
RGR
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 37
Date de naissance : 23/11/1961
Age : 55
Localisation : RGR
Date d'inscription : 21/06/2011

http://routes-et-rails.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par Papy le Mar 16 Juin 2015 - 13:36

Merci RGR pour l'historique de cette ancienne ligne, et pour ces CPA. Very Happy

Papy
Nouveau

Masculin Nombre de messages : 7
Date de naissance : 23/03/1954
Age : 63
Localisation : Ouest
Date d'inscription : 14/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par Owen_dandgwit le Dim 21 Juin 2015 - 21:25

j-francoise a écrit:
- je recherche sur la section de Mézidon à Dives. Il reste encore les batiments des gares à Méry Corbon et Beuvron ;
- j'ai l'ancienne gare d'Argences et l'emprise ferroviaire d'Argences au Fresne à quelques dizaines de mètres de chez moi.

On sort du sujet de la ligne Caen-Vire, mais la gare de Dozulé-Putôt a également été préservée et elle sert maintenant de salle communale : mes grands-parents y ont célébré un anniversaire de mariage. La voie ferrée passait le long d'herbages leur appartenant. Quand j'étais petit, j'y allais jouer; mais comme tout trafic y avait cessé depuis une quinzaine d'années, il ne restait que des rails rouillés, le ballast et de vieux panneaux métalliques troués de plombs, le tout envahi par les ronces. Ma grand-mère se souvient encore des bestiaux et des produits laitiers qui étaient chargés ou déchargés.

Le Fresne, c'est bien là où se trouve la tuilerie, qui a justifié la construction de cet embranchement? Peut-on encore en voir l'emprise de nos jours? J'ai essayé de la trouver sur Google Maps, mais sans succès.

Owen_dandgwit
Bavard

Masculin Nombre de messages : 14
Date de naissance : 14/05/1979
Age : 38
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 02/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par j-francoise le Lun 22 Juin 2015 - 19:21

Owen_dandgwit a écrit:
j-francoise a écrit:
- je recherche sur la section de Mézidon à Dives. Il reste encore les batiments des gares à Méry Corbon et Beuvron ;
- j'ai l'ancienne gare d'Argences et l'emprise ferroviaire d'Argences au Fresne à quelques dizaines de mètres de chez moi.

On sort du sujet de la ligne Caen-Vire, mais la gare de Dozulé-Putôt a également été préservée et elle sert maintenant de salle communale : mes grands-parents y ont célébré un anniversaire de mariage. La voie ferrée passait le long d'herbages leur appartenant. Quand j'étais petit, j'y allais jouer; mais comme tout trafic y avait cessé depuis une quinzaine d'années, il ne restait que des rails rouillés, le ballast et de vieux panneaux métalliques troués de plombs, le tout envahi par les ronces. Ma grand-mère se souvient encore des bestiaux et des produits laitiers qui étaient chargés ou déchargés.

Le Fresne, c'est bien là où se trouve la tuilerie, qui a justifié la construction de cet embranchement? Peut-on encore en voir l'emprise de nos jours? J'ai essayé de la trouver sur Google Maps, mais sans succès.

Pour la gare d'Argences, je vais créer un sujet. Je vais répondre à toutes les questions et reconstituer l'historique dessus.

j-francoise
Passionné(e)s

Féminin Nombre de messages : 288
Date de naissance : 22/07/1987
Age : 30
Localisation : Argentan
Signature : angelfrancoise61
Date d'inscription : 17/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par RGR le Sam 29 Avr 2017 - 23:30

Papy a écrit:Merci RGR pour l'historique de cette ancienne ligne, et pour ces CPA.   Very Happy  

Bonsoir Papy,

Gare de Villers-Bocage (PK 26 + 300)

La gare à l'époque de l'Administration des Chemins de fer de l'Etat.

avatar
RGR
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 37
Date de naissance : 23/11/1961
Age : 55
Localisation : RGR
Date d'inscription : 21/06/2011

http://routes-et-rails.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Archéologie ferroviaire] Sur les traces de la ligne Caen - Vire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum