Mézidon, un énorme potentiel fret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mézidon, un énorme potentiel fret

Message par Auriom le Jeu 7 Déc 2006 - 22:19

Bonjour à tous,

Depuis le temps qu'on entend parler du potentiel de développement de la plate-forme de triage de Mézidon... Ca va peut-être se concrétiser.

Ouest-France a écrit:Mézidon-Canon plate-forme fret ferroviaire

Le Schéma régional d'aménagement et de développement du territoire (Sradt) met sur rail son intérêt pour ce projet logistique de plus de 1 000 ha.

« Ça fait plus de dix ans que je radote pour essayer de persuader les décideurs, que le site de Mézidon-Canon peut devenir le site d'accueil d'un grand projet rail-route », souligne François Aubey (PS), président de la communauté de communes de la vallée d'Auge et maire de Mézidon-Canon. « Le noeud ferroviaire de Mézidon-Canon est le seul en Haute et Basse-Normandie qui permette, à partir de l'ouest, d'irriguer le sud européen en contournant Paris. À proximité de Cherbourg, Caen, Le Havre et Rouen, Mézidon est le point de conjonction par excellence. »

Depuis cinq ans, François Aubey a rallié bon nombre d'élus de poids à sa cause : Philippe Duron et Alain Le Vern, présidents de Basse et Haute-Normandie ; Anne d'Ornano, présidente du conseil général du Calvados ; Brigitte Le Brethon, maire de Caen et Antoine Rufenacht, maire du Havre. Présenté dans la revue des clients de la SNCF, le projet s'appelle désormais « Caen-Mézidon-Canon ». François Aubey est sans état d'âme : « Peu importe le nom, ce qui importe c'est la finalité. Ce projet, c'est enfin l'économie qui préside au bon sens et sur la politique. »

Car en plus de sa situation, Mézidon-Canon dispose d'un autre atout de taille XXL : une disponibilité foncière de plus de 1 000 ha ! Soit 220 ha mobilisables tout de suite et 1 200 ha supplémentaires facilement mobilisables. Le seul vrai bémol au développement de ce projet séduisant : l'accès jusqu'à Mézidon-Canon. « Notre gros handicap, c'est la route. Le réseau routier n'est pas suffisamment dimensionné pour absorber un trafic aussi dense. Si le conseil général nous donne les moyens de notre désenclavement routier, ce projet va décoller. Plusieurs logisticiens internationaux attendent cela pour venir s'installer. »

En inscrivant la plate-forme multimodale de Mézidon-Canon au Schéma régional d'aménagement et de développement du territoire, la Région a posé la première pierre d'un projet qui pourrait prendre rapidement de l'ampleur. Une étude complémentaire à portée internationale est en cours, avec entre autre de la prospection vers la Chine. « Il s'agit pour nous de répondre à des demandes de logistique à forte valeur ajoutée. C'est-à-dire des conteneurs qui, arrivés par Le Havre, par route, par fer ou par barge, seraient traités à Mézidon-Canon pour être reconditionnés puis acheminés à travers toute l'Europe. »

Anne BLANCHARD-LAIZÉ.


À l'exemple d'une première société qui traite déjà à Mézidon-Canon du noir de carbone, réceptionné du port du Havre puis réexpédié par trains vers ses clients dont Michelin, François Aubey, maire de la ville, croit au projet d'une super-plate-forme fret ferroviaire.

Un consensus politique, un accord des deux régions, plein de place disponible, une complémentarité avec Le Havre...
Un point noir quand même, donc, de taille : l'accès par la route.
Allez, un petit effort du département ? Very Happy
avatar
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1340
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 36
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum