Un "autobus pédestre" pour aller à l'école.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un "autobus pédestre" pour aller à l'école.

Message par heuliez14 le Dim 31 Aoû 2008 - 16:51

Voici un autres article signée du quotidien Ouest-France.

Un « autobus pédestre » pour aller à l'école

Rentrée scolaire. Amener les enfants à l'école relève parfois du casse-tête. Avec un peu d'organisation, une solution existe : le pédibus.


À partir de la rentrée, les matins ressemblent à une course de vitesse. Déposer les enfants à l'école, ne pas être en retard au travail. Il faut réussir à conjuguer toutes ces tâches.
Mais des alternatives existent, pour que le trajet entre la maison et l'école ne soit plus une corvée. Ramassage scolaire, covoiturage organisé entre voisins... Il y a aussi le « pédibus », autrement dit un petit groupe d'enfants qui se rend à l'école à pied, escorté par des parents. L'initiative a été reprise par certaines écoles de l'agglomération caennaise.

Le principe est le même que le bus. Sauf que tout se fait à pied et gratuitement. Une ligne avec plusieurs arrêts est tracée entre un terminus et une école. Cuverville est l'une des premières communes des environs de Caen à avoir été dotée d'un pédibus, en avril 2004. « Beaucoup d'enfants rentraient déjà tout seuls mais l'école est située dans une rue où il y a beaucoup de voitures. D'où l'idée de les réunir et les accompagner pour assurer leur sécurité », commente Isabelle Demoy, coordinatrice de la ligne de pédibus de la commune.

Moins de voitures,plus de piétons

Le pédibus, une invitation à moins utiliser son véhicule. « Plus de 90 % des enfants allaient à l'école en voiture. Leurs parents surestimaient la distance à parcourir », souligne François Mavin, en charge du pédibus de Louvigny, opérationnel depuis 2006. Résultat, les lignes dépassent rarement un kilomètre. Quotidiennement, les écoliers et leurs accompagnateurs font le trajet en 10 minutes.

Plus flexible qu'une ligne de bus, le pédibus s'adapte à la demande. À Cuverville, la ligne n'est assurée que le soir. « Un groupe part de l'école à 16 h 30. Quand des enfants inscrits au pédibus ont une sortie scolaire et terminent plus tard, il y a toujours quelqu'un pour les ramener », ajoute Isabelle Demoy, de Cuverville.

Les parents de l'école Victor-Lesage, dans le quartier Sainte-Thérèse, ne proposent la formule que le matin. Dans le quartier, environ 50 enfants utilisent le pédibus depuis quatre ans. « Le soir, certains vont directement à des activités, d'autres restent à l'étude. Un pédibus serait plus compliqué à mettre en place », constate Claire Pizy, une maman.

Désormais, elle n'a plus besoin d'emmener sa fille tous les jours à l'école. En échange, une fois par semaine, elle accompagne les écoliers à pied avant d'aller au travail. Car cette opération demande un minimum d'engagement de la part des parents. « Nous avons la chance d'avoir une équipe dynamique avec des gens prêts à encadrer », admet-elle.

Même si le concept se développe, paradoxalement, certains pédibus pourraient disparaître. À Louvigny, comme à Cuverville, le système risque de péricliter à cause du manque de parents accompagnateurs. « Ce n'est pas facile de trouver des gens pouvant s'engager sur le long terme, regrette François Mavin. Or, c'est ce qu'il faut pour rendre le projet viable. » Pour créer une ligne de pédibus, prendre contact avec la mairie dont dépend l'école.

Sophie DE CHIVRÉ.

À suivre. Suite de notre série sur la rentrée, demain, avec « Les travaux estivaux dans les écoles, collèges et lycées de Caen ».

Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10820
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum