Le TVR a changé la ville, mais l'effet tram s'essouffle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le TVR a changé la ville, mais l'effet tram s'essouffle.

Message par heuliez14 le Jeu 24 Jan 2008 - 14:59

Salut à tous,
Voici un article du Ouest-France d'aujourd'hui sur l'Effet Tram qui commence à s'essouffler… Bonne lecture à tous.
Le TVR a changé la ville, mais l'effet tram s'essouffle

Le tram sur pneus à la caennaise a vu le jour fin 2002. Il a changé la ville et ses circulations. Mais pas radicalement. Une nouvelle étape s'impose aujourd'hui. Les nouveaux élus municipaux, désignés le 16 mars, auront de lourds choix à faire.


Pour les déplacements dans la ville, la grande affaire 2001-2008, qui a commencé bien avant et continuera... longtemps après, c'est bien sûr le TVR, ce tram sur pneus « unique » dont s'est dotée l'agglomération caennaise fin 2002. Car un tram, fut-il un peu bâtard, ce n'est pas qu'un tram. C'est aussi de gros changements dans le réseau de bus, les itinéraires automobiles, le stationnement, le paysage urbain.
On ne refera pas ici la longue histoire de son difficile accouchement à Caen. Sauf que le plus dur, les 14 km de saignée à réaliser pour le faire passer, a occupé les années 2000-2002. Souvenez-vous, ça grognait dur dans les automobiles, les commerces et... les bus, très perturbés par ce grand chantier ; d'autant qu'il a connu des surprises, des imprévisions, alors qu'on nous disait que ce tram léger allégerait les infrastructures et plus généralement les coûts. Ce qui s'est révélé largement inexact.

Le tram rame mais se remplit

Novembre 2002 : ça y est, le « Bombardier » circule. C'est la fête ; et l'engouement immédiat... vite douché par des dysfonctionnements : pneus qui éclatent, portes qui regimbent, sorties de rail (qui par ailleurs s'use vite), alarmes injustifiées... Il faudra un an et demi pour que le service se normalise avec des rames à peu près fiables, en nombre suffisant. Le succès public se confirme alors. Aujourd'hui le tram de Caen, petit et pas extensible, est bondé aux heures de pointe.

Étendre sa ligne 1 et faire une ligne 2 Est-Ouest devient urgent. Mais il faut de l'argent, une volonté politique, un matériel. Les deux premières conditions manquent encore aujourd'hui et le matériel pose problème : Bombardier pourrait-il refabriquer des « TVR » vers 2015 alors que sa chaîne est stoppée depuis 2002 ? Faut-il choisir autre chose ? Sur pneus encore ou bien ferré ? Vite ou en le préfigurant avec des « bus à haut niveau de service » sur voie totalement réservée ?

De nouveau l'heure des choix

En attendant, outre son succès public, on n'oubliera pas que le tram a redessiné le paysage urbain sur son parcours, par exemple à La Guérinière où il a été un déterminant fort pour désenclaver et rénover le quartier. Ni qu'il a entraîné la refonte du réseau de bus, fut-ce avec des couacs, rive droite surtout. Il a aussi changé la circulation en ville : en juillet 2002, un nouveau plan (double sens avenues du 6-Juin, rue Saint-Jean, autour du château...) en prévision du tram tourneboule les automobilistes, mais atteint son but ; éviter bon nombre des autos qui ne faisaient que transiter par Caen-centre.

Et comme on a recréé du stationnement payant (4 000 places en tout) pour remplacer celui supprimé par le tram, on ne circule ni ne stationne pas beaucoup plus mal qu'avant à Caen malgré un parc automobile qui grossit de 4 % par an.

Problème : tous ces effets se tassent avec le temps. On est à nouveau à la croisée des chemins : le dossier tram-bis est à horizon dix ans, ce qui est loin quand l'actuel TVR sature, la vitesse des bus ralentit dangereusement, l'auto (re)prend trop de place en ville ; le tout risquant de réengorger Caen et de diminuer l'attractivité de son agglo.

Les nouvelles équipes d'élus qui sortiront des urnes dans moins de deux mois auront de vrais choix à faire.

Didier MARIE.

Vélo en ville. Pistes, bandes et nouveaux contresens vélos ont porté le total cyclable, rues piétonnes comprises, à 50 km aujourd'hui à Caen. Pas trop mal. Reste à revoir des ratés (avenue du 6-Juin...) et surtout combler des trous qui empêchent souvent de parler de « réseau » ; ce devrait être fait à l'occasion du nouveau système de vélos publics qui sera lancé fin mars. Combler aussi les hiatus avec les réseaux des communes limitrophes ; l'agglo va aider les communes pour cela. Bientôt l'envol du vélo en ville ?

Ouest-France

    Le tram TVR à La Grâce-de-Dieu, où du renouvellement urbain commence à prendre forme. : Stéphane Geuffroi.
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10821
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum