Le tramway d'Angers

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Mer 10 Jan 2007 - 1:50

Salut à tous,
Voici un article tiré du journal Ouest-France de ce matin sur la validation par la préfecture du projet de tramway sur la ville d'Angers.

Bonne lecture à tous ! study
Le préfet valide le tram, les travaux peuvent débuter
La préfecture l'a officialisé : la déclaration d'utilité publique a été signée hier. De A à Z, voici tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le tramway.


Agglo. Angers Loire Métropole est la collectivité qui organise les transports dans l'agglomération. Pour suivre le projet tramway dont elle a hérité, l'agglo a créé en 2001 un service dédié : la mission tramway pilotée par un homme, Jacques Landreau.

Bucolique. Des fauteuils d'un vert évoquant le végétal de l'Anjou, une grande luminosité et un design sur le thème de l'arc-en-ciel. Les concepteurs parlent d'un plafond bucolique orné de fleurs rappelant les basses vallées angevines : butome en ombrelle, fritillaire pintade, nivéole d'été, renoncule, etc. Vous sentez ?

Cateners. La mission tramway ne voulait pas voir des cateners sur la totalité du tracé. Elle a donc accepté l'idée de mettre en place des tronçons alimentés par le sol. Le tram angevin sera le deuxième du monde à adopter l'APS (Alimentation par le sol) déjà mis en oeuvre à Bordeaux. Le réseau sera équipé de cette technologie sur 1,5 km : 700 mètres dans le centre d'Avrillé ; 725 mètres dans le centre d'Angers ; et 90 mètres au niveau du centre de maintenance.

Déclaration d'utilité publique. Elle a été signée hier matin. C'est un moment capital : après les études, puis l'avis favorable fin juillet de la commission d'enquête publique, riche de 779 contributions écrites, le tramway va entrer dans sa phase de réalisation grâce à cette DUP. Concrètement, les travaux peuvent commencer, les commandes fermes être lancées.

Euros. 240 millions d'euros, c'est le coût du projet, dont 47 millions consacrés au marché passé avec Alstom.

Financements. La construction du tramway est financée par des emprunts à 30 ans (200 M €), les fonds propres d'Angers Loire Métropole (18 M €) et des subventions. Région : 13 M € ; État : 7 M € (une enveloppe jugée insuffisante par Jean-Claude Antonini) ; Europe : 12 M €. Le coût du fonctionnement est quant à lui assuré par le prix de vente du « ticket voyageur » et le versement transport des entreprises publiques et privées, taxe à laquelle sont assujettis tous les employeurs de plus de neuf salariés. La CCI juge cette imposition « anti-économique ».

Gares routière et SNCF. Elles seront au coeur du dispositif de « l'intermodalité », ce drôle de mot pour désigner la complémentarité entre voiture, bus, train, vélos et tramway. Avec l'arrivée du tram, les transports en commun gagneront 50 % de voies, les vélos 4,5 km et les piétons 9 400 m2, soit la taille d'un terrain de football.

Histoire. Elle bégaye ! De 1896 à 1949, un tram a été implanté à Angers, avec six lignes à l'intérieur de la ville et deux en direction de Mûrs-Erigné et Trélazé. Il fut sacrifié... sur l'autel de la modernité, remplacé par les autobus. À noter : le passage par le Ralliement faisait déjà débat !

Impôts. C'est promis : « Ils n'augmenteront pas avec l'arrivée du tramway dans l'agglomération », s'est engagé Jean-Claude Antonini. Il est trop tôt pour dire si le maire sera réélu aux prochaines élections municipales, et s'il sera en mesure de tenir cet engagement qui devrait rassurer bon nombre d'administrés effrayés par le coût du projet (lire plus haut).

Jour J. La mise en service commerciale doit avoir lieu en décembre 2009. Deux mois avant, les premiers essais « à blanc » débuteront sur le tracé. Les Angevins verront des tramways circuler sans passager à l'intérieur, histoire de se familiariser avec cet étrange visiteur.

Kilomètres. La première ligne s'étirera sur 12 kilomètres.

Ligne 1. Elle partira d'Avrillé, passera par les plateaux de Mayenne et Capucins, le parc du végétal « Terra Botanica », desservira le CHU, les facultés de médecine et de droit de l'Université d'Angers, le centre-ville, l'Université catholique de l'ouest, la gare, la cité administrative, avant d'arriver à La Roseraie. Au total, 25 stations.

Maintenance. Le centre de maintenance, édifié sur le plateau de la Mayenne, sera le premier élément « visible » du tramway. Il accueillera toutes les nuits le matériel roulant pour un contrôle complet, hébergera également le poste de surveillance (voir Yeux) et une quarantaine de bus.

Nez. C'est un tramway qui vous sourit. Son nez a été spécialement modifié à la demande de la mission « tramway ». Mercredi 20 décembre, une délégation angevine s'est rendue sur le site d'Alstom pour valider le modèle en bois du nez du tram. Une première rencontre à l'échelle 1. Ce modèle servira de contre-moule à partir duquel les rames seront fabriquées. A noter que la maquette sera présentée aux Angevins en avril 2007.

Opposants. Un projet de cette ampleur sans opposant, ce serait suspect. Parmi toutes les voix qui se sont fait entendre pour contester les choix faits en matière de tracé et de financement, Consultram a crié le plus fort. Ce collectif, porté à l'origine par le groupe municipal d'opposition « Servir Angers », a milité pour le passage du tram par les grands boulevards (voir à Zoom), s'est interrogé sur le pont de franchissement de la Maine, a souhaité que le tram passe par Belle-Beille et s'est inquiété de la faisabilité et du financement de la deuxième ligne. Consultram a demandé, en vain, une consultation des Angevins par vote.

Pont sur la Maine. Une étude géotechnique est en cours jusqu'à fin janvier 2007. Elle permettra de définir les conditions de réalisation du pont. L'objectif est de connaître la nature du sol, ses caractéristiques, et de définir les conditions techniques d'exécution pour calculer la taille des appuis du futur pont. Des matériaux seront examinés en laboratoire pour mettre en place la structure. Au total, vingt sondages géologiques vont être réalisés, dont deux depuis un ponton flottant.

Quartiers. Le tramway devrait redynamiser la vie de certains quartiers. Au nord, il passera par le Plateau de la Mayenne et des Capucins, un nouveau quartier qui comptera plus de 20 000 habitants et s'articulera autour du tramway. Plus au sud, il s'inscrit dans l'opération de rénovation urbaine de la Roseraie, près de la place Jean-XXIII. Et desservira enfin le nouveau quartier des Ardennes d'Avrillé (600 logements).

Rames. Dix-sept rames seront commandées dans un premier temps à Alstom et seront produites de la mi-2008 à la mi-2009. A terme, le tramway transportera entre 30 000 et 35 000 passagers chaque jour. Des prévisions qui devraient être largement dépassées, si l'on en croit Alstom.

Stationnement. Quatre parkings relais, de 200 à 400 places, seront aménagés aux extrémités de la ligne, et près de la sortie de l'A11, à hauteur du futur parc du végétal. Le stationnement sera gratuit pour les automobilistes qui auront déjà un titre de transport. Payant pour les autres, mais ils recevront autant de tickets de tramway qu'il y aura de passagers dans la voiture.

Tracé de la ligne 2. « Il démarrera de l'ouest, de Beaucouzé, desservira la zone universitaire, et se dirigera vers l'est, en passant par la gare », a précisé Raymond Perron, vice-président d'Angers Loire Métropole, lors d'une réunion publique le 2 mai 2005, à Avrillé. « Le choix de la destination à l'est n'a pas encore été pris. » La ligne 2 est prévue à l'horizon 2015.

Usine Alstom. Un marché de 47 millions d'euros a été signé en novembre avec le constructeur basé à La Rochelle. Principale raison de ce choix : les critères environnementaux définis par Alstom qui ont séduit Angers Loire Métropole dans sa démarche de développement durable.

Vélos. Ils seront acceptés dans les rames, au minimum aux heures creuses et peut-être aux heures de pointe, suivant la saturation du réseau.

Web. Pour s'informer sur le calendrier, pour voir les photos des maquettes, l'historique du projet, il est possible de se rendre sur le site d'Angers Loire Métropole (www.angersloiremetropole.fr) ou consulter le dossier figurant sur notre site www.angers.maville.com, où un forum de discussion a été ouvert pour l'occasion. Le tram d'Angers est même référencé dans l'encyclopédie libre du Net, Wikipedia, à l'adresse suivante : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tramway_Arc-en-ciel_(Angers).

X passagers. Avec ses 203 passagers (possibles) par véhicule, le tramway circulera de 5 h 30 à 0 h 30, à une vitesse moyenne de 20 km/h et à raison d'une fréquence de 4 à 6 minutes.

Yeux du tram. Une multitude d'écrans avec le contrôle du trafic en temps réel : c'est au centre de maintenance que les regards des techniciens seront pointés sur la circulation du tram. Ils devront coordonner le trafic du tram et celui des bus de ville, qui, en cas de pépin, pourra être renforcé.

Zoom sur l'hypercentre. Objet des débats les plus virulents. Le tram devait-il passer par les boulevards Ayrault, Carnot, Bessonneau, de la Résistance et enfin Foch ? C'est finalement le passage par l'hyper-centre qui a été retenu : le tram empruntera la rue de la Roë, traversera la place du Ralliement et remontera la rue d'Alsace. Ces deux axes et le Ralliement deviendront entièrement piétonniers. Ils resteront néanmoins accessibles aux livraisons et aux riverains. Le tram sera « un moteur pour la revitalisation du centre-ville, le maintien et l'essor du commerce », justifie Jean-Claude Antonini.
Dossier : Laurent BEAUVALLET et Arnaud WAJDZIK.
Ouest-France


    Un design en arc-en-ciel pour le futur tramway angevin.
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Mer 10 Jan 2007 - 10:57

Salut à tous,
Voici un article tirez du journal Ouest France de ce matin sur le démarrage des travaux du Tramway d'Angers d'ici quelques semaines.
Bonne lecture à tous. study

« Le chantier du tramway va démarrer en 2007 »
Jean-Claude Antonini l'a confirmé hier soir lors de ses voeux au Quai. Première étape : la construction du centre de maintenance et du pont sur la Maine.


Avant-première. Rien de plus classique qu'une cérémonie des voeux : discours fleuve, petits fours et succession de formules toutes faites... Cette année, ceux de Jean-Claude Antonini, en présence du président du conseil général et du préfet, ont présenté l'originalité d'avoir lieu... au Quai. Le maire a souhaité faire apprécier, « en avant-première », le Forum du Quai, « dont les Angevins découvriront toute la magie à son ouverture au printemps ». Il faut avouer que la majesté du bâtiment en impose...
Tramway : c'est parti ! Le préfet a signé la déclaration d'utilité publique (lire Ouest-France d'hier). Le chantier débutera, promet le maire, avant la fin 2007. Première étape : la construction aux Capucins du centre de maintenance des rames de tramway et du nouveau pont sur la Maine. « Le calendrier sera présenté d'ici la fin du mois de janvier. » La Maison Info Tramway ouvrira ses portes en septembre 2007 ; bien plus tard, la place du Ralliement sera rendue aux piétons. « Terrasses de cafés agrandies, espaces de convivialité repensés, fontaines, présence d'arbres : le nouveau Ralliement s'annonce comme le futur coeur d'un centre-ville vivant et dynamique. Bien sûr, le parking du Ralliement gardera sa place privilégiée et restera accessible aux Angevins toute l'année. »
L'emploi, une priorité. Selon le maire, les créations nettes d'emplois salariés privés dans l'aire urbaine sont « très au-dessus de celles des territoires de province ». Oui, mais... « Derrière les ratios et les profits, il y a des familles, des femmes et des hommes. Je pense notamment aux épisodes de décembre dernier qui ont mis Thomson et Continental au premier plan, hélas. » À noter aussi que 2007 sera l'année du lancement de deux projets urbains dont les composantes permettront à terme d'accueillir 5 000 emplois.
Le logement aussi. Le programme local de l'habitat prévoit la réalisation d'environ 2 600 logements par an sur le territoire de l'agglomération. « À Angers, en cinq ans, près de 6 000 logements nouveaux seront construits, dont plus de la moitié sur le tracé du tramway. » Les grandes opérations : Plateau de la Mayenne, des Capucins, Desjardins, Jeanne-Jugan. Ils offriront 20 à 25 % de logement social. Quant au renouvellement urbain, « l'avenant de la Roseraie pour 90 millions d'euros supplémentaires a reçu l'aval de l'Agence nationale de rénovation urbaine le 20 décembre dernier ».
Un service public de proximité. À la Roseraie, dès la rentrée de septembre, les parents pourront gérer tout ce qui touche à la vie de leurs enfants en un même lieu : cantine, piscine, sport, loisir, garderie, assurance. « C'est la première action concrète de notre bureau des temps. »
Carton rouge pour l'État. Devant le préfet, le maire a regretté que l'État « n'ait pas retenu toutes les propositions d'Angers Loire Métropole quant au zonage des contrats de cohésion sociale ». Et qu'il ait « oublié » d'associer la Ville dans le projet de nouveau commissariat. « Nous l'accompagnerons comme nous l'avons toujours fait. Mais cela implique la présence de deux partenaires qui jouent chacun leur rôle. Faute d'effectifs et de moyens alloués par le ministère, les postes de police dans les quartiers financés par la Ville sont pour la plupart fermés. La Ville s'engagera donc si l'État s'engage également. »
Les conseils consultatifs en sommeil. À partir de septembre prochain, la campagne pour les municipales débutera. « Les conseils consultatifs de quartier sont des outils trop précieux à la démocratie locale pour risquer qu'ils soient instrumentalisés durant cette période. Ils seront donc mis en suspens à partir de l'été afin de les préserver de toute manipulation politicienne. »
Un blog du maire en 2007. Comme la plupart des hommes politiques, Jean-Claude Antonini va s'y mettre. « C'est un rapport direct et libre, sans médiation, que j'instaurerai avec les Angevins, dans un blog évidemment participatif. J'y ferai part de mes engagements, de mes coups de coeur et de gueule de façon peut-être plus libre que dans le cadre institutionnel. » Les Angevins pourront s'exprimer dans les forums. Premier sujet : le logement.
Arnaud WAJDZIK.
Ouest-France

Voici la photo qui accompagne cette article.

    Jean-Claude Antonini a présenté ses voeux, hier soir, au Quai.

avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Ven 1 Juin 2007 - 10:38

Salut à tous,
L'ors de la dernière Foire Exposition d'Angers qui c'est tenu du 21 au 29 Avril dernier, le Futur Tram c'est présenter pour la première fois aux élus et habitant de l'agglomération d'Angers en grandeur nature à travers une maquette à l'échelle 1… cette maquette à permis de montrée l'aspect réelle du futur tram qui circulera dans les rues Angevines à partir de 2010.

Aujourd'hui, la présentation du futur tram Angevin ce poursuit avec une exposition salle Chemellier, qui présentera jusqu'au 26 Août prochain le futur visage de la ville autour de ça première ligne de Tram…

Cette exposition est gratuite et accessible de 11h à 18h a la Salle Chemellier, boulevard Foch à Angers.
Il est possible de voir également le film virtuel de ces futurs aménagements sur le site d'Angers loire métropole.


    Bamako : la station Churchill permet de supprimer l'actuelle coupure du quartier.Place du Ralliement, une esplanade interdite aux voitures...... mais qui accueillera volontiers les piétons et les petits chalets à Noël !La station Saint-Serge s'installera au coeur de la place François-Mitterrand.Le boulevard Foch et sa coulée verte.

    Crédit photo Ouest-France©
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Jeu 6 Sep 2007 - 11:19

Salut à tous,
Voici un article du quotidien Ouest-France sur le Tramway d'Angers… je vous souhaite une bonne lecture à tous. Smile

Le tram en voie unique rue de la Roë : positivons !

Combien de fois nous l'a-t-on répété : ceux qui estimaient que la rue de la Roë était trop étroite et que sa déclivité était trop forte pour accueillir le tram n'étaient que des rabat-joie ou des incompétents, peut-être même les deux à la fois. Les champions du tramway nous garantissaient que toutes les conditions étaient réunies pour permettre aux tramways d'avaler la pente sans problème, en se contentant d'une seule voie à partir du moment où celle-ci se dédoublerait au niveau de la rue Bodinier : c'est là qu'ils se croiseraient, à mi-chemin entre la place Molière et la place du Ralliement. Pas de craintes à avoir !

Jacques Landreau, Monsieur tramway, se permettait encore de vanter la solidité du sol et des fondations des immeubles qui longent la rue de la Roë mardi... en oubliant d'indiquer que les équipes du tramway venaient de faire une révision déchirante pour cause de « contraintes techniques » définitives : plus question de créer deux voies au niveau de la rue Bodinier, plus question de croisement entre les trams. A la Mission tramway, on positive : chouette, la vitesse pourra approcher des 20 km/h, quand on n'espérait guère plus que 10 à 15 à l'heure sur cette portion du tracé. Sauf que les trams devront s'attendre à un bout de la voie unique ou à l'autre, place Molière ou place du Ralliement.

Et ça ne va pas créer un léger inconvénient ?

Oh, pardon : les rabat-joie sont de retour...
Alain MACHEFER.

Ouest-France.


    Une voie unique sur toute la longueur de la rue de la Roë : plus question de laisser se croiser deux tramways grâce à un dédoublement des voies au niveau de la rue Bodinier.
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par Geo le Jeu 6 Sep 2007 - 23:07

Oulàlà, le tram sur une voie c'est risqué. Il ne faudrait pas qu'à l'avenir le tram d'Angers soit victime de son succès sinon bonjour le goulot d'étranglement. Confused
avatar
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6973
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Mer 10 Oct 2007 - 9:33

Salut à tous,
Voici un article du quotidien Ouest-France sur la remise en cause du futur passage du Tramway dans le Centre Ville d'Angers, bonne lecture à tous.

Tramway : un plan « B » par les boulevards

Christophe Béchu et Laurent Gérault sont d'accord : le tramway ne doit plus passer en centre-ville et il faut faire partir une seconde ligne de Belle-Beille. En 2015.


Au diable les belles images du tramway traversant la place du Ralliement. Candidat de la droite aux municipales d'Angers, Christophe Béchu propose un plan « B » en cas de victoire. Car il devra, dit-il, signer des ordres de service dès le mois d'avril. Et il est bien décidé à faire « évoluer les choses ». Le passage par le centre-ville ? C'est clairement non ! Les problèmes techniques, rue de la Roë, « que l'on découvre en plein mois d'août », avec des trams qui s'attendent sans pouvoir se croiser ? « Cela aura forcément un impact sur la vitesse commerciale. »
Livraison du tram en 2012
Alors que faire ? Simple. Détourner le tracé du tramway du centre-ville. Le faire passer par les boulevards Foch, Carnot et Ayrault, via le Centre des congrès. C'est l'idée du groupe Servir Angers (opposition municipale) depuis le début, et de son leader Laurent Gérault, associé à Christophe Béchu pour cette campagne. « Il est impensable de dire aux Angevins que la place du Ralliement sera fermée de dix-huit à vingt-quatre mois pour cause de travaux, martèle Christophe Béchu. C'est le poumon du stationnement ! Que vont penser des commerçants comme les Galeries Lafayette · »
Il est encore possible, affirme-t-il, d'arrêter la décision d'utilité publique prise par le préfet. Et de la reprendre aussitôt, avec comme conséquence de douze à dix-huit mois de retard sur le projet. Soit une livraison du tramway prévue en 2012, au lieu de 2010.
« Pendant ce temps, on fera en sorte d'accélérer les constructions sur le plateau Mayenne-Capucins qui seront desservies par le tramway. »
Un pont de berge à berge
Du coup, Christophe Béchu et Laurent Gérault se posent la question de l'avenir de la place Imbach, actuellement livrée aux voitures. Ils veulent en faire une place plus dynamique qui serait un véritable trait d'union entre le Centre des congrès et le coeur de la cité. Et la place du Ralliement alors ? Elle sera piétonne, mais l'accès aux automobiles ne sera pas interdit. Quid du pont sur la Maine ? « Parlons-en... Un pont qui arrive au premier étage du multiplexe, c'est absurde. Il faut réfléchir à autre chose. » Un pont de berge à berge, par exemple ? En pointant du doigt la qualité des sols « qui ne pourront pas soutenir les piliers d'un pont en hauteur », Laurent Gérault acquiesce : « Si c'est possible, on le fera ! »
Une deuxième certitude : il ne faut pas attendre pour lancer le chantier d'une seconde ligne. « Elle doit partir de Belle-Beille pour se connecter à la première ligne, soit au boulevard Foch, soit à l'hôpital. » Les deux hommes s'engagent à « une livraison en 2015 ». Au final, Laurent Gérault est tout sourire quand on lui demande si le tandem est fécond. Sans langue de bois, il répond : « Si je suis content · Ma ligne Roseraie/Belle-Beille, je l'aurai à l'échéance 2015 ! »

Arnaud WAJDZIK. Ouest-France

avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par funi76 le Mer 10 Oct 2007 - 23:21

La circulation des tramways à voie unique avec évitements cela existe dans le centre d' Amsterdam sur une ou deux lignes entre sur des lignes dont le trafic est certainement supérieur à celui prévu à Angers et cela se passe bien depuis 100 ans au moins.

A angers la ligne sera en totalité en site propre c'est à dire que sauf incident grave les horaires seront respectés. Il faut étudier les horaires pour éviter les attentes.

Evidemment la double voie c'est mieux c'est plus souple, mais quand on a pas le choix.
avatar
funi76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 430
Localisation : Le Havre.
Signature : Le Havre
Date d'inscription : 26/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par Geo le Jeu 11 Oct 2007 - 11:10

Le gros risque du passage du tram dans cette petite rue, c'est la coohabitation entre le tram et les pietons. Je te raconte pas les samedis après midi le bordel...c'est comme si on voulait faire rouler un tram sur les trottoirs de la Place de l'Hotel de Ville, c'est l'accident assuré ! Shocked
avatar
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6973
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par R312 224 le Jeu 11 Oct 2007 - 11:48

Salut Géo

Es tu déjà allé à Angers? Car cette rue est petite, mais il y a de la place pour un tram et des pietons !!! actuellement, des bus articulés y passent, avec deux larges trottoirs sur les cotés ! la rue en elle meme permet d'avoir trottoir + bus + voie de stationnement + trottoir !

R312 224
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 382
Date de naissance : 02/07/1987
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

http://atpic.com/fr/2567

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par Geo le Jeu 11 Oct 2007 - 12:42

Non je n'y suis jamais allé, mais à la vue de cette photo, on voit que c'est vraiment pas large. Je ne sais pas quel est la fréquentation de cette rue mais je pense qu'il doit y avoir un peut plus de passants que sur ce montage ??? Shocked
avatar
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6973
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par R312 224 le Jeu 11 Oct 2007 - 12:45

Salut,

Moins au contraire !!! Il y a des magasins, mais pas trop, et il existe des rues laterales totalement pietonnes, ou bordées de grandes enseignes, qui fait que celle là est moins utilisée !

R312 224
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 382
Date de naissance : 02/07/1987
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

http://atpic.com/fr/2567

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par Geo le Jeu 11 Oct 2007 - 13:41

R312 224 a écrit:Salut,

Moins au contraire !!! Il y a des magasins, mais pas trop, et il existe des rues laterales totalement pietonnes, ou bordées de grandes enseignes, qui fait que celle là est moins utilisée !

Ok, je te fais confiance. Je ne connais pas du tout cette ville. Mias s'il y'a déjà des bus qui y passent dans les deux sens ca ne devrait pas poser de problème alors ?

Modération, Geo il n'est nécessaire de citer la réponses précédentes systématiquement, ces citations trop fréquentes peuvent nuirres à la bonne lecture des posts…
avatar
Geo
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 6973
Date de naissance : 17/10/1987
Age : 29
Localisation : LE HAVRE - le réseau "LiA" exploité par la C.T.P.O.
Signature : LiA - Les Lignes de l'Agglo / C.T.P.O. Compagnie des Transports de la Porte Océane
Date d'inscription : 07/06/2005

http://www.lehavrephoto.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par R312 224 le Jeu 11 Oct 2007 - 17:54

Salut,

Non, seulement dans le sens descendant, et la rue est à sens unique !

Grace à FLG, voici deux photos de la rue en question :





Précision : mon message originale n'avait rien à voir, mais à présent je peux illustrer mes propos, donc je profite de la fonction Editer...

R312 224
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 382
Date de naissance : 02/07/1987
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

http://atpic.com/fr/2567

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par funi76 le Jeu 11 Oct 2007 - 22:15

Pour reprendre des exemples allez voir à Gand en Belgique à 50 km au nord de Lille la cohabitation très pacifique entre le tram et les piétons dans les rues pietonnes ultra commercçante du centre ville.

L'avantage du tram c'est que la voie matérialise parfaitement son emplacement sur la chaussée. Bien évidemment dans de tels contextes le tram ne roule pas à 50 km/h
avatar
funi76
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 430
Localisation : Le Havre.
Signature : Le Havre
Date d'inscription : 26/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Ven 12 Oct 2007 - 9:37

Salut à tous,
Le contournement du futur Tramway par les boulevards n'en fini pas de sucité ; interrogations et crainte sur le devenir du projet global qui avait été présenter et validée par 31 Communes de l'agglomérations Angevines…

Voici un article du quotidien Ouest-France (Edition d'Angers) sur ce dossier, bonne lecture à tous. Smile

Tramway : J.-Cl. Antonini chiffre le plan B

Le maire sortant est persuadé que le préfet ne validera jamais un passage par les boulevards, projet défendu par l'équipe Béchu-Gérault. Son étude conclut à un surcoût d'au moins 15 millions d'euros.
« Cet accord politique entre l'UMP et l'UDF est un plat de lentilles faisandées. Gérault est celui qui s'est fait avoir dans l'histoire... »



Jean-Claude Antonini l'avoue lui-même : il n'a jamais été aussi remonté. Le maire sortant n'a pas mâché ses mots, hier midi, en décryptant le plan « B » proposé par le tandem Béchu-Gérault. Rappel : ces deux-là ne voient pas l'intérêt de faire passer le tram au coeur de la ville, et privilégient un accès par les boulevards.
Aussitôt dit, aussitôt vérifié. Jean-Claude Antonini a commandé une étude à la mission Tramway. Conclusions : « L'hypothèse de faire passer le tramway par les boulevards coûterait de 15 à 18 millions d'euros, dont 7,5 millions rien que pour la reprise du pont. Qui va payer · Les habitants de l'agglomération · » Le maire d'Angers et président d'Angers-Loire métropole estime également que le projet serait retardé de 26 mois, et encore, « sans aléas de procédures ». Il ajoute que le passage place du Ralliement est « indispensable » à la revitalisation du centre-ville et des voies sur berges. Les problèmes de la rue de la Roë ? « Pffff... C'est le ministère des Transports qui nous a conseillé de faire une voie en sens unique. Les C**équences : un impact de 0,01 % sur la vitesse commerciale ! »
Par Belle-Beille en 2015 si...
Imaginer une autre façon de traverser la Maine ? Une aberration, selon Antonini. « Au départ, moi aussi j'aurais préféré un pont allant de berge à berge. Mais savez-vous qui m'a déconseillé de le faire au motif qu'il ne fallait pas couper la RN 23 · Les services techniques du conseil général, qui auront à générer cette nationale. Un conseil général présidé par qui déjà · »
Cela ne fait aucun doute aux yeux du maire : la déclaration d'utilité publique ne sera jamais signée par le préfet. « Les commissaires-enquêteurs se sont prononcés en faveur d'un accès par le centre-ville, avec des arguments qui rejettent le passage par les boulevards. M'étonnerait qu'ils reviennent là-dessus. La DUP ne sera pas autorisée et le tramway ne verra jamais le jour. » En aparté, le chef de la mission Tramway résume la pensée du maire : « Projet planté, c'est la cata ! »
Jean-Claude Antonini en profite pour annoncer que le ministre Jean-Louis Borloo s'est engagé à donner un coup de pouce supplémentaire à la ville d'Angers. Du coup, il annonce que la deuxième ligne vers Belle-Beille arrivera plus tôt que prévu ! « Si on touche une aide de 40 millions d'euros, ce sera en 2015 ; si c'est 20 millions, il faudra attendre 2017. »
Pas content sur la forme, non plus. Car prendre cette décision, c'est forcément remettre en cause le projet des 31 communes de l'agglo. Projet adopté à l'époque par 87 délégués, avec cinq voix contre. « Les cinq vont-ils prendre le pouvoir · », demande Jean-Claude Antonini.

Arnaud WAJDZIK. Ouest-France

avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Mer 17 Oct 2007 - 11:12

Salut à tous,
Voici un article du quotidien Ouest-France sur un éventuelle Plan C pour permettre le passage du Tram Place du Ralliement et ainsi desservir le centre-ville d'Angers, Bonne Lecture à tous.

Tramway : un plan « C » comme Carré

Surprise : dans son livre Le pied dans la porte, l'adjoint socialiste Hervé Carré propose un tracé du tramway... par le coeur de ville, en évitant la rue de la Roë. Extrait.


Le livre d'Hervé Carré doit sortir fin octobre mais, déjà, le titre a fait le tour de la ville : Le pied dans la porte, comme pour dire que l'adjoint socialiste de Jean-Claude Antonini reste au sein de la majorité municipale, pour l'instant, tout en ayant déjà un pied dehors. Ce livre, c'est sûr, en dira long sur son mandat, sur ses années passées aux côtés du maire sortant. Mais il ne se tournera pas uniquement vers le passé.
Car Hervé Carré en profitera pour évoquer les sujets d'actualité brûlants, dont le tramway. Justement, il nous livre sa vision dans un débat qui passionne les Angevins. L'adjoint opte pour un passage dans le centre, tout en évitant l'emprunt de la rue de la Roë. Un plan « C » comme Carré, en quelque sorte. Voici un extrait du livre : « Les travaux de la première ligne du tramway ont pris un tel retard que tout reste ouvert pour modifier le tracé et éviter son passage par la place du Ralliement. Comment espérer un gain de rapidité si le passage des deux rames s'effectue en alternance rue de la Roë ? Il est certainement utile de mettre à l'étude deux sens de rame empruntant des rues différentes. Les rues du Mail, la rue Plantagenêt et la rue Baudrière doivent être étudiées pour permettre à la place de retrouver une vocation plus apaisée de ralliement. » Il ajoute de vive voix : « La boucle ainsi réalisée permettrait l'effet tire-fesses en irriguant les deux versants du centre. »
« Le moment venu, je partirai »
Une vision nouvelle qui change des boulevards ou du passage par la rue de la Roë. Un livre qui va faire du bruit dans la campagne. Hervé Carré serait-il le troisième homme de la campagne ? Après le départ de la centriste Michelle Moreau, l'adjoint se dit en tout cas « déterminé à peser dans la campagne ». Il estime devoir aux Angevins « un compte rendu de mandat » avant de tirer sa révérence, plus tard. Va-t-il claquer la porte du conseil comme la première adjointe ? « C'est une question qui devient lancinante : c'est très difficile d'admettre à la fois qu'on n'est plus en phase avec un leader et de ne pas partir. Le moment venu, je partirai. Le maire a le pouvoir de m'évincer, mais il ne l'a pas encore fait. Quand j'estimerai que c'est devenu nécessaire, invivable pour moi, alors je m'en irai. »
A ceux qui pensent que la situation est déjà « invivable » pour celui qui a fait sécession dès le mois de septembre, il répond aussi sec : « Ça fait des années que c'est comme ça. Jusqu'ici, je me suis tu pour ne pas céder aux phrases assassines. On m'a confié une responsabilité, je dois aller jusqu'au bout. Ce n'est pas le cas de certains conseillers municipaux angevins qui sont absents de la vie municipale depuis des mois, et à qui on ne dit rien. »
Que fera-t-il après ? Roselyne Bachelot ou Marc Laffineur le poussent ouvertement vers Christophe Béchu. Cédera-t-il à cette tentation ? « Je compte bien continuer. A quel endroit, avec qui et comment · Je n'ai pas encore décidé. J'ai bien d'autres questions qui m'intéressent... »

Arnaud WAJDZIK. Ouest-France


avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Ven 26 Oct 2007 - 10:22

Salut à tous,
Voici un article du quotidien Ouest-France sur le futur Tramway d'Angevins… Bonne lecture à tous.

Mission Tramway : « Halte aux idées reçues ! »

Boulevards ou Ralliement ? Jacques Landreau, le Monsieur tramway, assure que la solution la plus viable reste le passage par la rue de la Roë. L'une après l'autre, il balaye les idées fausses...


- On peut toujours contourner la rue de la Roë · (1) « Au commencement, l'idée était de faire emprunter le tramway par les rues Chaussée-Saint-Pierre et Plantagenet. Problème : le virage à l'angle de ces deux rues était trop serré dans un sens ou dans l'autre. Et puis la station place Molière était trop compliquée à aménager. Plus coûteux, plus d'embêtement. Il aurait aussi fallu supprimer le stationnement rue Plantagenet. Restait le passage par la rue Baudrière : inimaginable avec une pente en partie à 10 % alors que le maximum autorisé est de 9 %... »


- Par le centre, la vitesse commerciale va baisser ! « La rue de la Roë fait 9,60 m de large, de devanture à devanture. Vous savez quoi : on aurait pu mettre deux voies, certaines villes européennes l'ont fait et cela se passe très bien. mais on ne voulait pas que cela se fasse au détriment des riverains. Au départ, nous pensions que les tramways auraient pu se croiser à l'angle de la rue Bodinier. Mais on nous a autorisés à augmenter notre vitesse commerciale de 10 km/h à 20 km/h, durant l'été. Du coup, l'option de supprimer ce sas de croisement permet d'avoir une meilleure vitesse commerciale et presque pas d'attente. Selon les études, si on part du principe qu'un tram passe toutes les six minutes, 90 % des rames n'auront pas d'attente (lire infographie). L'attente se fera en station : transparente pour les voyageurs. »


- Il faut étudier un tracé par les boulevards · « Figurez-vous qu'on s'était déjà posé la question et il nous a fallu un an d'étude pour trancher ! Croyez-moi, cela n'a pas été simple. Pourquoi faut-il choisir le centre-ville ? Parce qu'on est dans une démarche de séduction qui consiste à dire qu'on arrête de faire venir les voitures place du Ralliement. C'est cohérent, étant donné notre politique de développement durable. Et puis cela va à contresens de toutes les démarches d'accroche du centre-ville. Est-ce que le centre commercial Fleur d'eau va pouvoir se développer si le tramway passe à 200 mètres ? Pas sûr. »


- Mais si, c'est plus large ! « Dire que les boulevards sont plus larges, c'est faux ! Boulevard Foch, malgré une largeur de 36 mètres, on aura du mal à faire cohabiter les piétons, cyclistes, bus et voitures... Cela va rentrer au chausse-pied ! »


- Reprendre le pont ne coûtera pas 7,5 millions d'euros. « Les études démontrent que reprendre le pont coûtera cher : 0,8 millions d'euros pour les honoraires d'architectes ; 4 millions d'euros pour les ouvrages déjà réalisés d'ici mars 2008 (fondations et aciers commandés) ; 0,5 million d'euros pour le démontage des batardeaux ; 0,2 million d'euros pour la rupture du contrat de maîtrise d'oeuvre ; 2 millions d'euros pour la rupture des marchés de travaux (15 % du montant des marchés). »


- Un pont en hauteur : c'est inutile et coûteux ! « Au départ, on a voulu faire un pont de berge à berge, mais les services du conseil général qui doit reprendre la 4 voies en 2008 nous ont dit non ! Faire un giratoire en sortie de pont et risquer l'engorgement de la circulation aux heures de pointe, il n'en était pas question. Notre projet de pont en hauteur est celui qui engage le moins les successeurs de l'équipe municipale à la mairie. En-dessous, on pourra aménager les berges comme on le souhaite, sans contrainte de tramway qui passe. »
Propos recueillis par Arnaud WAJDZIK.

(1) C'est le plan proposé, dans son livre à paraître Le pied dans la porte, par l'adjoint Hervé Carré.
Ouest-France



Et après le Tramway, quel mode choisir ???

Après le tramway, Christophe Béchu propose les « bus-ways »

Sur le site Internet de l'adversaire de Jean-Claude Antonini, maire d'Angers et candidat à sa propre succession aux municipales de mars 2008, on peut voir que le tandem Béchu-Gérault affine son projet de tramway. Il y a quelques semaines, les deux hommes proposaient un tracé alternatif par les boulevards Carnot et Ayrault et une deuxième demi-ligne reliée à la première, « soit après un passage par le pont de la basse Chaîne, soit au nouveau pont de la Maine ». Et après ? Ils suggèrent un réseau de bus-ways (1). « Afin de desservir les autres secteurs de l'agglomération dans de bonnes conditions de rapidité et des délais acceptables, nous proposons, à l'image de Nantes, de compléter le réseau avec des bus-ways. Plusieurs hypothèses seront étudiées parmi lesquelles la liaison avec Saint-Sylvain-d'Anjou et le Parc-Expo ou la desserte vers Saint-Barthélemy, Trélazé et les Ponts-de-Cé. Les « bus-ways » ont l'avantage sur le tramway de nécessiter des infrastructures plus légères et donc plus facilement évolutives. En exploitation cadencée, ils permettent de transporter quasiment autant de voyageurs que le tramway. »

(1) Il s'agit de lignes de bus à très grande fréquence, à l'amplitude d'horaire élevée, bénéficiant d'aménagements de voirie ponctuels et de quelques priorités aux feux.

Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par R312 224 le Ven 26 Oct 2007 - 12:16

Salut

Bon sans relancer le débat...

Avant, les voies bus étaient à la mode. Puis le tram. Maintenant c'est le BusWay, il suffit de voir les trolleys guidés pompeusement appelés Tramway
Mais là en lisant les propos de C. Bechu, complétés par le Ouest-France, on apprend que ce BusWay serait des lignes de bus, à haute fréquence, aménagements ponctuels et priorités et feux.
Pour ceux qui connaissent le réseau actuel, exceptés les fréquences qui sont de l'orde de 12/15 minutes parfois, il faudra me dire quels seront les differences !

(Un busway necessite un site propre intégral et total !!)

R312 224
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 382
Date de naissance : 02/07/1987
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

http://atpic.com/fr/2567

Revenir en haut Aller en bas

Début des travaux du Tram Angevins pour Janvier prochains.

Message par heuliez14 le Sam 15 Déc 2007 - 12:56

Salut à tous,
Voici un nouvel article du quotidien Ouest-France sur les premiers gros travaux qui ce dérouleront en Janvier prochains pour le Tramway Angevins. Bonne lecture à tous.

Tramway : les travaux visibles débutent en janvier

La Roseraie et les Hauts-de-Saint-Aubin seront les deux premiers secteurs d'Angers concernés par les travaux de construction du tram. Des réunions auront lieu la semaine prochaine.


On commence aux deux bouts de la ville. Les reconnaissances archéologiques et les études géotechniques ont été menées dès le printemps dernier ; le lancement du chantier du centre de maintenance cet été ; les premiers travaux préparatoires liés à des impératifs de calendrier (déviation du réseau de chaleur du CHU, cet été aussi, ou bien encore plantation des charmes de l'hélistation de l'hôpital cet automne)... Mais ça y est : le chantier du tramway démarre ! Deux secteurs sont concernés, dès janvier 2008 : la Roseraie et les Hauts-de-Saint-Aubin/CHU (voir carte).
Deux réunions de quartiers. Dans chaque secteur, le lancement des travaux sera précédé d'une réunion publique d'information au cours de laquelle seront présentés le calendrier des travaux et les modalités pratiques de conduite du chantier, ainsi que ses éventuelles conséquences sur le quotidien du quartier : plan de circulation, lignes de bus transitoires... Les deux premières réunions auront lieu mardi 18 décembre, à 18 h 30, à la maison de quartier (2, rue Renée) pour le secteur les Hauts-de-Saint-Aubin/CHU, et mercredi 19 décembre, à 18 h 30, centre Jean-Vilar, pour le secteur de la Roseraie. Ces réunions seront animées, entre autres, par les élus référents des secteurs.
Calendrier des travaux. Impossible d'en savoir plus sur le calendrier précis des travaux : « On laisse la primeur aux habitants », dit-on à l'agglo. Ces derniers seront régulièrement informés. Ces calendriers sont fournis par les entreprises et les appels d'offres pour les trois autres secteurs (Avrillé centre, Angers centre et Létanduère) ne sont pas encore attribués.
Rails, chaussées, stations... Les travaux, qui démarrent en janvier, vont se dérouler en deux phases. Les travaux de déviation de réseaux sont destinés à déplacer et rénover les réseaux (eau, assainissement, électricité...) pour en permettre un entretien facile. Ils sont menés par les concessionnaires (EDF, GDF, France Télécom...) ou par les gestionnaires (villes d'Angers et d'Avrillé, Angers Loire métropole).
Particularité pour le secteur des Hauts-de-Saint-Aubin, il s'agira, pour ce nouveau quartier, de création de réseaux. Les travaux de construction du tramway concernent l'environnement immédiat de la ligne de tram de façade à façade : chaussées, trottoirs, voirie, aménagement des places... Ils concernent également la plate-forme du tramway, ainsi que les équipements nécessaires : alimentation électrique, rails, appareils de voie, stations, signalisation et pose de l'Alimentation électrique par le sol (APS).
Les enseignes toujours visibles. Cela suffira-t-il à rassurer les commerçants ? Des barrières d'un mètre de haut permettront de laisser de la visibilité aux enseignes. Elles seront pleines pour limiter les éventuelles projections, blanches pour donner de l'unité à l'ensemble du chantier et pourront être surmontées en partie haute, d'une barrière grillagée apte à recevoir les éléments d'informations (entreprises intervenants sur le chantier, commerces de la rue ouverts pendant les travaux, déplacement d'un arrêt de bus...). Parkings-relais, navettes, réseau de bus transitoire, itinéraires conseillés... De nombreuses mesures seront prises pour maintenir les déplacements pendant le chantier. A noter qu'un dispositif particulier est mis en place pour les professionnels.
Une ligne découpée en cinq secteurs. Les travaux, suivant leur nature, font désormais l'objet de consultations séparées par secteur. Commentaire de l'agglo : « Ce découpage en cinq secteurs permet de limiter l'importance de chaque lot de travaux, à davantage d'entreprises de répondre aux appels d'offres, d'assurer une exécution des travaux plus sécurisée et plus rapide. » Un découpage utile pour proposer une information de proximité adaptée.

Ouest-France

    La maison du tramway, véritable QG du projet, a été inaugurée hier par le président de l'agglo, Jean-Claude Antonini.
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Jeu 20 Déc 2007 - 9:37

Salut à tous,
Voici un nouvelle article du quotidien Ouest-France (Edition d'Angers) sur le futur tramway Angevins. Depuis ce Mardi le projet à franchie un nouveau cap pour devenir concret ! Bonne lecture à tous. Smile


Chantier du tramway : ça devient concret !

La première réunion d'information sur le chantier du tram se tenait mardi soir, dans le quartier des Hauts-de-Saint-Aubin. Les travaux en 10 points...


• Première tranquille. Une maison de quartier bien garnie. Des riverains attentifs et disciplinés. À peine deux heures d'entretien, présentation et discussions comprises.
La première réunion d'information sur le chantier du tramway n'a pas donné lieu à de grands débats enflammés, mardi soir, dans le quartier des Hauts-de-Saint-Aubin. Jacques Landreau, le « monsieur tram » d'Angers, a exposé le planning des travaux et répondu aux quelques questions des habitants, sous le regard des adjoints Raymond Perron et Michel Houdbine, et de la conseillère municipale, Sylvia Camara-Tombini.

• D'abord, on fouille. C'est un passage obligé, avant chaque chantier d'envergure : les fouilles archéologiques ! Sur le plateau des Capucins, elles débuteront dès le début du mois janvier. « On creuse des tranchées de 20 mètres par 3, sur 50 à 80 centimètres de profondeur », a précisé Jacques Landreau, avant de lancer aux riverains : « Et si on trouve un trésor, on partage ! ».

• Un réseau tout neuf, tout beau. Eau, assainissement, électricité... Tous les réseaux souterrains sont ou seront rénovés ou déplacés pour éviter les problèmes « et être tranquille pour 20 à 30 ans », a expliqué Jacques Landreau.

Ces travaux ont déjà commencé par endroits, et toutes les rues concernées par le passage de la ligne de tram sont rénovés. La rénovation du réseau est un préambule obligatoire avant les travaux spécifiques au tramway (alimentation électrique, rails...), qui ne débuteront pas avant l'été prochain.

• Un médiateur par quartier. Durant toute la durée des travaux, Yamina Elouardi sera le relais entre la mairie et les habitants du quartier des Hauts-de-Saint-Aubain. Son rôle : s'occuper au cas par cas des problèmes des usagers. La jeune femme sera joignable au 06 66 62 19 91 ; ou au relais mairie, au 1, rue du Général-Lizé.

• Faut que ça brille ! Jacques Landreau a insisté sur ce point : « Nous allons exiger des entreprises que les chantiers soient propres ». La mairie veut des palissades et une signalétique claire pour la bonne tenue des travaux. Des riverains se sont déjà plaints de la poussière et de la boue. « Nous ne serons pas de trop vous et nous pour vérifier ça, et nous ferons pression sur les entreprises », a rétorqué Jacques Landreau.

• Parking-relais. Un parking provisoire sera installé le long de la route de Cantenay, en face du terrain des gens du voyage. Dans un premier temps, il servira de parking de délestage pour les employés de l'hôpital durant les travaux. Mais à terme, il deviendra un parking-relais pour le tram. Le stationnement sera payant, mais un ticket de tram sera offert à chaque personne dans la voiture.

• Bus : modification de la ligne 15. Les arrêts Ballour et Bigot sont supprimés, et les arrêts Capucins et Valentin-Hauy (en direction de l'espace Anjou) reportés. Le temps de parcours sera donc allongé de quelques minutes.

• Riverains professionnels. Un guide pratique à leur usage sera diffusé à partir de février. « Il n'y a pas beaucoup de professionnels dans ce quartier, mais nous serons quand même à leur écoute », confiait Jacques Landreau. Une commission d'indemnisation à l'amiable sera notamment mise en place par Angers-Loire métropole pour réparer d'éventuels préjudices suite au chantier du tram. Contact : Victoria Le Brigand, au 0 800 104 204.

• Circulation, le casse-tête. Durant les travaux dans le quartier, la circulation sera perturbée dans plusieurs artères. La rue des Capucins pourra être mise à sens unique par moments, et une partie de la rue de la Haute-de-Reculée sera fermée (sauf desserte riverains) durant les travaux, entre juin et septembre 2008 pour le réseau, et entre juillet 2009 et février 2010 pour le tram. D'autre part, un carrefour à feu sera mis en place dans la rue Jean-Moulin, coupée par le tram.

• Tous sur le pont. Les travaux de réseau pour le nouveau pont ont déjà commencé. Ils devraient se terminer en février 2008. Débutera alors le chantier propre à la construction de l'ouvrage. Livraison prévue pour mars 2010.

Julien HIPPOCRATE.

Ouest-France


    La rue des Capucins avec, en arrière-plan, la chapelle de l'hôpital. Mardi soir, les perspectives avant et après le passage du tram ont été présentées au public lors de la 1re réunion d'information sur le chantier.
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par R312 224 le Dim 3 Fév 2008 - 17:57

Bonjour,

Voici l'interieur du tram !


R312 224
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 382
Date de naissance : 02/07/1987
Age : 30
Date d'inscription : 30/03/2007

http://atpic.com/fr/2567

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par SPEED WAVE / EXTREME le Dim 3 Fév 2008 - 21:27

Je trouve l'intérieur du nouveau tramway très sympas et j'aurai aimer bien le visiter pour en avoir quelques photos de cette sublime maquette du tramways d'Angers.
Je la déco très sympas quel soit d'extérieur et d'intérieur. Smile Smile
avatar
SPEED WAVE / EXTREME
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 62
Date de naissance : 18/03/1987
Age : 30
Localisation : LISIEUX
Signature : S-W-E
Date d'inscription : 29/01/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par new a330 le Dim 3 Fév 2008 - 22:00

Vraiment pas mal l'interieur Very Happy , c'est assez espacé, les tons sont agréables et cela rend l'interieur très convivial.

bonne soirée

new a330
Passionné(e)s

Masculin Nombre de messages : 33
Date de naissance : 10/04/1992
Age : 25
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Mer 11 Juin 2008 - 9:47

Bonjour à tous,
Voici un nouvelle article du quotidien Ouest-France sur le tramway d'Angers… Bonne lecture à tous.

Sur le tracé, l'équivalent d'un parc de sept hectares



La place Jean-XXIII, rebaptisée place de la Roseraie, va être refaite. Elle sera beaucoup plus ouverte aux piétons, qui pourront traverser facilement.


Sur les 12 km de la 1re ligne, 8 seront engazonnés. La pelouse produisant autant d'oxygène qu'une forêt, c'est l'équivalent du parc Balzac qui arrive en ville.


Pourquoi les villes françaises font-elles des tramways ? « C'est bien simple, répond Bernadette Caillard-Humeau, adjointe au maire. La circulation urbaine augmente de 4 % chaque année. Ça finit par créer un effet entonnoir. Le tramway va arriver à point nommé pour désengorger ce bouchon. »
A Strasbourg, le tramway s'est traduit par 30 % de voitures en moins dans le centre et 20 % de piétons en plus. « Un tramway, ça donne une atmosphère complètement différente dans une ville, » assure Jacques Landreau, le directeur de la Mission Tramway. Il l'a constaté à Bordeaux, à Orléans, à Nantes...

D'abord on ne l'entend pas : 21 décibels seulement au niveau des roues. On l'entend si peu que le conducteur doit actionner une clochette pour avertir les piétons de son passage. Imaginez le pont qui va traverser la Maine entre l'hôpital et le Multiplexe. Réservé au tram, aux vélos et aux piétons, il sera complètement silencieux.

Ensuite, à Angers, sa plate-forme sera engazonnée sur les deux-tiers du parcours. Il va ainsi dérouler un tapis vert de 8 km, soit 7 hectares de gazon. Non seulement, le gazon atténuera encore le peu de bruit qu'il fait. Mais, selon Yves Bureau, l'architecte paysagiste qui a conçu son aménagement, « un hectare de gazon produit la même quantité d'oxygène qu'un hectare de forêt. »

« C'est l'équivalent du parc Balzac qui arrive en ville !, s'exclame Jacques Landreau. Avec la verdure, c'est de la douceur qui pénètre dans la ville. »

De lanières en allées vertes

Suivez le guide. Nous sommes en 2011. Le tram sort du parking Ardenne à Avrillé, où vous avez laissé votre voiture. Il quitte cet espace planté de tilleuls argentés pour traverser Avrillé. Il poursuit avenue Pierre-Mendès-France, avec sa forêt de chênes verts, avant l'ancien aérodrome : le sous-bois arrive jusqu'à la plate-forme du tram.

Un peu plus loin, il s'arrête au parc du végétal : la station s'intègre dans une « lanière verte » de 30 m de large, qui part du sud du plateau de la Mayenne. Le voyage continue à travers le nouveau quartier des Hauts de Saint-Aubin, lui aussi, très vert.

Le tram se retrouve alors dans un environnement minéral, la rue des Capucins. Il redevient vert en arrivant à l'hôpital. Il traverse le CHU, passe la Maine sur le nouveau pont, arrive au Multiplexe, prend l'allée Mitterrand, déjà très verte. Il crée un chemin vert rue Thiers, à la place d'une des voies de circulation. « C'est comme s'il avait chargé ses batteries de vert et qu'il apportait ce vert dans la ville, » s'émerveille Jacques Landreau.

Le tramway remonte alors la rue de la Roë, la place du Ralliement, la rue d'Alsace, toutes débarrassées de leurs voitures, et retrouve bientôt son tapis vert, boulevard Foch. De nouveau dans un univers minéral, du carrefour du Haras à la rue de Létanduère en passant par le pont Marengo, il reverdit avenue Winston Churchill. « Ce morceau de périphérique en pleine ville, » dont la déclivité, la passerelle et deux voies de circulation sont supprimées, « pour la rendre aux piétons », poursuit Jacques Landreau.

Des places redessinées

A la Roseraie, la place Jules-Verne est complètement redessinée : « On ne sait pas encore si le tramway traversera un champ de tulipes, une pièce d'eau ou autre, s'interroge Bernadette Caillard-Humeau, adjointe au maire. C'est à l'étude. » La place Jean XXIII, rebaptisée place de la Roseraie, est, elle aussi, refaite. « Ce sera beaucoup plus ouvert aux piétons qui pourront traverser facilement, » précise l'adjointe. Le tram termine son parcours au parking relais, pris en partie sur les terres du pépiniériste Sicamus.

Là, vous louez une voiture à l'heure ou, plus sportif, vous prenez un Vélocité pour remonter à Avrillé. Vous avez admiré pas moins de 1 609 arbres sur le parcours : des copalmes d'Amérique, des charmes, des érables, des platanes, des savonniers... Le tramway d'Angers, ville horticole, ne pouvait pas faire moins.

Claudine QUIBLIER.

Ouest-France

avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par heuliez14 le Jeu 7 Aoû 2008 - 11:09

Salut à tous,
Voici un nouvel article du quotidien Ouest-France, sur les travaux lié à la futur ligne de tramway. Bonne lecture à tous Wink

Tramway : ça déménage dans les sous-sols !

Fils électriques, câbles télécom, canalisations de gaz, galeries d'égouts... Depuis juin 2007, les chantiers s'enchaînent pour tout déplacer avant l'arrivée du tram. Mais à quoi ça sert ?


Ils sont partout ! Depuis l'arrivée de la première pelleteuse dans le quartier des Capucins, pas un seul jour ne s'est écoulé à Angers sans qu'on remarque les gilets jaunes des employés de chantier. C'était en juin dernier. Depuis les travaux ont essaimé dans toute la ville.

Pourtant, aucun rail n'a poussé le long des boulevards. « Ces travaux sont les plus ingrats parce ce qu'ils n'apportent rien au public directement. Personne ne remarque le changement. L'eau du robinet ne sera ni meilleure ni plus fraîche qu'avant le début des chantiers », note Jacques Landreau, directeur du projet tramway à Angers-Loire métropole. Ces travaux sont pourtant indispensables. Il s'agit de déplacer tous les réseaux enterrés sous les 12 km de la ligne de tram.

« Le train pourrait très bien rouler sur ces réseaux, son essieu est moins lourd que celui d'un bus. Mais quand il faudra intervenir pour entretenir une canalisation ou remplacer un câble, impossible de dévier le tram dans la rue d'à côté comme on fait avec les bus », poursuit l'expert du projet.

Quinze millions d'euros

Entre 2004 et 2007, tous les réseaux souterrains de la ville ont été recensés, comptés et répertoriés sur des cartes très détaillées. « Regardez cette palanquée de réseaux, lance Jacques Landreau, en montrant les symboles multicolores de la rue Haute de reculée. C'est un peu comme intervention chirurgicale, il faut établir un diagnostic avant d'opérer. » Une fois l'inventaire terminé, les prestataires des réseaux - EDF, GDF, France Télécom... - ont lancé des études pour les déplacer. Le coût total est d'environ 15 millions d'euros, répartis entre la ville, l'agglo et les prestataires.

À l'échelle d'une agglomération, ce chantier est titanesque. Au total, il faut déplacer 12 km de canalisations de gaz naturel, 15 km de câbles de télécommunication, 25 km de réseau électrique, 10 km de réseau en eau potable et autant d'égouts. « Le plus délicat a été le quartier des Capucins, à cause de l'hôpital qui a un réseau d'oxygène et de chauffage central. Les équipes n'ont eu qu'une seule nuit pour intervenir », se rappelle le Monsieur tram. Les autres points chauds concernent les rues étroites (Létanduère, Haute de reculée...), faute d'espace.

Si les travaux continuent à la Roseraie cet été, le boulevard Foch connaîtra une accalmie pendant quelques semaines. Le temps des congés des employés et d'une transition entre deux chantiers.

Mais dès la rentrée, le doux bruit des marteaux-piqueurs se rappellera à l'oreille des riverains. Plus de 200 ouvriers seront à pied d'oeuvre pour déplacer les réseaux, jusqu'au printemps prochain. Allez, bonne nouvelle malgré tout : « Les travaux n'entraîneront pas de surcharge pour le contribuable, puisque les réseaux sont de toute façon rénovés et changés régulièrement. Et question chantiers, puisque tout est refait, on est donc tranquille pour 20 ans », conclut Jacques Landreau. Promis, juré.

Paul GYPTEAU.

• Pour le détail des chantiers, l'exposition « Les Réseaux se dévoilent » est à voir jusqu'au 28 septembre, à la Maison du tramway, 12 place Imbach.
Ouest-France
avatar
heuliez14
Administrateur

Masculin Nombre de messages : 10818
Date de naissance : 23/12/1977
Age : 39
Localisation : Le Havre - Caen
Signature : heuliez14
Date d'inscription : 11/02/2005

http://www.flickr.com/photos/62839788@N04/sets

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le tramway d'Angers

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum