Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Geo le Mer 19 Avr 2006 - 15:35

Auriom a écrit:
La Mafia Normande ??? Mr. Green
Presque !
Il dirige l'association des villes de congrès et tout un tas de structures liées au cheval.
[/quote]

Effectivement, ca peut aider dans l'aviation civile ! Laughing

Geo
Passionné(e)s

Nombre de messages : 6940
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Geo le Mer 19 Avr 2006 - 15:38

Auriom a écrit:
Geo a écrit:
Auriom a écrit:On se dirige en fait vers deux niveaux :
Arrow les vols "de proximité" vers Lyon et le hub Air France pour les voyages d'affaires au départ de Carpiquet et d'Octeville (même si pour Octeville ça se justifie un peu, compte tenu de la proximité de Saint-Gatien) ;
Arrow les "grandes" destinations au départ de Saint-Gatien : Marseille, Amsterdam, Londres...

Concernant la distance entre Le Havre-Saint Gatien et Caen Saint Gatien, il ne faut pas compter en kilomètre, mais en temps de parcours. Le HAvre est très proche de Deauville à vol d'oiseau, mais en temps de trajet c'est autre chose. Je suis sur que le temps de trajet entre Cean et Saint Gatien est le même qu'entre Le Havre et Saint Gatien ?

Pour les distances par la route, cf. la page 2 de cette discussion : 58 kms contre 34.
En temps de trajet, ça doit quand même faire une différence. Certes, pas énorme mais qui doit jouer.
Depuis Caen-centre, compter 45 minutes. C'est long mais c'est parce que l'accès à l'autoroute n'est pas très aisé après l'autoroute.
Depuis Le Havre, 30 minutes ?

On met déjà une vingtaine de minute pour rejoindre le Pont de Normandie au départ du Havre-Centre. Non a mon avis, le temps de parcours est le même. Au pire ca se joue à 5-10 minutes.

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6940
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Mer 19 Avr 2006 - 15:48

Geo a écrit:Effectivement, ca peut aider dans l'aviation civile ! Laughing

Laughing

Ce que je voulais dire, c'est que ces structures sont en général des officines discrètes mais efficaces, dans lesquelles se retrouvent de nombreux décideurs, à l'échelle nationale.

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Lun 24 Avr 2006 - 9:52

On a parlé aéroports au conseil communautaire de Caen la Mer, vendredi dernier (et même presque que de ça).
Et on y a eu la confirmation qu'il ne devrait pas y avoir de vols Deauville-Lyon. Les édiles caennais veulent même "démocratiser" la ligne Carpiquet-Lyon. Il y a du travail en perspective... Laughing

Ouest-France a écrit:lundi 24 avril 2006

Aéroport de Carpiquet : Caen-la-Mer prend l'air

L'Agglomération se propose officiellement de reprendre l'aéroport à l'État. Mais les moyens et l'ombre de celui de Deauvillle ont plané sur les débats de vendredi soir.


La communauté d'agglo Caen-la-Mer a consacré vendredi soir une séance presque entière à débattre de l'aéroport.

En principe, il ne s'agissait « que » de se porter candidat à le gérer à la place de l'État à compter du 1er janvier prochain. Comme l'a rappelé le président de l'agglo, Luc Duncombe, « il ne s'agit que de se mettre en situation de savoir ce qu'on voudra en faire ». En réalité, on a, forcément, débattu de cet avenir, de ses conséquences... et de l'ombre portée de Deauville, depuis que les deux Normandie ont annoncé qu'elles voulaient en faire la plate-forme aérienne internationale normande.

En fait, Caen-la-Mer aurait pu laisser filer les choses : en l'absence de candidat, le préfet désignerait un « volontaire d'office » et on voit mal qui ce serait sinon... Caen-la-Mer. Mais Luc Duncombe voulait un vote de « volonté politique, montrant qu'on soutient notre aéroport. Les opérateurs nous observent... » Et de défendre fortement cet équipement « indispensable à l'économie de l'agglo, ainsi qu'au CHU ».

Bruits d'avions

« Indispensable, d'accord. Mais attention, notre commune est près des cônes d'atterrissage, des couloirs de bruit », disent en termes voisins Patrick Ledoux, maire de Louvigny, et François Ozenne, maire adjoint de Bretteville-sur-Odon, tous deux « regrettant que la commission préfectorale consultative de l'aéroport n'ait pas été réunie ». Sauf que finalement le vote de Louvigny, également « sceptique sur la capacité financière de Caen-la-Mer à gérer un équipement de plus », est contre la candidature de l'agglo alors que celui de Bretteville est pour : « Soyons plutôt dedans que dehors. »

Le député-maire d'Hérouville, à l'unisson de son président, tout comme le maire de Mondeville (1), souhaitent, eux, « un vote unanime et sans restriction de l'Agglo pour maintenir compétitif notre aéroport ». Et montent au créneau contre la Région : « Oui, l'étude Iénair le dit bien, le projet de développer Deauvillle est une menace pour Carpiquet ; avancer leur « complémentarité » est un leurre » (Rodolphe Thomas). « C'est une formule pour anesthésier. Mais nous saurons montrer que la Région a fait le mauvais choix » (Jean-Michel Gasnier).

« Rassure-moi Philippe »

S'il ne l'avait pas compris, il est temps pour Philippe Duron, conseiller d'agglo et président de Région, de s'exprimer. Surtout après l'interpellation de Luc Duncombe : « J'ai lu que vous souhaitiez une ligne Deauville-Lyon. Philippe, rassure-moi... » « J'ai dû être mal compris, alors je le dis et redis ; non, on ne réclamera pas un Deauville-Lyon », finit par lâcher Philippe Duron au terme d'un exposé sur le pourquoi et le comment de l'opération Deauville.

« Bien sûr qu'il faut préserver ce qui marche. On ne veut pas pénaliser Caen, au reste jugé « robuste » par les experts. Pour le reste, les opérateurs trancheront », complète le président de la Région. « Encore faut-il leur offrir un bel outil », reprend au vol Luc Duncombe. Mais pour le faire beau, il ne faudra pas trop compter sur la Région ni sur le Département, tout en se méfiant du niveau de dotation de l'État...

Didier MARIE.

Le vote : 97 pour, 6 abstentions, 3 contre : Louvigny, Fleury-sur-Orne et Lion-sur-Mer.

(1) Absent, il a fait lire un texte. Un autre élu mondevillais, Joël Jeanne, a, lui, souhaité la complémentarité avec Deauville, des cofinanceurs pour Carpiquet, et une « démocratisation » des vols aériens. Luc Duncombe a été dans le même sens : « Caen-Lyon doit devenir accessible à toutes les familles. »



Vendredi soir, pour débattre de l'aéroport, Caen-la-Mer a siégé au grand auditorium du conservatoire (au micro, Philippe Duron).

Source : Ouest-France

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Ven 28 Avr 2006 - 23:46

Bon, il n'y a pas qu'à Caen que l'aéroport entend faire de la résistance... Confused

Drakkar-Online a écrit:PX Airways veut ouvrir une liaison Le Havre - Montpellier

La compagnie d'aviation PX Airways va ouvrir en juin, via sa filiale Eclips'air, une liaison régulière hebdomadaire entre Le Havre et son hub de Montpellier qui permet une desserte du Maghreb.

Elle a prévu de mettre en oeuvre sur ce sillon un Boeing 737 de 170 places. Dans une seconde étape, à l'automne, sa filiale Funé'air devrait ouvrir un service aérien de rapatriement de corps de Maghrebins qui auront souhaité se faire enterrer dans leurs pays.

Si elle se confirme dans la durée, l'implantation de cette compagnie renforcera sensiblement l'offre de l'aéroport du Havre réduite aujourd'hui à deux vols quotidiens aller-retour avec Lyon auxquels s'ajoutent l'été quelques vols charters à destination de neuf pays.

L'un des dirigeants de PX Airways, Pascal Regnaux avait déposé une offre de reprise d'Air Atlantique, la compagnie aérienne du conseil général de la Seine-Maritime qui avait fait faillite début 2004. Il avait finalement renoncé en raison de l'ampleur du passif accumulé par cette entreprise et des incertitudes qui pesaient sur ce dossier aux connotations très politiques.


Date : 28/04/06 09:11:14
Source : ANI
Source : Drakkar-Online

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par duff le Dim 30 Avr 2006 - 0:52

C'est vrai qu'il est très champetre cet aéroport !
Je l'ai emprunté pour aller en Tunisie avec de la famille,de notre coté on est habitué aux aéroports de Paris,mais eux ils etaient angoissés,donc nous sommes allés là-bas.

J'etais très surpris lol,un petit hall avec une seule file.
A l'entrée de la file,un homme qui fait le listing à chaque personne "avez-vous des couteaux,des ciseaux,des armes...dans votre bagage" Laughing
A l'étage,un café et un restaurant qui donnent sur la piste,et une terasse.

Le truc bien c'est qu'on peut accèder vite fait au port de Trouville Cool

duff
Intéressé

Nombre de messages : 20
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par T13SC10r le Dim 30 Avr 2006 - 1:33

salut duff

bienvenu sur le forum thumright

T13SC10r
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 711
Date de naissance : 02/07/1988
Age : 28
Localisation : St Aubin-lès-Elbeuf - Oissel - Grand-Quevilly
Signature : CAR-HISTO-BUS c'est cool
Date d'inscription : 11/08/2005

http://t13sc10r.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par duff le Lun 1 Mai 2006 - 0:02

merci Wink

T13 ,çà correspond à quoi ?

duff
Intéressé

Nombre de messages : 20
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 08/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par T13SC10r le Lun 1 Mai 2006 - 1:24

duff a écrit:merci Wink

de rien Smile

duff a écrit: T13 ,çà correspond à quoi ?


T13 c'est mon code à moi, pour signifier TAE (Transports de l'Agglomération Elbeuvienne) Smile

T13SC10r
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 711
Date de naissance : 02/07/1988
Age : 28
Localisation : St Aubin-lès-Elbeuf - Oissel - Grand-Quevilly
Signature : CAR-HISTO-BUS c'est cool
Date d'inscription : 11/08/2005

http://t13sc10r.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Geo le Mar 2 Mai 2006 - 17:44

Auriom a écrit:Bon, il n'y a pas qu'à Caen que l'aéroport entend faire de la résistance... Confused

Drakkar-Online a écrit:PX Airways veut ouvrir une liaison Le Havre - Montpellier

La compagnie d'aviation PX Airways va ouvrir en juin, via sa filiale Eclips'air, une liaison régulière hebdomadaire entre Le Havre et son hub de Montpellier qui permet une desserte du Maghreb.

Elle a prévu de mettre en oeuvre sur ce sillon un Boeing 737 de 170 places. Dans une seconde étape, à l'automne, sa filiale Funé'air devrait ouvrir un service aérien de rapatriement de corps de Maghrebins qui auront souhaité se faire enterrer dans leurs pays.

Si elle se confirme dans la durée, l'implantation de cette compagnie renforcera sensiblement l'offre de l'aéroport du Havre réduite aujourd'hui à deux vols quotidiens aller-retour avec Lyon auxquels s'ajoutent l'été quelques vols charters à destination de neuf pays.

L'un des dirigeants de PX Airways, Pascal Regnaux avait déposé une offre de reprise d'Air Atlantique, la compagnie aérienne du conseil général de la Seine-Maritime qui avait fait faillite début 2004. Il avait finalement renoncé en raison de l'ampleur du passif accumulé par cette entreprise et des incertitudes qui pesaient sur ce dossier aux connotations très politiques.


Date : 28/04/06 09:11:14
Source : ANI
Source : Drakkar-Online

Le Havre veut aussi développer des liaisons directs vers Marseille et Brighton, voir même sur Amsterdam et Londres. Je l'ai lu dans "Le Havre Presse" au début de l'année.

Bref, on est mal barré avec notre aeroport de Normandie !

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6940
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Mer 3 Mai 2006 - 16:58

En fait, plus que les maires, c'est des chambres de commerce (qui gèrent les aéroports) que viennent les problèmes de cohérence. C'est à elles de se mettre d'accord !

Voici d'ailleurs la position du chef de la chambre de commerce qui gère l'aéroport de Deauville :

Drakkar-Online a écrit:Le président de la CCI du Pays d’Auge estime que « l’aéroport de Deauville est à l’emplacement idéal »


Discret jusqu’à maintenant, le président de la CCI du Pays d’Auge, Christian Fougeray, monte à son tour au créneau pour défendre le projet de développement de l’aéroport de Deauville-Saint-Gatien dont il est gestionnaire. Il contredit fermement, sans les nommer, son collègue président de la CCI de Caen et le maire de cette même ville, se déclarant « écœuré par certains discours ».

Il rappelle dans le journal Ouest-France que les comités économiques et sociaux des régions (CESR) ont confirmé que le développement de lignes internationales sur une seule plate-forme aérienne est indispensable. « L’emplacement est idéal tant pour le tourisme que pour les entreprises ».

L’élu consulaire « qui ne veut pas gêner les autres aéroports » calcule à un million d’habitants la zone de chalandise à 45 minutes du site et 2,3 millions à 1h15 : « Cela ne se retrouve pas ailleurs en Normandie ». Ecartant la perspective d’un Deauville – Lyon qui concurrencerait les lignes d’Air France à Caen, au Havre et à Rouen, il évoque deux lignes vers Londres et Amsterdam et un Deauville - Toulouse qui serait demandé par les entreprises.

Dans un passé récent, l’aéroport du Havre a exploité une ligne vers la cité rose à la demande des sociétés de la zone industrielle havraise, elle-même située à une vingtaine de minutes de la plate-forme de Deauville.

Date : 03/05/06 12:07:26
Source : ANI
Source : Drakkar-Online

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Jeu 11 Mai 2006 - 10:45

On va parler aéroport demain au Conseil régional de Basse-Normandie...

Ouest-France a écrit:Aéroport Deauville-Normandie : le décollage

Aéroport interrégional de Deauville, écologie et développement durable sont au menu de la session du conseil régional vendredi.


A en croire son président Philippe Duron, l'activité du conseil régional de Basse-Normandie s'est accélérée au point d'ajouter de nouvelles sessions. Ce sera le cas demain pour délibérer sur une dizaine de dossiers dont ressort la création du syndicat mixte réunissant les deux conseils régionaux de Haute et Basse-Normandie et la ville de Deauville appelé à gérer le futur aéroport interrégional de Deauville-Normandie. Ce dernier dossier, le matin, risque d'alimenter les débats avec l'opposition.

On sait que Caen-Carpiquet craint d'y laisser des plumes. Philippe Duron a redit combien la ligne Caen-Lyon n'était en aucun cas menacée. « Caen marche bien, est utile et doit être renforcée. Il restera l'aéroport de la Basse-Normandie quand Deauville sera l'aéroport de toute la Normandie. Il n'est pas logique que la quatrième aire métropolitaine française après Lille, Lyon et Marseille ne dispose pas d'un aéroport à sa mesure ». Résultat : 89 % des Normands prennent l'avion en dehors de la Normandie (Roissy, Orly, Rennes, Nantes, Beauvais...). 6 % des Normands décollent de Caen, 3 % du Havre et 2 % de Rouen. C'est bien peu.

Pour renverser la tendance le nouveau syndicat mixte tripartite _ avec Deauville, propriétaire des terrains, qui détient 5 % _ va s'attaquer à cette clientèle normande « créer des produits nouveaux, ouvrir une porte d'entrée pour les étrangers, relancer l'attractivité du tourisme en Normandie qui s'érode ». Les deux présidents de région, qui parlent d'un « pari », ont déjà noué des contacts avec des partenaires aériens et espèrent une ligne Deauville-Londres « avant la fin de l'année ».

Le deuxième sujet débattu vendredi sera moins controversé. La Région va s'engager dans un « Agenda 21 ». 21 comme le siècle. 200 agents territoriaux de la Région se sont déjà impliqués de leur plein gré dans un programme de formation et de sensibilisation à une gestion plus écologique et durable des dossiers et projets « avec un accompagnement et des propositions concrètes sur le territoire. Notamment dans la gestion des 76 lycéens dont nous sommes propriétaires ». La région n'a pas encore cédé à la voiture électrique mais Philippe Duron est convaincu que « les collectivités doivent montrer l'exemple aux particuliers ». C'est ainsi que le budget environnement est passé de 3 à 10 millions d'euros. Plus du double mais encore marginal sur un budget global de 520 millions d'euros.

Xavier ORIOT.
Source : Ouest-France


On finit par avoir l'impression d'entendre toujours les mêmes choses : non, les lignes vers Lyon ne sont pas menacés, oui, il faut plus de visibilité pour la grande aire métropolitaine, etc. etc. !

Avec l'apparition d'une nouvelle subtilité : Carpiquet sera l'aéroport de la Basse-Normandie, et Saint-Gatien celui de toute la Normandie...

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par heuliez14 le Jeu 11 Mai 2006 - 12:04

Au passage, dans le Caen Magazine n°77 du mois de mai-juin, on parle de l'aéroport de Caen-Carpiquet… Very Happy

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Ven 26 Mai 2006 - 10:41

Et pour cause, il fête ces jours-ci ses 75 ans.
L'occasion de profiter, pour ceux qui veulent, de toutes les animations mises en place aujourd'hui, demain et après-demain pour fêter ça.

Evidemment, ces manifestations sont très valorisées par l'aéroport : on sent qu'il y a une forte offensive pro-Carpiquet.

Petit article du jour, à ce sujet, qui fait un bref historique de la situation :

Ouest-France a écrit:La bataille du ciel des aéroports normands

Cinq aéroports se partagent le ciel normand. Le projet d'une plate-forme interrégionale à Deauville enflamme pistes et élus.


Ce week-end, Caen-Carpiquet fête son 75e anniversaire. Un bel âge qui n'en fait toutefois pas le doyen des aéroports normands. Le titre revient à celui du Havre-Octeville. C'est en effet en 1930, que le port de commerce haut normand décide de lancer les travaux de construction d'un aéroport sur les falaises qui surplombent la cité. De l'autre côté de l'estuaire de la Seine, Deauville-Saint-Gatien émerge des cartons dès 1931. Il est suivi par Rouen et Cherbourg. Ce dernier voit sa piste tracée par les bulldozers en 1937. En moins d'une décennie, la Normandie se retrouve ainsi équipée de cinq aéroports.

Avec le temps, aucun d'entre eux ne va cependant réussir à s'imposer. Des sommes importantes seront pourtant investies pour les équiper et tenter de lancer des lignes nationales, voire internationales. En vain. Les aéroports normands continuent de vivoter, avec plus ou moins de succès, en se partageant les 240 000 passagers qui décollent de Normandie. C'est dans ce contexte qu'est intervenue la décision des conseils régionaux haut et bas normands. Ils veulent créer une plateforme aéroportuaire à vocation interrégionale à Deauville, à égale distance des trois principales agglomérations : Caen, Le Havre et Rouen.

Ce choix est mal perçu par un grand nombre d'élus bas-normands. La Manche est rapidement montée au créneau. Le département présidé par l'UMP Jean-François Le Grand s'estime lésé par la décision des deux conseils régionaux socialistes. La droite régionale, menée par Nicole Ameline, tient le même discours d'opposition au projet et dénonce une concurrence déloyale faite à Caen-Carpiquet.

Au fil des semaines la polémique gagne les conseils municipaux. Ainsi, lundi soir, les élus d'Avranches ont-ils voté une motion de soutien à l'aéroport de Caen. Ils estiment que « la décision, prise sans concertation préalable avec les élus locaux et les acteurs économiques, est un mauvais coup porté à la capitale régionale, à l'aménagement du territoire bas-normand et au travail des gestionnaires de Caen-Carpiquet depuis une décennie. La proposition faite par les deux exécutifs régionaux participe donc d'une logique de déménagement du territoire. Elle affaiblit le département de Manche en le privant d'un désenclavement aérien nécessaire à son développement. »

Dans la foulée, les élus bayeusains viennent de voter l'adhésion à l'Association de promotion de l'aéroport de Carpiquet. Et, ceux de Vire ont adopté une motion « réaffirmant la volonté de conserver et d'amplifier la vocation d'aéroport régional international de Caen ». À défaut de décoller, les aéroports normands font mouliner les élites.

Jean-Pierre BUISSON.


Le choix des conseils régionaux haut et bas-normands de créer une plateforme aéroportuaire à vocation interrégionale à Deauville est mal perçu par un grand nombre d'élus.
Source : Ouest-France

La photo est intéressante, elle présente bien l'aéroport de Saint-Gatien.

Et n'oubliez pas : que vous soyez pro- ou anti-Carpiquet, il y aura de toute façon de belles choses à y voir ces jours-ci ! Very Happy

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Ven 26 Mai 2006 - 10:43

( Et en post-scriptum ce mini-article sur les 75 années d'aviation à Carpiquet :

Ouest-France a écrit:L'aéroport de Caen a 75 ans

L'aéroport de Caen s'installe à Carpiquet au début des années 30. L'armée de l'Air, qui cherche un terrain pour bâtir une base aéroportuaire, parle alors d'y affecter 110 avions et pas moins de 1 400 personnes. À proximité de Caen, Carpiquet semble idéale. Sur les 40 millions de francs que vont coûter les installations, l'armée demande une participation civile de près de 10 millions.

1937, « commence la construction d'un édifice moderne qui s'avérera vite inutile... faute de matériels et de compétences, raconte François Robinard, archiviste à la ville de Caen et concepteur de l'exposition « Carpiquet de l'origine à nos jours » présentée dans le cadre de cette fête de l'aviation. Le temps de terminer les travaux, le terrain est ouvert en août 1939... aux Allemands qui arrivent avant les avions neufs promis par l'armée française. »

À l'issue de la seconde Guerre mondiale, il ne reste qu'un avion au milieu des ruines. Reconstruit dans un premier temps à des fins militaires, la base devient par la suite un aéroport civil qui accueille ses premiers passagers en 1968. S'en suit un développement commercial marqué en 1999 par le 100 000e passager, puis en 2002, par la construction d'une nouvelle aérogare.
Source : Ouest-France )

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Ven 26 Mai 2006 - 16:49

(Et pour finir sur le sujet : le site des 3 jours de fête pour les 75 ans d'aviation à Carpiquet.
C'est jusqu'à dimanche !)

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Aéroport Le Havre Octeville : nouvelles liaisons aériennes

Message par Geo le Sam 10 Juin 2006 - 10:32

Aéroport Le Havre Octeville : nouvelles liaisons aériennes



09/06/2006
Eclipsair, jeune compagnie aérienne basée à Montpellier, se prépare à lancer à partir de la fin juin 2006 des services aériens réguliers entre Le Havre et de nouvelles destinations domestiques et internationales.

La compagnie assurera tout d’abord dès la fin juin une liaison hebdomadaire entre Le Havre et Montpellier. Cette ligne servira ensuite de base à une liaison internationale vers Palma, Marrakech et Rabat.

Enfin, une liaison hebdomadaire supplémentaire permettra de desservir les aéroports de Marseille et de Bordeaux, respectivement à deux heures et une heure et demie de vol de la Porte Océane.

Les vols internationaux seront assurés par un Boeing 737-400 de 170 places et les liaisons domestiques par un Embraer 120 de 30 places.

L’atout majeur de ce nouveau service : son prix qui concurrence les tarifs TGV de la SNCF, avec un aller-retour vers Marseille à 380 € et vers Bordeaux à 220 €.



www.havre.aeroport.fr

www.eclipsair.com

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6940
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Ven 28 Juil 2006 - 10:39

La 1ère ligne régulière arrive : la tant attendue Deauville-Londres, par Ryanair. Trois vols par semaine pour commencer.

Le Conseil régional de Basse-Normandie a écrit:La Normandie rejoint le ciel européen.
Ryanair met en place une nouvelle ligne aérienne entre Deauville et Londres.


Communiqué de presse du 26 juillet 2006

Alain Le Vern et Philippe Duron, Présidents des Régions Haute et Basse Normandie, et Philippe Augier, Maire de Deauville, se félicitent de l’annonce par la compagnie aérienne Ryanair de l’ouverture d’une nouvelle ligne régulière à destination de Londres à partir du 31 octobre 2006. C’est en effet de Deauville que Ryanair a souhaité annoncer, pour la France, le déploiement de ses nouvelles lignes en Europe.

Cet accord entre Ryanair et la CCI du Pays d’Auge constitue la première étape du plan de développement du syndicat mixte constitué pour l’aéroport de Deauville-Normandie. Ce syndicat réunit les régions Haute et Basse Normandie et la ville de Deauville.

Le service offert par Ryanair sera de trois vols par semaine (mardi, jeudi et samedi), et pourra être étendu à une desserte quotidienne en fonction de la fréquentation de la ligne. Les deux régions et la ville de Deauville souhaitent par ailleurs que le nombre de liaisons soit augmenté pendant la période estivale.

Les passagers de la ligne Deauville – Londres atterriront à l’aéroport de Stansted, situé au nord de Londres, et qui est celui des aéroports londoniens qui offre le plus grand nombre de destinations européennes : avec 120 villes desservies, il donne accès à un large choix de dessertes à la fois d’affaires et de tourisme.

Présents à la conférence de presse de Ryanair, les membres du syndicat mixte se sont félicités de voir le schéma technique, présenté en mars dernier à l’occasion de la création du syndicat mixte pour l’aéroport Deauville-Normandie, se concrétiser aussi rapidement. Ceci confirme les potentialités de développement des deux régions dans le ciel européen.

Avec le projet de desserte TGV Normandie – Roissy depuis Cherbourg et Le Havre, à l’horizon 2008, les deux régions disposeront ainsi d’une palette complète de liaisons, non seulement vers l’Europe au départ de Deauville-Normandie, mais aussi vers des destinations plus lointaines (long courrier) au départ de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, en complément des liaisons nationales existantes.

Basse-Normandie : Emmanuelle Tirilly -Tel : 02 31 06 98 85
Ville de Deauville : Elise Eustache - Tel. : 02 31 14 40 08
Haute-Normandie : Sylvain Radiguet - Tel : 02 35 52 56 81

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Aéroport du Havre : une nouvelle liaison sur Brighton

Message par Geo le Dim 13 Aoû 2006 - 23:40

11/08/2006
La compagnie aérienne britannique SkySouth a lancé depuis le 24 juillet 2006 un nouveau service assurant une liaison quotidienne entre l’aéroport du Havre – Octeville et celui de Shoreham desservant la célèbre cité balnéaire de Brighton (UK).

A bord d’un appareil proposant des prestations de qualité (sièges cuir, Classe Club, etc.) SkySouth propose ainsi à ses passagers d’atteindre le sud de l’Angleterre en seulement 45 minutes à des tarifs très compétitifs. Elle propose notamment une offre de lancement à £59 l’aller simple jusqu’au 31 août 2006.

La compagnie aérienne offre en outre un temps d’enregistrement minimal de 15mn ainsi qu’un parking gratuit.

SkySouth produira enfin prochainement des offres combinées avion et train au départ de Brighton, Londres et Paris, complétées d’un service de limousine entre les aéroports et les gares en France.

Les services SkySouth représenteront ainsi le moyen le plus rapide de relier le Sussex et Paris, l’aéroport de Londres Gatwick n’étant plus desservi depuis la capitale française.

Horaires :
- Départs du Havre à 12h00 et 19h30
- Départs de Shoreham - Brighton City à 9h30 et 17h30



www.skysouth.co.uk

www.havre.aeroport.fr

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6940
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par heuliez14 le Mer 15 Nov 2006 - 21:44

Salut à tous,
Voici un article de tirez du journal Ouest France de ce matin concernant la contre attaque de l'Aéroport Caennais…

Bonne lecture à tous…
Guerre des aéroports : Caen s'organise

Une association pour la défense de l'aéroport de Carpiquet se constitue ce mercredi soir. Son objectif : faire pression contre la montée en puissance de Deauville.


L'assemblée générale en vue de créer une association pour la « promotion et le développement de la desserte aérienne à partir de Caen » se tient ce mercredi soir... à l'aéroport de Carpiquet. A son origine : la Chambre de commerce et d'industrie de Caen et la communauté d'agglomération Caen-la-Mer. Cette dernière doit prendre la compétence aéroportuaire au premier janvier 2007 à la place de l'État.

« L'aéroport de Caen-Carpiquet est indispensable à l'économie de notre agglomération. Notamment les liaisons avec le hub (plate-forme de correspondance) de Lyon, un lien international vital. Nous avons de grandes entreprises qui ont des sièges sociaux très éloignés », confie Luc Duncombe, le président de Caen-la-Mer. Qui n'est pas opposé à trouver « des partenariats avec Deauville. » Il concède toutefois qu'à Caen, « on pourrait faire mieux au niveau tarifaire. »

C'est en désignant l'aéroport de Deauville comme futur aéroport interrégional que les deux présidents des régions normandes ont déclenché la polémique. Les réactions ne se font pas attendre : fin mai, profitant du 75e anniversaire des pistes de Carpiquet, des bulletins de soutien sont diffusés. Résultat : 800 adhésions récoltées alors que l'association de défense n'est pas créée.

Ce sera chose faite ce soir. Une centaine de personnes devraient être présentes. « Nous recevons des bulletins d'adhésion tous les jours », se félicite-t-on à la Chambre de commerce de Caen, exploitante de l'aéroport. En provenance de particuliers, de sociétés ou de collectivités locales. L'association dont le siège social se situera à la CCI sera présidée par un chef d'entreprise. « Je souhaite un partenariat fort avec le monde économique, très attaché au développement de l'équipement de Carpiquet », poursuit Luc Duncombe.

Bien décidé à ce que les vols Caen-Lyon ne soient pas supprimés. « Selon Brit Air, cette ligne enregistre une forte progression. » A tel point que la filiale du groupe Air France a décidé d'y faire voler des « avions de cent places au lieu de 70 précédemment. »

Isabelle LÊ.

Ouest-France



Les défenseurs de l'aéroport de Caen-Carpiquet se fédèrent en association. Assemblée constitutive ce soir.

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Geo le Mer 15 Nov 2006 - 22:04

Et pendant ce temps du coté du Havre, l'Aeroport d'Octeville devient propriété de la CODAH. De nouvelles liaison viennent et vont ouvrir en direction des principaux HUB Européen. Ce soir sur FRANCE 3 NORMANDIE, Rufenacht disait qu'il serait bientôt possible d'aller à Tokyo au New-York en partant du Havre, via Londres, Amsterdam ou Milan grâce à la compagnie Brit'air et sans passer par Paris.

Alors des fois on se demande si Deauville est vraiment utile ? Ca se passe bien du coté du Havre, ca se passe bien du coté de Caen. Enfin quoi qu'il en soit, le fait que l'aeroport de Normandie soit à Deauville, ca ne change pas grand chose pour les Havrais. Deauville restera l'aeroport du Havre plus que l'aeroport de Caen.
Je comprend donc les caennais. Je serais à leur place, j'en ferais autant. Juste une remarque, Caen n'est pas la capitale de la réunification (c'est rien de le dire Laughing )

Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6940
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Auriom le Mer 22 Nov 2006 - 9:48

Nouvelle ligne Caen-Brighton depuis quelques semaines, nouvel avion sur Caen-Lyon. La guerre Carpiquet - Saint-Gatien est bien lancée !

Ouest-France a écrit:Brit'Air renforce la ligne Caen-Lyon

Un avion plus grand, plus confortable, des tarifs promotionnels, Caen-Carpiquet conforte sa position pour contrer Ryanair à Deauville.

« Sur deux de nos trois vols quotidiens, nos passagers vont désormais pouvoir voler à bord d'un Fokker 100 (100 places) sur la ligne Caen-Lyon actuellement desservie par un CRJ 700 (70 places). L'arrivée de cet avion représente une augmentation de 30 % de notre capacité d'embarquement », indique Marc Lamidey, PDG de Brit'Air. Ce redéploiement de flotte déjà en service s'accompagne d'une opération promotionnelle.

« Les personnes qui réserveront leur billet quarante-deux jours avant leur départ pourront obtenir des tarifs très attractifs », souligne Daniel Petiot, directeur régional ouest d'Air France dont Brit'Air est la filiale à 100 %. Vers Marseille, Nice, Toulouse ou encore Bordeaux ou Strasbourg, « l'aller simple sera facturé 119 € toutes taxes comprises. Un aller-retour sur Venise ou Rome sera également accessible à 249 €. » Ces tarifs, hors frais de service, seront appliqués du 8 janvier au 24 mars.

Selon la compagnie aérienne cette offensive commerciale « vise à accompagner le développement de notre ligne au départ de Caen-Carpiquet. » Une ligne qui se porte plutôt bien. « Nous allons atteindre les 87 000 passagers pour 2006. » On est loin en effet de l'année de lancement (1989) qui avait vu décoller de l'aéroport caennais un petit millier de passagers. Cette stratégie en cache peut-être une autre. Celle visant à conforter Caen-Carpiquet pour prévenir la concurrence de la compagnie irlandaise à bas coût, Ryanair, impulsée par les conseils régionaux haut et bas-normands et attendue sur Deauville le 28 février.

Hier sur l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, où une délégation d'élus caennais et de la Chambre de commerce de Caen est allée mesurer le développement du hub aérien, Brigitte Le Brethon, maire de Caen, ne laissait planer aucun doute. « La démonstration est faite que notre aéroport correspond bien à la demande des Bas-Normands. Il est indispensable au développement économique du bassin caennais. On peut compter sur moi pour tout mettre en place pour le défendre. »

Acquiescements du président de la Chambre de commerce, Serge Foucher, et de Luc Duncombe, président de la communauté d'agglomération Caen la Mer. « À partir de janvier, dans le cadre de la décentralisation, Caen la Mer va avoir la charge de l'aéroport. Nous allons faire les investissements nécessaires pour améliorer encore son attractivité. »

Par ailleurs, Brit'Air annonce une amélioration de ses services au départ du Havre et de Rouen. Chacune des deux villes va désormais disposer de sa propre ligne vers Lyon. Technique de la tenaille ? En tout cas, la guerre des tranchées avec l'aéroport de Deauville est belle est bien engagée.

Jean-Pierre BUISSON.


Élus caennais et consulaires ont testé hier le confort du Fokker 100 qui va désormais relier Caen-Carpiquet à Lyon Saint-Exupéry où une quarantaine de correspondances sont offertes.

Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1285
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 35
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par heuliez14 le Mer 7 Fév 2007 - 21:57

Salut à tous,
Voici un article tiré du Journal Ouest-France de ce matin !! sur le coup de théâtre de la compagnie Ryanair qui à décidé d'annulé la mise en services de la ligne (Deauville - Londres)…

Bonne lecture à tous… Very Happy
Ryanair faire marche arrière à Deauville
Sale temps pour le projet de ligne aérienne à bas coût entre Deauville et Londres. Elle devait démarrer le 1er mars.


Branle-bas de combat hier soir dans les états majors de la Chambre de commerce et d'industrie du pays d'Auge, mais aussi aux conseils régionaux de Haute et Basse-Normandie. Ryanair vient de leur annoncer qu'elle ne démarrera pas sa ligne le 1er mars comme prévu. « Coup d'assommoir, convient-on ici et là. Je ne peux pas communiquer sur ce sujet avant demain. Il y a effectivement un souci avec Ryanair et on va essayer de le régler », confiait, dans la soirée, Christian Fougeray, président de la CCI du pays d'Auge. L'inquiétude des différents élus est sérieuse. Il semble en effet qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau report de date, mais bel et bien d'un enterrement du projet.

En effet, il suffit de pianoter sur le site de la compagnie Low cost irlandaise pour comprendre que les espoirs de voir Deauville décoller à l'international s'amenuisent sérieusement. Lorsque l'on veut réserver une place dans un des avions de la compagnie au départ de l'aéroport normand, quelle que soit la date choisie après le 1er mars, la réponse est toujours la même : « Désolé, il n'y a pas d'avion disponible à la date choisie. » En réalité, il semble que Ryanair ait décidé d'affecter l'appareil prévu sur Deauville sur une ligne en pleine expansion. Le niveau des réservations enregistré en Normandie serait, semble-t-il, trop faible pour garantir une rentabilité acceptable pour la compagnie irlandaise.

Hier soir, Philippe Augier, le maire de Deauville, attendait d'avoir de plus amples informations sur le dossier avant de s'exprimer. Toutefois, le ton n'était guère à l'optimisme. Philippe Duron déplore « que la compagnie ne soit pas allée au bout de ses engagements, alors que la campagne promotionnelle engagée depuis peu était en train de produire des effets encourageants ». Le président du conseil régional bas-normand voit dans ce repli, pour ne pas dire cet abandon, « la démonstration de la difficulté de développer des communications interrégionales de qualité pour ouvrir la Normandie à l'international. C'est une mauvaise nouvelle pour les entreprises, pour le tourisme, comme pour tous les Normands qui souhaitent voyager plus facilement. »

Les membres du syndicat mixte vont convoquer une réunion de crise rapidement. « Avec Alain Le Vern, président du conseil régional haut normand, Philippe Augier et le président de la CCI du pays d'Auge, nous allons nous rencontrer pour évoquer les suites à donner à cette décision », déclare Philippe Duron. En revanche, la nouvelle ne devrait pas attrister les défenseurs de l'aéroport de Caen qui menaient une campagne de lobbying sévère pour contrer le projet deauvillais.

Jean-Pierre BUISSON.
Ouest-France


Voici la photo qui accompagne cette article…

    Ryanair ne démarrera pas sa ligne Deauville-Londres le 1er mars comme prévu.

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par funi76 le Mer 7 Fév 2007 - 22:08

Cela ne m'étonne pas vraiment, Londres n'est à mon sens pas assez loin de la Normandie pour arriver à remplir des avions de 150 places. D'autant plus qu'il ne pouvait s'agir que d'une clientèle de loisir les horaires étant peu adaptés au business.

Au départ de France j'ai regardé les horaires c'était absolument inutilisable ni pour le travail ni pour les loisirs. Impossible de passer un week end à Londres avec les horaires annoncés.

funi76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 430
Localisation : Le Havre.
Signature : Le Havre
Date d'inscription : 26/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par heuliez14 le Jeu 20 Déc 2007 - 11:19

Article du Ouest-France…
L'aéroport de Deauville passe les 80 000 passagers commerciaux

Les vols charters se multiplient chaque année à l'aéroport de Deauville. Plus de 300 en 2007, avec parmi les destinations phares, Marrakech (Maroc), la Crète et la Tunisie. La plateforme aéroportuaire devrait proposer plus de 340 charters l'an prochain. Elle va accueillir plus de 80 000 passagers commerciaux en 2007. Une grosse progression après 51 000 passagers en 2006.

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par rocknroll le Dim 3 Fév 2008 - 12:35

Bonjour tout le monde !

Je suis nouveau sur le forum et je m'intéresse aux transports en commun en Normandie.

On voit qu'il n'y a pas tellement d'offre à Deauville depuis que nos politiques l'ont décrété "aéroport de Normandie".

Le Havre a par contre un peu développé son traffic avec une amélioration de la desserte sur Lyon et l'arrivée de Brighton et surtout d'Amsterdam. La desserte de Toulouse a malheureusement été supprimée.

Y aura-t-il un jour une offre plus importante sur la Normandie ? Que ce soit en low cost (compagnies comme flybe voire ryanair), en hub (Amsterdam-Caen ou Amsterdam Deauville en remplacement du Amsterdam-le Havre) ou en point à point vers des villes comme Marseille, Nice, Toulouse ou Bordeaux ?

rocknroll
Petit nouveau

Masculin Nombre de messages : 1
Date de naissance : 17/09/1982
Age : 34
Localisation : Caen
Signature : Normand d'abord !
Date d'inscription : 03/02/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Politique aéroportuaire de Normandie (et rôle de Deauville)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum