La Suisse-Normande en train

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Suisse-Normande en train

Message par heuliez14 le Mar 16 Avr 2013 - 12:32

C'était le bon temps ! Mais ça c'était avant... Sad

Quand le train serpentait dans la Suisse Normande


La gare de Ménil-Vin, il y a un siècle... ©Collection Jean Clérembaux

Il y a un siècle, le train reliait Falaise à Berjou à travers la Suisse Normande. La ligne ferroviaire est fermée depuis 1938. La petite gare de Ménil-Vin, près de Putanges, est même à vendre.
L'histoire


De 1874 à 1938, le village de Ménil-Vin, aux confins de l'Orne et du Calvados, était traversé par la ligne de chemin de fer Couliboeuf-Falaise-Berjou. Elle raccordait les lignes Caen-Laval et Caen-Le Mans, procurant aux communes du canton de Putanges des relations avec Falaise, leur habituel centre d'affaires. Un développement de 3,5km sur Ménil-Vin, faisant un détour considérable pour se rapprocher du bourg. Grâce à la gare le village connut son animation la plus importante. « Les fermiers du canton et du Calvados y amenaient les animaux à destination des abattoirs de La Villette, raconte Régis Duchesne, l'actuel maire de cette commune de 64 habitants. Il y avait notamment les boeufs de Bazoches-au-Houlme, très réputés pour leur viande ».

A travers la Suisse Normande, la ligne empruntait un parcours pittoresque et très accidenté : ponts, viaducs, tranchées profondes dans le roc ou passages en corniche se succédaient. Mieux: aussitôt après le viaduc de Boulaire, le train, après un grand coup de sifflet, s'enfonçait dans un tunnel de 90m, à travers la colline de Canteloup. Le trafic, assez modeste, aurait pu quand même continuer son petit train si les Allemands n'avaient pas enlevé les rails pendant la guerre...

Des rails mobiles

Après celle-ci, loin de songer à reconstruire, on vendit le tablier métallique du beau viaduc de Boulaire, sorti des ateliers Escande de Paris. Il recevait un tablier de planche de chênes, large de 5m qui fut démoli en 1959. « Le viaduc avait une particularité, continue Régis Duchesne : ses rails étaient mobiles, on les mettait et on les enlevait avec le passage du train ! »

Depuis sa fermeture, la gare est devenue une propriété privée sur laquelle on retrouve le bâtiment voyageurs devenu une habitation et l'ancienne halle à marchandises. Depuis peu, elle est même mise en vente pour 160 000€, comprenant notamment une grande salle 46 m2 avec cheminée et une cave en arcade en sous-sol. « En leur temps, de précédents propriétaires avaient conservé la pièce principale comme à l'époque du fonctionnement de la gare. Et avaient même réécrit « Gare de Ménil-Vin » sur la façade arrière », se souvient le premier magistrat de la commune.

Remonter le temps

Si depuis 75 ans les trains ne passent plus dans ce paysage vallonné, il est toujours possible d'essayer de remonter le temps... avec une bonne paire de chaussures : la récupération du ballast de la ligne depuis Ménil-Vin, en faisant de celle-ci une voie carrossable, permet maintenant d'accéder facilement au tunnel puis au viaduc. Il suffit de prendre le chemin de Canteloup et, à 200m du bourg, de prendre à gauche, juste sous la ligne haute tension, le chemin qui n'est autre que l'ancienne voie ferrée.
Source : Maville.com

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum