De l'utilité des « feux prioritaires »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De l'utilité des « feux prioritaires »

Message par Invité le Jeu 16 Avr 2009 - 12:28

Bonjour,

j'attendais pour faire un peu le point au sujet de ce qu'on appelle les feux prioritaires. Pour se faire une base, je prend le Métro en moyenne 3 ou 4 fois par jour depuis 2 ans et le TEOR un peu plus rarement (de l'ordre de 2/3 fois par mois).

Les feux situés sur les lignes Métro et TEOR sont dits prioritaires. Pour moi, prioritaire, ça veut dire que le feu des voitures passe au rouge à la demande du conducteur alors que le Métro s'arrête à énormément de feux (généralement, il reste coincé 1 ou 2 minutes à chaque station et s'arrête souvent entre les stations pour... laisser passer les voitures).

Même constat pour le TEOR. Je le prend souvent sur le tronçon Tda <> St-Hilaire et là encore, c'est tous les feux, à chaque fois.

Le déclic à eu lieu hier soir.
Alors que je rentrais (en voiture) en longeant la ligne de Métro, me voilà à côté d'une rame à feu (sachant que je voulais tourner à gauche, et par conséquent, traverser les rails) .
Les deux feux sont rouges, son triangle clignote, aucun passager n'est descendu ou monté ( pour rappel, on est le soir ), son rétroviseur se replie, suspens, c'est... mon feu qui passe au vert alors que je suis arrivé quelques secondes après que le Métro soit arrivé et ait lancé le triangle du feu.

Cette expérience confirme mes doutes sur ces feux. Ce sont des espèces de placébo ou quelque chose dans ce genre ? J'avais lu - je sais plus où - qu'une étude avait montré qu'une rame passe en moyenne de 4 minutes à 4 minutes 30 à Voltaire. Et c'est vrai que de façon général, on a l'impression d'attendre un cycle de feu tricolore tout à fait normal...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'utilité des « feux prioritaires »

Message par Véolia Transport le Jeu 16 Avr 2009 - 20:11

Oui mais dans la globalité on va quand même plus vite en transport ...

Et sur le TEOR certains feux ne sont pas réellement prioritaire. Par-contre il y en a comme "Maison Normande" ou encore "Petit-Saint-Pierre".

Véolia Transport
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 2620
Date de naissance : 13/01/1990
Age : 27
Localisation : Villeneuve Triage 94190
Date d'inscription : 15/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'utilité des « feux prioritaires »

Message par Magnum le Jeu 16 Avr 2009 - 21:42

Il y a aussi les feux longue distance qui, eux, font vraiment gagner du temps. Triangle clignotant qui se déclenche largement en avance et triangle fixe à 100m des feux. Les feux des barrières du Havre (entre Ribou et MIN) ou de Bapeaume vers Rouen sont des exemples très visibles.
avatar
Magnum
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 1610
Date de naissance : 01/01/1992
Age : 25
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 26/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'utilité des « feux prioritaires »

Message par Invité le Jeu 16 Avr 2009 - 21:56

Magnum a écrit:Il y a aussi les feux longue distance qui, eux, font vraiment gagner du temps. Triangle clignotant qui se déclenche largement en avance et triangle fixe à 100m des feux.
Je ne suis pas très TEOR à vrai dire, je parle essentiellement du Métro. Je connais la position de tous les feux à force de s'y arrêter. Rien que sur le trajet HdV Sotteville <> Joffre-Mutualité, la rame s'arrête à quasiment tous les coups à 4 feux qui ne sont pas situés à l'entrée/sortie d'une station. Du coup, on démarre, on s'arrête, on laisse passer les voitures, on démarre, on s'arrête, etc... et de Saint-Sever à Joffre-Mutalité, le chauffeur est obligé de rouler à 20/25 km/h pour ne pas arriver avant que son feu soit vert.

Les temps de parcours annoncés sur le site de la tcar sont globalement respectés mais ils pourraient être franchement améliorés rien qu'en touchant un peu aux feux ..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'utilité des « feux prioritaires »

Message par Invité le Ven 17 Avr 2009 - 11:21

En sachant que tous les feux en stations sont commandés par le conducteur, selon si il est en avance ou pas il peux le declencher quand il veux. Exception a la station Martainville vers Theatre des Arts qui lui est en longue distance, ce que je comprend pas trop d'ailleurs lol.

Enfin a chaque fonctionnement anormal d'un feu, par exemple une longue distance qui fonctionne pas est que le conducteur est obligé de le declencher lui meme, on appelle le PCC et INEO intervient aussitot dessus. Maintenant si les conducteurs n'appellent pas, les feux restent dans le meme état

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'utilité des « feux prioritaires »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum