Ouest-France, Quatre milliards pour gagner vingt minutes !…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ouest-France, Quatre milliards pour gagner vingt minutes !…

Message par heuliez14 le Mar 7 Avr 2009 - 11:31

Salut à tous,
Article parue dans le Ouest-France d'Aujourd'hui, Bonne lecture à tous. Wink
Trains : quatre milliards pour gagner vingt minutes

La rencontre en préfecture de Caen a réuni Dominique Bussereau et les élus bas-normands au grand complet. : Jean-Yves Desfoux

Secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau a présenté hierson plan pour les trains normands, à l'horizon 2020.
Vingt minutes gagnées. A l'horizon 2020, Caen devrait être à une heure trente de Paris en train. Et Cherbourg à deux heures trente. Soit vingt minutes de moins que les trajets actuels. C'est le projet présenté hier à la préfecture de Caen par Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat aux Transports. Il l'a détaillé lors d'une rencontre avec les élus bas-normands, au grand complet.
Quatre milliards. C'est l'investissement nécessaire pour gagner ces vingt minutes. En particulier pour résoudre le problème de l'arrivée dans la région parisienne, le réseau étant engorgé. « On va construire une ligne nouvelle entre Mantes et Nanterre », dévoile Dominique Bussereau. Coût estimé : « Trois milliards d'euros. » Cette portion, longue de 30 à 40 km, sera dédiée aux trains venant de Haute et Basse-Normandie. Si les futures rames en sont capables, elles « pourraient approcher la grande vitesse » sur ce tronçon.

La réalisation de deux « shunts » (raccourcis) est aussi prévue, pour un investissement d'un milliard d'euros: ces 75 nouveaux kilomètres permettront de rectifier les sinuosités du tracé ferroviaire, d'aller droit de part et d'autre d'Evreux, jusqu'à Bernay à l'ouest et jusqu'à Mantes à l'est.

Coup de pouce d'Eole. Fin avril, Nicolas Sarkozy doit rendre public un vaste plan Transports pour l'Ile-de-France. Le prolongement d'Eole (le RER E) de Saint-Lazare jusqu'à la Défense « y est inscrit ». Cela signifie « moins de trafic transilien », donc « plus de fluidité » pour les trains normands. En fait, d'ici 2015, des travaux d'aménagement sont prévussur Mantes, Poissy et La Défense, pour 240 millions d'euros.

Toujours à Saint-Lazare. Les voyageurs bas-normands arriveront toujours dans cette gare.

Quand ? L'échéance évoquée jusqu'à hier était 2030. Ce sera 2020. Une date « hyper volontariste », souligne Dominique Bussereau. « Cela nécessite d'aller très vite. De lancer un débat public en 2011. » Un comité de pilotage commun aux deux Normandie va être mis en place. Les études doivent être lancées dès cette année.

Qui paie ? « On peut sans doute bâtir un partenariat public/privé », estime Dominique Bussereau, à propos du tronçon entre Mantes et Nanterre. Il cite un exemple dans le Sud-Ouest, avec une répartition « moitié-moitié » entre le privé et le public. Etat et collectivités finançant à égalité la part fonds publics.

Quid de Paris-Granville ? Des études « sont en cours pour remettre certaines parties de ce parcours en double voie », entre Argentan et Folligny. Le but: assurer une meilleure régularité à la ligne. Des aménagements « à l'horizon 2015 ». Il s'agit aussi de « traiter les passages à niveau les plus préoccupants ». Une somme de 100 millions est prévue pour moderniser la ligne. Des discussions étant par ailleurs en cours entre Région et SNCF sur le renouvellement des rames. Les prochaines pourraient être bi-mode, Diesel et électriques, adaptées « si la ligne est complètement électrifiée à terme ».

Virginie JAMIN.
Ouest-France

heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10817
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 38
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum