-28%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
265 € 369 €
Voir le deal

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Geo le Sam 18 Fév 2006 - 16:00

heuliez14 a écrit:C'est vrai que la Basse Normandie est plus une région touristiques que industriels comme le Havre… enfin ça va faire du bien à la région. Very Happy Very Happy

Oui, la cote fleurie et les plages du débarquement, ca joue beaucoup sur le tourisme. (En Haute Normandie, on à la cote d'Albatre et Etretat Very Happy )

Caen et Le Havre étaient des villes industrielles il n'y pas si longtemps que ça. (Moulinex, Caillard etc...)
Aujourd'hui, on remarque que les deux villes se spécialisent dans l'industrie de pointe et la recherche. (Philipps pour Caen, Airbus pour Le Havre).

Le centre de recherche Philips à Caen, ca rentre dans le cadre des pôles de compétitivité ? C'est bien ça ? Question

@+

Geo
Passionné(e)s

Nombre de messages : 7146
Date d'inscription : 07/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par heuliez14 le Sam 18 Fév 2006 - 16:04

Geo a écrit:Le centre de recherche Philips à Caen, ca rentre dans le cadre des pôles de compétitivité ? C'est bien ça ? Question

@+
Je crois, mais peux être que Auriom pourra confirmée… car je n'est pas trop suivie le dossier Confused
heuliez14
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10830
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 42
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Sam 18 Fév 2006 - 19:16

Oui !
En fait, le pôle de compétivité a été décidé après la décision de Philips. Mais il va clairement se construire autour du centre de recherche Philips et du campus technologique qui va autour.

Ce qui manque au campus (et à la région), pour le rendre attractif pour les ingénieurs étrangers, c'est un lycée international ou, au moins, une section internationale (--> avec au moins un quart d'élèves étrangers et des enseignements entièrement en langue étrangère) dans un lycée de la région.
La réflexion avance de ce point de vue là.
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par heuliez14 le Sam 18 Fév 2006 - 19:18

Auriom a écrit:Oui !
En fait, le pôle de compétivité a été décidé après la décision de Philips. Mais il va clairement se construire autour du centre de recherche Philips et du campus technologique qui va autour.

Ce qui manque au campus (et à la région), pour le rendre attractif pour les ingénieurs étrangers, c'est un lycée international ou, au moins, une section internationale (--> avec au moins un quart d'élèves étrangers et des enseignements entièrement en langue étrangère) dans un lycée de la région.
La réflexion avance de ce point de vue là.

Merci pour la précisions Auriom… Very Happy
heuliez14
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10830
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 42
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Sam 18 Fév 2006 - 19:25

Allez, une dernière petite info pour compléter. Very Happy

Comme le dit le dernier paragraphe de l'article que j'ai mis tout à l'heure, un campus c'est aussi un lieu de vie.
Il y a donc tout un tas d'activités qui vont s'implanter en plus des centres de recherche et autres entreprises industrielles. Salle de sports, tennis, restaurants...

Mais Ouest-France d'hier nous apprend aussi que le groupe caennais Récréa (un des quatre groupes de centres aquatiques en France) va peut-être y installer aussi son siège social et un centre de fitness aquatique.
Une piscine, quoi. Very Happy
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par heuliez14 le Sam 18 Fév 2006 - 19:29

Et bien avec tous ça cette zone va retrouvés sont dynamisme du temps de la SMN. Smile

Modérateur Chezcro : Bertrand j'ai modifier ton "des" en "de la" car il y avait qu'une seul usine la SMN. C'est t'ai pas un regoupement d'usine comme actuellement sur ce site le Normandial. Car pour ce qui ne savent pas la "SMN" ou "ex-SMN" et "Normandial" sont le meme lieu.
heuliez14
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10830
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 42
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Mer 22 Fév 2006 - 14:20

Sur les 1200 employés de Philips à Caen, il y a les ingénieurs. Ceux-là partiront donc dès la fin de l'année pour Colombelles.
Mais l'avenir semble plus incertain pour les 400 employés à la production :

Ouest-France a écrit:mardi 21 février 2006

Philips : années comptées pour Mont-Coco
La production industrielle changerait de site d'ici 2008 ou 2009


Environ 1 200 salariés travaillent pour Philips à Caen. Alors que les 800 ingénieurs partiront pour le nouveau centre de recherches d'ici la fin de l'année, à Colombelles, se pose aussi la question de l'avenir de la production industrielle.

Le centre de recherche sur le campus ? Une première étape pour redynamiser les activités de Philips semi-conducteurs dans l'agglomération. La seconde ? « Pérenniser les activités industrielles », insiste Henri-Alain Rault, vice-président de Philips semi-conducteurs France et directeur du site caennais. En clair, quel avenir pour le site du Mont-Coco ?

Quelque 800 chercheurs et ingénieurs en partiront d'ici un an pour emménager dans le centre de recherche. Resteront les 400 personnes employées à la production. Les terrains libérés sont en passe d'être vendus. « L'acheteur entend exploiter la partie Nord du site, contiguë au centre commercial [Carrefour, ndlr], rapidement après le départ de notre activité recherche et développement, R & D. »

Demeurera la partie où est implanté l'outil industriel. « On va essayer de le positionner comme pôle d'innovation. Tout en sachant que nos années sont comptées sur le site actuel », explique Henri-Alain Rault. Fin 2003, un incendie avait ravagé une partie de l'usine, située en face du CHU. Le site en lui-même date de 1957. « Il est ancien », remarque Henri-Alain Rault. Qui parle, « à l'horizon 2008 ou 2009, de transporter les 400 emplois ailleurs, près de l'intelligence R & D ».

Philips entend miser sur ses activités pilotes. « Nous avons une technologie porteuse, qui s'ouvre à des applications autres. » Henri-Alain Rault rappelle ainsi que, d'ici cinq ans, le monde de l'éclairage, dominé par les lampes incandescentes, va subir « une révolution », grâce au silicium et aux semi-conducteurs. « Caen est soutenu par l'Etat pour créer un groupe de R & D dans ce domaine. »

Au final, il s'agirait de « garder les 400 emplois industriels sur un nouveau site, ouvert et moderne. Ouvert à des partenaires en matière de recherche, mais aussi des PME et PMI de haute technologie, n'ayant pas les moyens d'investir seules ». Le directeur de Philips Caen cite quelques domaines d'application possibles. Tels les prothèses auditives, « où il y a des progrès à faire en matière de miniaturisation ». Ou encore cette « petite gélule qui, ingérée par un patient, mesurerait sa température pendant quatre heures et la transmettrait à un moniteur toutes les 30 secondes, par liaison radio ». Ce sujet a été évoqué récemment avec le CHU de Caen.

Enfin, si Philips Caen réussit à se rendre éligible comme pôle d'innovation industrielle, des investissements conséquents pourraient en découler. De l'ordre de 60 millions d'euros. « Nous n'en sommes qu'au début de l'histoire », pondère Henri-Alain Rault. Qui se veut résolument tourné vers l'action : « Je ne sais pas de quoi demain sera fait. Le monde est turbulent. Il faut être agile dans la turbulence : c'est la meilleure façon de prendre le vent. »


Virginie JAMIN.
(Source : cliquez ici)
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Mar 7 Mar 2006 - 20:05

Tiens, pour ceux qui se demandent depuis le début où se trouve le site dont on parle, voici une carte trouvée sur le site de Normandie-Aménagement : cliquez ici.
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Jeu 30 Mar 2006 - 14:57

Et voici les logements :

Ouest-France a écrit:jeudi 30 mars 2006

Colombelles mise sur les nouveaux logements

La zone du Libéra, à l'étude depuis plusieurs années, est en train de se concrétiser. La ville de l'agglomération va bientôt disposer de plus de 300 habitations.


Petit à petit, le projet de nouveaux logements pour Colombelles prend forme. Pour mener à bien l'aménagement de la Zac du Libéra, le conseil municipal a récemment choisi la société Normandie aménagement. La signature du traité de concession entre les deux parties a eu lieu mardi dernier. Un moment avant tout symbolique, mais qui permet de passer à l'étape suivante.

La Zone d'aménagement concerté (Zac) du Libéra est un dossier à l'étude depuis des années. C'est finalement un « drame social » qui se trouve indirectement à son origine : la fermeture, il y a treize ans, de la Société métallurgique de Normandie (SMN). Avec cette fermeture, c'est un espace de 300 hectares qui restait vacant, dont 200 sur le plateau de Colombelles. Ce qui offrait de nouvelles possibilités en matière d'aménagement.

Créée en 2004, la Zac du Libéra se situe sur d'anciens terrains de sport utilisés par l'entreprise. « On dispose déjà d'équipements sportifs suffisants, rappelle Colin Sueur, le maire de Colombelles. C'était donc l'endroit le plus approprié pour implanter de nouveaux logements. » Cette Zac va s'étendre sur une surface de 16 hectares, ce qui laisse envisager un vaste chantier. Selon les plans actuels, elle sera composée pour les trois quarts de logements, auxquels s'ajouteront des équipements et des commerces. Le nouveau parc immobilier comportera 350 logements, dont un tiers de logements sociaux. « Colombelles prend le logement social comme une chance, ce n'est pas quelque chose d'effrayant », précise Colin Sueur. La preuve : la ville dispose de 52 % de logements sociaux, bien plus que ce que la loi impose. Il souligne également l'impérieuse nécessité de créer des logements : « Dans toute l'agglomération, il y a 10 000 demandes de logements insatisfaites. Il faut y répondre au plus vite. »

Sur la forme, « on veut rester dans une tradition ouvrière, une sorte de réinterprétation contemporaine, insiste le maire. Il y a un grand souci de cohérence ». Concrètement, il s'agira principalement de pavillons et de petits immeubles (2 étages maximum). Différents équipements devraient accompagner la création de ces logements. Une crèche, ainsi qu'une école de musique et de danse sont ainsi prévues. Au niveau des commerces, le Super U, situé en centre-ville, va déménager et s'installer dans la Zac, le long de la 4 voies. Les premiers coups de pioche sont prévus pour janvier 2007, avec pour objectif de terminer le chantier à l'horizon 2010.

Thomas LEPRESLE.


[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Ca1017972771200603293nb.th

Le maire de Colombelles Colin Sueur (à gauche) et Gilles Moreau, directeur de Normandie aménagement, devant les plans de la Zac du Libéra.
(Source : cliquez ici)


Tous ces nouveaux logements se trouveront au terminus de la future ligne 2 du TCSP. Espérons que les habitants - qui arriveraient donc vers 2010 - n'en attendront pas la réalisation trop longtemps... Rolling Eyes
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Sam 6 Mai 2006 - 8:52

Une visite et la réapparition d'un projet :

Ouest-France a écrit:Clara Gaymard visite le campus technologique

A la tête de l'Agence pour les investissements internationaux, l'épouse de l'ancien ministre de l'Économie était sur le campus technologique à Colombelles.


A Noël, Philips Caen y transférera 800 ingénieurs. Sur le campus technologique, à Colombelles, le centre de recherche du géant néerlandais prend forme. Implanté sur les ex-terrains de la Société métallurgique de Normandie, le site a reçu hier une invitée de marque : Clara Gaymard. L'épouse de l'ancien ministre de l'Économie préside l'Agence pour les investissements internationaux (AFII). Une agence chargée de la prospection de ces investissements. Un enjeu de taille donc pour la Basse-Normandie. De Philippe Duron, président de Région, à Brigitte Le Brethon, maire de Caen, les élus avaient fait le déplacement en nombre.

« Nous sommes des chasseurs d'entreprises, votre tête de pont dans une vingtaine de pays, résume Clara Gaymard. On nous rabâche que la France est un vieux pays, de mémoire. Mais c'est justement pour ça que nous avons la capacité d'être à la pointe de l'avenir. » Paiement par portable, miniaturisation des puces, écrans plats, télé sur les téléphones... Des chercheurs de Philips lui présentent les technologies développées par l'entreprise.

« Avant, nous avions ici des hauts-fourneaux. On y trouve maintenant les technologies du XXIe siècle. Le pari de la reconversion est en phase d'être gagné », rebondit Jean-Luc Chaussavoine, président de Normandie aménagement, cheville ouvrière du dossier. Son directeur général, Gilles Moreau, rappelle les contours du campus, Effiscience : « Vingt-cinq hectares pour un potentiel de 5 000 emplois et 100 000 m2 de bureaux et labos. » Ancien ministre, ambassadrice déléguée aux questions sociales, Nicole Ameline a le sourire : « La Basse-Normandie démontre qu'il n'y a pas que le souvenir mais aussi l'avenir. »

Côté avenir justement, l'implantation d'une usine d'écrans plats avait été évoquée l'an dernier. Pour l'heure presque tous les écrans plats sont fabriqués en Asie. Nom de code du projet normand : LCD-Normandie. Une réserve foncière de 300 hectares a été gelée, non loin du campus. A la clé, 2 000 emplois. Mais l'idée semblait avoir fait long feu. Pourtant. « Je ne veux pas employer le passé pour ce dossier. Il vit toujours, insiste Henri-Alain Rault, vice-président de Philips semi-conducteurs France et directeur du site caennais. Il y aura un besoin certain d'implantations en Europe de l'Ouest. » Clara Gaymard reprend : « Je suis assez confiante : il y aura un projet à Caen. Écrans plats · Ou autre · Les grands projets se travaillent sur plusieurs années. »

Usine d'écrans plats

Autre enjeu abordé hier : la pérennisation des activités industrielles de Philips Caen (300 personnes), où a été mise en place une ligne pilote. « On voudrait créer un outil industriel ouvert. C'est-à-dire une plate-forme de moyens où petites PME et PMI innovantes, qui ne peuvent investir seules, pourraient venir se nourrir de la technologie », explique Henri-Alain Rault.

Actuellement installées dans la zone d'activités Mont-Coco, à Caen, les activités industrielles de Philips pourraient, « à l'horizon 2009 », être transférées sur une petite partie de la réserve de 300 hectares. Près de la recherche donc.

Par ailleurs, Philips a lancé en début d'année un programme de recherche et développement sur les diodes électroluminescentes (LED). Appelées à remplacer les ampoules classiques d'ici « cinq à dix ans », elles utilisent « la même technologie de base » que celle dont se sert déjà Philips Caen dans un autre domaine. D'où l'idée de devenir « centre européen Philips » en la matière.

Autant d'initiatives qui font dire au préfet, Cyrille Schott, que « c'est toute une dynamique qui s'exprime actuellement dans la région ». Il évoque la mission de prospection menée, à l'initiative des Normands, mi-2005 en Asie. « Au lieu d'être craintifs face aux délocalisations, là nous y sommes allés en leur proposant l'inverse : venir chez nous. C'était novateur et culotté. »

Virginie JAMIN.

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Ca0518236681200605059lm.th
A gauche, Alain Rougier, responsable du programme SIP (System in package) pour Philips monde, présente à Clara Gaymard (à sa droite) certains projets développés par l'entreprise.
Source : Ouest-France
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Jeu 1 Juin 2006 - 18:15

2000 habitants en plus à Colombelles, mais pour quand ?

Ouest-France a écrit:Qui construira les 750 logements à Colombelles ?

La commune tente de reprendre la main dans ce projet dont elle avait confié la réalisation à Caen-la-Mer. Décision fin juin.


« On demande que la commune assume la phase de réalisation. » Colin Sueur (PS), maire de Colombelles, se verrait bien en bâtisseur de l'ensemble de logements qui doit sortir de terre. 750 habitations attendues, en bordure de la rue Jean-Jaurès. Une zone d'aménagement concertée dont il a confié les clés à Caen-la-Mer en janvier 2004. Il y a quelques jours, son conseil municipal l'a missionné à l'unanimité pour qu'il mène les démarches de négociation afin d'en reprendre la maîtrise.

Il est fini, le temps où la commune à l'est de Caen et la communauté d'agglomération envisageaient de concert la reconversion de cette partie de l'ancien plateau de feue la Société métallurgique de Normandie. Dès 2002, la municipalité colombelloise pense à édifier, près de la zone d'activités Normandial, un quartier d'habitations. Le projet initial prévoit 600 logements. Une étude de faisabilité est menée entre la commune et la société d'économie mixte Normandie aménagement.

Retards

Colombelles entame rapidement des négociations avec Caen-la-Mer. « Les intérêts, communal et de la communauté d'agglomération, étaient concomitants, retrace Colin Sueur. Nous souhaitions qu'elle favorise l'opération en mettant à disposition les terrains dont elle a hérité après la fermeture de la SMN. » En fait, la municipalité espérait que l'intercommunalité accepte de céder le terrain pour une somme symbolique. Mais « la communauté d'agglomération nous a proposé de prendre en charge cette opération. »

Présentation du projet mi-2003, vote de l'intérêt communautaire en janvier 2004, début des études, dépôt du dossier à l'Agence nationale de renouvellement urbain, création d'un périmètre jusqu'à la fin mars 2005... « Ça fait deux ans et demi pour ce que l'on aurait pu faire en six mois », estime Colin Sueur.

« Sans polémique », le maire de Colombelles formule trois griefs principaux. D'abord, compte tenu du retard pris. « La communauté d'agglomération complique, ne simplifie pas. Trois ans et demi pour ce projet, cela montre que l'échelon intercommunal n'est pas le plus pertinent, même quand on est tous d'accord. Maintenant, on entre dans une phase technique ; cela pose un problème d'efficacité. »

Ensuite à cause de l'importance du chantier à venir et de ses conséquences. « Cette Zac, c'est 2 000 Colombellois nouveaux. Cela relève de l'investissement direct de la commune. Face à l'arrivée de Philips-ville (le campus technologique, ndlr) il faut la meilleure cohérence possible. » Enfin, à cause d'une incertitude pécuniaire. « On s'interroge sur l'état des finances de Caen-la-Mer. »

D'autant que, de son côté, la commune a obtenu un accord substantiel de l'Anru, dont elle attend 40 millions d'euros. « Nous sommes éligibles pour notre opération en centre-ville. Le calendrier est serré. Nous avons des comptes à rendre. Et nous sommes bien embarrassés pour répondre aux questions concernant la Zac Jean-Jaurès. »

Cette décision va être discutée en bureau de la communauté d'agglomération jeudi 8 juin. Avant peut-être de repasser devant les élus de Caen-la-Mer à la fin juin. Mais pour Luc Duncombe (UDF), son président, cette démarche pose questions. « Est-ce que l'on peut abandonner sa compétence et la reprendre, une fois le boulot fait et l'équilibre financier assuré, quand on se rend compte que cela redevient intéressant · » La question reste entière. La réponse, importante : 750 logements sont en jeu.

Josué JEAN-BART.

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Ca1018413961200605310xp.th

A Colombelles, le nouveau quartier de 750 logements (derrière le grand rectangle) est à l'origine d'un débat au sein de la communauté d'agglomération Caen-la-Mer.
Source : Ouest-France
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par heuliez14 le Jeu 1 Juin 2006 - 18:18

Ce dossier a l’air encore simple… Surprised
heuliez14
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10830
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 42
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Jeu 1 Juin 2006 - 18:20

Comme tu dis ! Laughing

Espérons quand même que la situation ne va pas moisir. Ce serait dommage qu'un projet somme toute assez ambitieux comme l'est celui de l'ex-SMN ait une partie non réalisée.

(Et si ces habitations ne viennent pas rapidement, certains décideurs pourraient être tentés de remettre en cause le TCSP qui doit avoir pour terminus cette zone.)
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Invité le Sam 3 Juin 2006 - 0:42

Ouest France a écrit:Ensuite à cause de l'importance du chantier à venir et de ses conséquences. « Cette Zac, c'est 2 000 Colombellois nouveaux. Cela relève de l'investissement direct de la commune. Face à l'arrivée de Philips-ville (le campus technologique, ndlr) il faut la meilleure cohérence possible. » Enfin, à cause d'une incertitude pécuniaire. « On s'interroge sur l'état des finances de Caen-la-Mer. »
Super des nouveaux amis Mr.Red Mr.Red petit rappel je suis colombellois depuis Septembre 1985, on voit meme mon chez moi sur la photo Mr.Red Mr.Red

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Sam 3 Juin 2006 - 12:07

Eh bien, si tu y habites encore en 2015, tu auras plein de voisins et un beau (?) TCSP !
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Mer 19 Juil 2006 - 11:09

Tout le monde est d'accord pour un beau projet... sauf la mairie de Caen.

Ouest-France a écrit:Ex-SMN : un projet de pôle d'arts visuels actuels

Avec Philips, l'État et l'Agglo, la Région porte un projet sur l'ancien site métallurgique. Un pôle où art contemporain et science s'interpelleraient. Seul le maire de Caen est contre.


« La région bas-normande est plus perçue comme patrimoniale que créatrice ; l'art contemporain en particulier n'y paraît pas très développé. » Constat du directeur régional des affaires culturelles. Depuis un moment Dominique Parthenay souhaitait regrouper Centre d'art contemporain (le CAC à Hérouville) et Fonds régional d'art contemporain (le Frac à Caen), voire Artothèque caennaise, pas assez identifiés et/ou en difficulté budgétaire. Mais cela restait un souhait ; jusqu'à ce que des rencontres, une alchimie, se fassent récemment autour d'Effiscience, le « campus Philips » actuellement en gestation, et des restes du site qui l'accueille, l'ancienne métallurgie normande SMN.

Avec pour catalyseur Alain Tourret, vice-président du conseil régional pour la culture, sont tombés d'accord Philips (Henri-Alain Rault), l'État, la Région et l'agglo Caen-la-Mer pour imaginer un « pôle d'arts visuels contemporain » où les « objets communicants » dont Philips conçoit les coeurs dialogueraient avec les formes d'art les plus modernes, où son savoir-faire en matière de lumière serait mis en oeuvre par des artistes, où les technologies de l'infiniment petit, ces nanotechnologies si discutées se feraient interpeller par eux. Bref, « la rencontre de la science et de l'art ».

La Région pour pilote

Un projet de haute volée mêlant artistes, chercheurs et pros de l'image, concernant aussi le Frac et le CAC, avec également la volonté d'en faire « un lieu vivant et ouvert au public ». « Un beau projet qui contribuerait à donner à Caen et sa région une visibilité nationale et même internationale », disent ses promoteurs. Et Luc Duncombe, le président de la communauté d'agglo, y voit aussi le moyen de sauver la grande halle (en la rénovant) et le grand réfrigérant (pour des « constructions de lumière ») dont Caen-la-Mer a hérité et qui risquent de coûter cher en mises en sécurité... alors que l'Agglo est dans les affres budgétaires. « On les céderait pour l'euro symbolique à la Région », qui serait le maître d'ouvrage du projet.

Par ailleurs, sans toutefois le localiser, l'État est d'accord pour inscrire un pôle d'art contemporain à Caen-agglo dans son prochain contrat avec la région. Si l'on ajoute que la Drac (Direction régionale des affaires culturelles) a confié récemment à Bernard Stiegler, directeur du développement culturel au Centre Pompidou, la mission de réfléchir au contenu du projet, tout cela parait bien parti. Sauf que...

Le « niet » du maire de Caen

Sauf que le maire de Caen (et vice-président de l'agglo) oppose un niet : « Personne ne m'en a parlé. Je ne veux pas que Philips devienne le nouveau centre-ville de l'agglomération, tonne Brigitte Le Brethon. Un pôle d'art contemporain · Oui mais à Caen ! On a un lieu pour cela, le quartier Lorge », sur lequel l'ancien ministre Aillagon lui avait fait par le passé quelques promesses. « BLB » a même écrit à l'actuel ministre de la Culture pour que le projet actuel se fasse à Caen et pas ailleurs. Ce qui, c'est sûr, n'aidera pas le « projet SMN » auprès de Paris ou de Bruxelles...

« Le choix n'est pas Caen ou Colombelles, réplique Luc Duncombe, mais Caen ou une autre ville européenne... Et ce n'est pas à Caen-même que l'on a un grand site symbolique ». Sauf peut-être la Presqu'île en devenir, mais elle va déjà avoir la salle des musiques actuelles et l'école régionale des Beaux-Arts. « On a l'Ensemble à Mondeville désormais, ce serait bien que l'autre ville ouvrière ait aussi son phare culturel », ajoute Alain Tourret. À quoi l'on peut ajouter que, vu d'Helsinki ou de Madrid, Colombelles, c'est Caen.

N'empêche : l'opposition du député-maire de la ville centre pèse lourd. Au point que l'évocation du projet dans le communiqué de la dernière commission permanente du conseil régional, le 7 juillet, a disparu dans une seconde mouture du texte, deux jours après...

Didier MARIE.

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Ca101876622120060717vo4.th

Le grand réfrigérant et la halle sont, sur ce montage, au centre du site, juste au-dessus du « campus Philips ».

Il faudrait en effet peut-être comprendre que, vu d'ailleurs, Colombelles c'est Caen.
Marre de ces rivalités picrocholines et de cette incapacité à se ranger derrière un intérêt collectif. Evil or Very Mad
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par sebastien le Mer 19 Juil 2006 - 11:22

Tout à fait d'accord. Caen ne peut pas tout avoir, pour une fois je ne suis pas d'accord avec le choix du maire de caen. (et pourtant j'habite caen).

Et la remarque comme quoi vue de loin colombelle etcaen c'est pareil, elle est très juste ! viking


Dernière édition par le Mer 19 Juil 2006 - 11:34, édité 1 fois

sebastien
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 733
Date de naissance : 01/01/1989
Age : 31
Localisation : Caen
Date d'inscription : 29/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Mer 19 Juil 2006 - 11:26

Eh oui : ce qui est bon pour Colombelles est aussi bon pour toute l'agglomération.
Et vu de l'extérieur, tout ça, c'est Caen.

Encore faut-il que tous nos élus s'en rendent compte. Ah, les problèmes d'ego...
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Ven 11 Aoû 2006 - 10:39

Le campus ne s'appellera pas Philips.

Ouest-France a écrit:Philips semi-conducteurs change de main

Le groupe annonce la cession de la branche, soumise aux fluctuations. Un consortium d'investisseurs entrera dans le capital à hauteur de 80,1 %.

Le directeur général de Philips Caen, Henri-Alain Rault a confirmé, hier, la vente de 80,1 % de ses activités dans les semi-conducteurs à un consortium d'investisseurs composé de KKR, Silver Lake partners et Alpinvest Partners. La vente de l'ensemble de la branche (37 000 salariés dans le monde, 2 100 en France) ne devrait pas intervenir avant le quatrième trimestre. Sans surprise, Henri-Alain Rault devrait prendre sa direction.

Peut-on rappeler les raisons de cette cession de la branche des semi-conducteurs ?

Philips a décidé un tournant dans sa stratégie. Le groupe se recentre sur des activités moins cycliques, comme les applications de type médical. Il n'est pas le premier à le faire. Siemens et Motorola ont déjà procédé à cette séparation avec leur secteur semi-conducteurs.

Quelles sont les conséquences pour l'usine de Caen et le futur campus technologique de Colombelles ?

Aujourd'hui, nous allons continuer notre marche en avant, avec un degré de liberté supplémentaire et plus de flexibilité pour pouvoir signer des accords avec d'autres partenaires. Le groupe Philips représente une sécurité, mais aussi une prudence dans les initiatives. Cette branche est porteuse pour la région. Le changement de nom aura lieu d'ici la fin du mois d'août et l'annonce pourrait intervenir début septembre. Tous les changements, du papier à lettre et à la signalétique, sont prévus pour le 1er octobre.

Comment cette séparation va-t-elle se dérouler ?

Il y aura deux phases. La séparation de l'activité semi-conducteurs en une entité indépendante avec un nouveau nom sera effective au 1er octobre. Et la vente aux investisseurs privés est espérée au quatrième trimestre 2006. Nous serons en ordre de marche pour le 1er janvier prochain. Une chose est sûre : la filiale française de la société internationale New Co (son nom provisoire, ndlr) aura son siège social à Caen. Une grande partie de son activité est déjà organisée ici, pas à Paris.

N'existe-t-il pas un risque de se séparer du groupe Philips, qui amortit pour l'instant les fluctuations du marché ?

Cette société va représenter 6 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Elle est assez grande pour tenir droit dans la tempête. Dans d'autres groupes, les séparations de ce genre, les activités liées aux semi-conducteurs se comportent mieux. Dans un grand groupe, on souffre de lenteur, de lourdeur. Les activités cycliques ont besoin d'agilité.

Propos recueillis par J. J.-B.

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Cano1891734120060810nk6.th

Le directeur général de Philips Caen, Henri-Alain Rault.

Secrétaire du comité d'entreprise, Michel Filliatre (CFDT) estime que cette cession n'occasionnera « pas beaucoup de changement d'ici la fin de l'année ». En revanche, le représentant syndical redoute « une seconde étape » qui verrait les investisseurs opérer à « une nouvelle acquisition dans le domaine des semi-conducteurs », et la nouvelle entité « fusionner ».

Espérons que cette nouvelle entité sera pérenne.
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par heuliez14 le Sam 2 Déc 2006 - 12:28

Salut à tous,
Voici un article tirez du Journal Ouest France sur le foudroyage des trois petits refroidisseurs des Ex-SMN
Bonne lecture à tous…

PS; une page sur ce site charger d'histoire ce tourne à nouveau… il ne reste plus que le grand refroidisseur ainsi que le Hall d'entrée des Ex-SMN comme souvenir de la grande époque des SMN…

SMN : les trois tours partent en poussière

Il a suffi d'une détonation pour que trois des dernières tours réfrigérantes sombrent hier à Colombelles. Leur entretien était trop onéreux.


Aux abords, la circulation est bloquée. Quelques curieux ont rangé leur voiture pour assister à la scène en contrebas. En haut, même topo. Appareils photo et caméscopes sont de sortie. Sur le site de la Société métallurgique de Normandie (SMN), l'instant vaut tant pour le spectacle que pour l'émotion. Détruites durant la Seconde guerre mondiale, deux des trois tours avaient été reconstruites en 1949. La troisième, plus imposante, avait elle vu le jour un peu plus tard, en même temps que l'avènement du troisième haut fourneau.
Pendant plus de quarante ans, jusqu'à la fermeture de la SMN en novembre 1993, elles n'auront cessé de refroidir, décanter, recycler les eaux bouillantes qui servaient aux hauts fourneaux pour traiter l'acier. « Elles arrivaient en haut à l'état de vapeur, puis se refroidissaient dans les galeries », se souvient Edgar, un « ancien » du service énergies.
Hier, ce sont non plus les eaux, mais ces trois tours qui sont descendues. Leur entretien était jugé trop onéreux. « À l'époque du Franc, on parlait de 300 000 F par an, indique Colin Sueur, maire de Colombelles. Même si le choix de faire tomber ces tours est vécu diversement, cette somme oblige à être raisonnable. On ne peut tout justifier par les sentiments. »
À 15 h 15, précisément, il a suffi d'une détonation et de sept petites secondes pour que ces tours disparaissent définitivement du paysage. Entourée d'un périmètre de sécurité de 250 m, l'opération s'est parfaitement déroulée. Deux secondes après la sourde explosion, les tours ont commencé à s'incliner, l'une à vriller, les deux autres à s'effondrer. Avant de finir en poussière, toutes trois ont donné l'impression de s'enfoncer dans la terre.
Ce matin, les automobilistes longeant le canal s'apercevront que ne subsiste plus que la grande tour réfrigérante et la vieille halle à ses pieds. Deux derniers vestiges au destin flou : « Avec le conseil général, on veut donner au site une vocation culturelle, rappelle Colin Sueur. Un grand projet existe, nous avons quelques contacts avec Beaubourg, mais on ne sait pas si on pourra inclure le grand réfrigérant dedans... »
Raphaël FRESNAIS.
Ouest-France


[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 P609970D353693G
Treize ans, ce mois-ci, que la SMN a fermé. Cet anniversaire a correspondu hier avec la disparition de trois de ses derniers vestiges. Ne reste plus désormais que deux « monuments » : le grand réfrigérant et la halle qui se trouve à ses pieds. :Stephane Geufroi
heuliez14
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10830
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 42
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Lun 4 Déc 2006 - 21:43

Eh oui, ça fait drôle de ne plus les voir dans le paysage !
Après les tours au Havre, les réfrigérants de Colombelles implosent... Les deux agglomérations perdent des symboles du 20ème siècle.

Surveillons maintenant ce très vague projet d'annexe du Centre Pompidou à Colombelles (comme il y en aura une à Metz), en espérant que les rivalités entre l'agglo, qui la voudrait ici, et Mme Le Brethon, qui la voudrait à Caen intra muros, ne fassent pas tout capoter.
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Geo le Lun 4 Déc 2006 - 22:36

Auriom a écrit:Eh oui, ça fait drôle de ne plus les voir dans le paysage !
Après les tours au Havre, les réfrigérants de Colombelles implosent... Les deux agglomérations perdent des symboles du 20ème siècle.

Surveillons maintenant ce très vague projet d'annexe du Centre Pompidou à Colombelles (comme il y en aura une à Metz), en espérant que les rivalités entre l'agglo, qui la voudrait ici, et Mme Le Brethon, qui la voudrait à Caen intra muros, ne fassent pas tout capoter.

Comme symboles du XXeme siecle on a mieux. Laughing
Geo
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 7146
Date de naissance : 01/01/1980
Age : 40
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Mar 5 Déc 2006 - 7:30

Qui a dit que le 20ème siècle était beau ? Very Happy
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Geo le Mar 5 Déc 2006 - 16:05

Auriom a écrit:Qui a dit que le 20ème siècle était beau ? Very Happy

Pas plus, pas moins qu'un autre. Les siecle précédent nous on aussi laissé des tas d'immondices qu'il a fallut abattre.
Geo
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 7146
Date de naissance : 01/01/1980
Age : 40
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/06/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Auriom le Mar 5 Déc 2006 - 22:05

Eh bien, qu'on les trouve beaux ou non, il est tout à fait légitime de penser que des tours de grands ensembles et des réfrigérants de sidérurgie sont des symboles du 20ème siècle...
Auriom
Auriom
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 1425
Date de naissance : 05/09/1981
Age : 38
Localisation :
Date d'inscription : 28/03/2005

Revenir en haut Aller en bas

[Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN - Page 2 Empty Re: [Colombelles] Le développement de l'ancien site SMN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum